Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Idées pour empêcher les mères de mourir de faim leurs enfants afin de bénéficier de la prise en charge nutritionnelle

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue sévère et a des réponses 19.

» Afficher une réponse

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 15:30

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,

Il semble que nous avons un problème supplémentaire en Somalie, où plusieurs organisations ont signalé que les mères meurent de faim leurs enfants afin de bénéficier de produits Nutritionnelle
et la protection de la ration. Certaines équipes ont même rapporté l'utilisation de détergent ...
Nous essayons bien sûr de trianguler l'information grâce à des registres (cela nécessitera également FGD), mais comme il arrive déjà dans plusieurs pays, nous avons de bonnes raisons d'y croire.
Évidemment, cela requiert un élément de changement de comportement forte (ce qui prendra beaucoup de temps dans un contexte comme la Somalie) et la mobilisation de la communauté par le biais de visites à domicile, mais je me demandais si quelqu'un d'entre vous jamais fait face à ce genre de situation et si vous savez de toutes les activités qui pourraient limiter ce type de comportement.

Merci pour votre aide,

Anonyme 729

Nutritionist / International Medical Corps

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 16:44

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut Alex

Je ne relever ce défi quand je courais PCMA en Ouganda, Karamoja. Nous avons également observé que ces mêmes mères qui affament leurs enfants afin de rester dans OTP ont été également double enregistrés en particulier dans près par les centres de santé. Pour résoudre le problème, nous avons dû intensifier counseling pour un mère dont l'enfant a échoué à prendre du poids pendant 2 semaines consécutives et nous avons réalisé beaucoup d'améliorations. Je comprends que le problème que vous rencontrez est différente, car elle implique des rations de protection.

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 16:47

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci pour votre réponse,
En fait, le problème est aussi que d'être en Somalie, la plupart des activités sont effectuées dans les régions éloignées qui complique la qualité de la composante de mobilisation de la communauté ... Nous prévoyons de renforcer, mais nous aurons besoin de quelque chose de plus concret avec un impact rapide ...

Martha.N

Pubic health nutritionist

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 18:43

Ceci a été traduit automatiquement.

Hey Alex, suis gère des programmes de nutrition dans le Soudan du Sud et ont été trop sont confrontés à une situation similaire, l'amélioration de la sensibilisation n'a pas donné beaucoup de résultats en tant que mères simplement noded oui, mais fait contraire à la maison. Une nouvelle stratégie mise en place, Quand la mère est noté pour être soit mourir de faim l'enfant intentionnellement, la vente de l'ATPE ou la distribution à d'autres enfants, réunion se tient entre la mère et le chef de secteur ou chef de gol et les travailleurs de la nutrition. Cela a effectivement donné des résultats.

Merci.

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 20:42

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci, cela pourrait peut-être fonctionner dans certaines parties de la Somalie, je suppose ...

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

7 mai 2012, 21:05

Ceci a été traduit automatiquement.

De Peris Mwaura:

Merci Alexandra,

Une des autres choses que vous pouvez faire est de s'engager mères / tuteurs dans le programme dans un programme de sensitazation. Qu'ils discutent des problèmes de santé et de nutrition auxquels ils sont confrontés et de trouver des solutions réalisables eux-mêmes et vous pouvez faciliter cela. Je me rendis compte qu'ils viennent avec des idées constructives sur la façon d'avoir la sécurité de la nutrition de leurs enfants et à mesure de leurs ménages.

Il ya la nécessité de responsabiliser les mères à prendre en charge de la nutrition de leurs enfants et de leurs familles ainsi et je sais que la Somalie est un contexte complexe ...

Cordialement.

Yara Sfeir

Utilisateur régulier

7 mai 2012, 22:24

Ceci a été traduit automatiquement.

Bonjour Alexandra,

Je eu le même problème en Ethiopie. Malheureusement, je ne suis pas sûr qu'il y ait une «bonne réponse». Ce que je faisais: je parlais aux mères qui faisaient cela et je l'ai expliqué les risques de mourir de faim leur enfant. Je fus surpris de constater qu'ils ne sont pas conscients de la façon dont cela est dangereux-ils voir les avantages de faire cela, mais pas les risques. Obtenir des conseils d'un conseiller avant de vous leur parlez vous aidera à mieux exprimer l'idée tout en ne causant un préjudice psychologique inutile. Dans votre cas, vous ne pouvez pas être physiquement présent, vous pouvez entraîner votre personnel pour parler aux mères. Chaque mère, un à un, si possible- cela fait une différence.

Au Bangladesh, où je travaillais en 2007, nous avons été extrêmement chanceux d'avoir un conseiller pour les mères qui ne fréquentent pas aux besoins de leurs enfants. De cette expérience (ce ne fut pas une étude) conseil a donné des résultats très positifs sur plus de 60% des cas visés dans les aussi vite que d'environ 2 semaines. Je souhaite que cela aide un peu.

Chantal Autotte Bouchard

AAH

Utilisateur régulier

8 mai 2012, 00:33

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut Alex,! :-)

Deux choses: les pratiques de soins et inclued le père dans le traitement, la personne devant moi a dit, juste parler dans le groupe avec la mère et dont le père aussi quand est possible est vraiment greatfull, il est ce qu'ils ont fait en 2005 au Niger, et dans la tente de bébé, je pense en Haïti en 2010.

Bon chance
C.

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

8 mai 2012, 05:12

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,

Merci encore, vos propositions sont très intéressantes mais pas tous d'entre eux pourrait être utilisé dans un contexte comme la Somalie ... Comme je l'ai mentionné, je suis d'accord que cela doit en effet un changement de comportement fort et mobilisation de la communauté, mais il faudra du temps pour montrer tout impact ... Je voulais savoir si des activités comme diplôme mères avec un cadeau fois que l'enfant est guéri, faisant savoir la mère auront une seule fois pourrait fonctionner ... Youwould me dire que ce ne sont pas durable, mais je ne suis pas sûr que nous pouvons toujours penser à la durabilité en Somalie ;-(

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

8 mai 2012, 05:13

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,

Merci encore, vos propositions sont très intéressantes mais pas tous d'entre eux pourrait être utilisé dans un contexte comme la Somalie ... Comme je l'ai mentionné, je suis d'accord que cela doit en effet un changement de comportement fort et mobilisation de la communauté, mais il faudra du temps pour montrer tout impact ... Je voulais savoir si des activités comme diplôme mères avec un cadeau fois que l'enfant est guéri, faisant savoir la mère auront une seule fois pourrait fonctionner ... Youwould me dire que ce ne sont pas durable, mais je ne suis pas sûr que nous pouvons toujours penser à la durabilité en Somalie ;-(

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

8 mai 2012, 09:14

Ceci a été traduit automatiquement.

De Ann Burgess:

Martha salut. Je voudrais suggérer aux rédacteurs du Soudan du Sud Medical Journal que nous préparons une «note» à court et diplomatique sur cette question délicate. Seriez-vous capable de vous aider si ils sont d'accord? Si oui, envoyez-moi diriger au annpatriciaburgess@yahoo.co.uk

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

8 mai 2012, 12:24

Ceci a été traduit automatiquement.

A propos ...

Affirmations extraordinaires doivent extraordinaire preuve (très forte).

Quelques souvenirs ...

Je l'ai vu quelque chose comme ça il ya 20 ans dans un contexte fortement politisé. Il était un petit et bien organisé la protestation politique plutôt que le comportement spontané de masse.

Je l'ai vu "Location de l'enfant" (des mères de prêt enfants SAM à d'autres mères) à quelques reprises. Je ne soupçonnais pas la famine "volontaire" mais avoue qu'il est possible que cela ne se produit pas. Cela a toujours été avec un nombre relativement restreint de «location». La tricherie était parfois sur une grande échelle, mais le nombre d'enfants concernés était généralement de petite taille. Donc, encore une fois, pas un comportement de masse. La réponse habituelle était de marquage (par exemple GV dans l'oreille) à distributions indélébile. Je l'ai vu des réactions punitives (élimination des cartes de rationnement) dans certains contextes IDP / réfugiés.

Je l'ai vu aussi «âmes mortes» des escroqueries dans lesquelles les travailleurs des ONG constituent bénéficiaires afin de voler le carburant, les médicaments, la nourriture & c. Cela a été généralement accompagnée par des revendications impairs sur les comportements problématiques dans la population bénéficiaire (par exemple, m'a donné la désinformation sur sataniques cultes d'abus d'enfants à deux reprises ainsi que "Location de l'enfant") visant à détourner les enquêtes.

Questions ...

(1) Comment savez-vous que ce qui se passe sur une grande échelle (c.-à une échelle suffisamment grande pour qu'elle soit une préoccupation majeure)?

(2) Quel est le rôle de détergent?

Une observation ...

Ma première réaction est de ne pas blâmer les bénéficiaires, mais à blâmer les fournisseurs. Si cela est un véritable comportement de masse et il ya une certaine rationalité derrière le comportement (il ya habituellement) alors quelque chose doit être très (très) mal avec le modèle de programmation pour forcer les gens à prendre de telles mesures désespérées pour accéder à des produits de base. Cela suggère (pour moi) un grand besoin non satisfait et qu'une pleine panier ration générale peut être nécessaire. Si les besoins alimentaires de base HH sont remplies (par exemple par une ration générale), alors aucune nécessité de recourir à des «volontaires» la famine devrait disparaître.

Peut-être que ce que vous voyez est un cas extrême de paupérisation ancienne simples causée par une longue période d'une aide mal concieved et / ou mal livrés. L'organisation de notre programmation peut être la cause de ce comportement. Si tel est le cas, alors le conseil, la sensibilisation, & c. ne va pas résoudre le problème. Bolder réforme est nécessaire.

Juste mon tuppence.

Leo Anesu Matunga

Somalia Nutrition Cluter coordinator

Utilisateur régulier

8 mai 2012, 15:54

Ceci a été traduit automatiquement.

L'eau du détergent / savonneuse est accordée à l'enfant de sorte que l'enfant reçoit diaarhoea et perdre du poids. Ces rapports sont simplement anecdotiques, mais nous pensons qu'ils doivent être étudiées à fond. D'accord avec Mayatt sur la nécessité d'établir l'étendue du problème. Nous avons mis en place un groupe de travail de se pencher sur divers ensembles de données et de voir si nous pouvons ge quelque chose. Une organisation crédible notamment en Somalie a signalé une augmentation des rechutes dans les trois derniers mois de 8% à 17% et est également préoccupé de ce que cela pourrait être lié au même problème mis en évidence ci-dessus.

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

8 mai 2012, 16:44

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci pour ça. Les données rechute est intéressant. 17% est élevé. Est-il courant pour décharger à la communauté (pas de support) ou en SFP? Peut-être une idée à rejeter dans SFP si disponible depuis d'avoir un enfant SAM est un bon marqueur de risque.

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

8 mai 2012, 17:55

Ceci a été traduit automatiquement.

Leo,

merci pour sauter dans ...

Mark, pour répondre à vos questions:

1) Comment savez-vous que ce qui se passe sur une grande échelle (ie une échelle suffisamment grande pour qu'elle soit une préoccupation majeure)?

Comme je l'ai mentionné dans ma question (Nous essayons bien sûr de trianguler l'information grâce à des registres (cela nécessitera également FGD)), en dépit de cette question ayant été signalé par le groupe de protection à celui de la nutrition, nous étudions d'évaluer la véracité de l'information ainsi que son échelle ... Cela n'a pas été signale dans notre programme, mais discutée lors de la réunion de groupe de la nutrition et un petit groupe de travail a été formé pour examiner la situation et le forum enn me paraît comme une meilleure façon d'obtenir le partage de cette expérience ...

(2) Quel est le rôle de détergent?

Leo a répondu à cette ...

En ce qui concerne votre observation:

Je suis entièrement d'accord que beaucoup d'actions illicites ont été perpétrés en Somalie depuis plusieurs décennies, la plupart du temps avec une bonne intention, mais avec analyzis pauvres de l'impact négatif possible. Dans ce cas, l'utilisation de ration de protection pourrait être une des causes de ce problème (une fois de plus si elle est prouvée à droite) et le but de notre groupe de travail sera de trouver des solutions pour atténuer ce problème ...

Merci,

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

8 mai 2012, 18:05

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci Alex. S'il vous plaît nous tenir informés de ce que vous trouvez.

Alex Mokori

Nutrition consultant

Utilisateur régulier

9 mai 2012, 12:49

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut Alex,

Je suis venu à travers ces pratiques dans le nord de l'Ouganda plusieurs reprises inclus récemment lors d'une évaluation de la SFP I menées dans la zone. Une stratégie qui semble fonctionner est d'utiliser la pression des pairs et les autorités locales. D'accord avec les gens du pays pour exposer publiquement les coupables afin qu'ils se sentent rejette. Dans le même temps ces gens communiquent quelque chose d'autre; ils pourraient être inquiets de leur situation de la sécurité alimentaire des ménages. Probablement subsistance renforcement des initiatives doivent être fournis pour les collectivités avec la sécurité stable. Comme il est dit comportement humain est rationnel, la punition seule peut ne pas fonctionner.

Michael Golden

Utilisateur régulier

14 mai 2012, 00:37

Ceci a été traduit automatiquement.

Je suis troublé par les messages sur les «idées pour empêcher les mères de mourir de faim leurs enfants".

Cela me rappelle d'une lettre de Nelson Mandela (Septembre 2004) - les citations relavent sont:
«La faim est une aberration du monde civilisé ... Les familles sont déchirées par la question de savoir qui va manger. Comme citoyens du monde, nous devons libérer les enfants de hte cauchemar de la pauvreté et de l'abus et de privations. Nous devons protéger les parents du dilemme horrible de choisir qui va vivre ".

Il est une pratique assez courante dans les situations de crise dans mon expérience - que le partage est étendue de ATPE (si tous les médicaments prescrits a été prise le taux de gain de poids serait d'au moins 14g / kg / j). Avec 2 poids au-dessus du poids cible comme une recommandation de décharge, si le personnel disent les mères que «la semaine prochaine à votre enfant sera libéré comme il / elle est au-dessus du poids cible" de nombreux enfants à perdre du poids par la semaine prochaine afin qu'ils restent dans le programme ( ces données sont facilement collectées). Nous voyons aussi l'enfant de substitution qui se produit en particulier quand un enfant meurt; cela est une raison pour sous-estimation de la mortalité (aussi une raison pour mesurer la hauteur - si il ya un changement improbable soudaine de poids, alors le changement de hauteur impossible peut indiquer qu'il ne soit pas le même enfant - puis sondage montre souvent que l'enfant original est mort) .

Le stimulus pour le développement de l'ATPE est venu de Yvonne Grellety dans le nord de l'Ouganda en 1996 où les mères ont refusé de venir à la TFC parce qu'ils ont insisté pour rester à la maison pour empêcher leurs enfants plus âgés étant enlevés par la LRA - ils faisaient le choix de qui vivrait et qui allait mourir dans leurs familles - comment horrible d'être confrontés à de telles décisions - d'où l'urgence pour le développement du traitement à domicile.

Ce sont généralement des décisions prises dans des conditions de stress réel qui aide les travailleurs, les organismes, les donateurs et les planificateurs ont jamais rencontrés personnellement et souvent de ne pas considérer.

Où il se produit généralement il est tout autant un appel à considérablement augmenté soulagement pour toute la famille est une prévalence élevée de GAM ou SAM. Il est une stratégie de survie pour la famille - dont de nombreux travailleurs humanitaires veulent contourner pour obtenir de meilleurs résultats pour leurs programmes sans voir l'image plus grande ou d'avoir de l'empathie pour les dilemmes rencontrés par les bénéficiaires.

Dans d'autres circonstances, il se produit où les mères et la communauté estiment que l'enfant est plus à risque et pas très différent des autres enfants de la communauté - ils ont «presque récupérés", ressemble à l'enfant d'à côté, etc. Ici, il est un stratégie d'adaptation.

Selon moi, les mères ne sont pas coupables, ne devraient jamais être humiliés, punis ou les efforts faits pour les ostraciser - ils doivent être comprise et aidée. Peut-être que nous avons besoin de beaucoup plus d'anthropologues à vivre avec les bénéficiaires et nous guider.

Lequel d'entre nous aimeraient être confrontés à la «Dilemme Mandela"!

nikki blackwell

Utilisateur régulier

14 mai 2012, 21:18

Ceci a été traduit automatiquement.

très bien, a déclaré Michael

combien de rapports SQUEAC avons-nous de lire que nous disent que un obstacle majeur à l'accès aux programmes de PCMA est une attitude de jugement par le personnel des centres de traitement

mamans ne nuisent pas à leurs enfants pour le plaisir; ils sont confrontés à Life & Death décisions désespérées pour leurs familles - le fait qu'ils peuvent essayer des mesures extrêmes pour garder leur enfant dans le programme reflète leur croyance dans le fait que traitement de la malnutrition fonctionne ... nous sommes obligés d'essayer de comprendre et de respect la réalité de leur vie quotidienne vit et ajuster nos programmes en conséquence pour répondre à leurs besoins

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

15 mai 2012, 10:20

Ceci a été traduit automatiquement.

Le texte intégral de la lettre de Nelson Mandela peut être trouvé dans la bibliothèque de ressources ENN ici:

http://www.ennonline.net/resources/902

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse