Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

PB et de l'œdème

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Évaluation et Surveillance et a des réponses 18.

» Afficher une réponse

Susana Moreno Romero

Nutrition and food security specialist

Utilisateur régulier

24 avr. 2012, 11:52

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut,

Je l'ai lu plusieurs fois dans ce forum que le PB est pas affectée par l'œdème ou la grossesse. Je ne peux trouver aucune étude à ce sujet. Quelqu'un pourrait-il me donner des références s'il vous plaît?

Merci

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

24 avr. 2012, 19:26

Ceci a été traduit automatiquement.

Difficile de montrer que le PB est pas "affectée par l'œdème», comme l'œdème présente souvent aux côtés faible périmètre brachial. Une raison pour utiliser MUAC est que l'œdème est pas un signe bien connu dans (par exemple) des cliniques de soins de santé primaires (c.-à-MUAC ramasse un œdème ainsi que des cas de gaspillage simple).

Le MUAC peut être affectée par la grossesse (d'autres sont plus experts que moi) mais il est moins influent que le poids (et donc IMC). Il ya de très nombreuses études montrant de fortes associations entre MUAC maternelle et des résultats médiocres de naissance.

Que voulez-vous exactement sur les références? Il ya beaucoup de littérature là. Essayez «grossesse MUAC", "PB poids à la naissance», «MUAC issue de la grossesse", & c. dans PubMed. Cela fera apparaître un peu de références tout à fait.

Florence

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 06:02

Ceci a été traduit automatiquement.

Il dépend du degré de l'œdème. Le MUAC peut pas être beaucoup affectée par ODEMA + et ++ mais son certainement affectée par un œdème +++. Dans de tels cas d'œdème +++ MUAC peut être utile dans monotoring après oedème a disparu.

André BRIEND

Utilisateur fréquent

25 avr. 2012, 06:58

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Anonyme,

PB a été montré pour être moins affecté que le poids-pour-taille par l'état d'hydratation chez les enfants souffrant de diarrhée. Voir:

Mwangome MK, Fegan G, Prentice AM, le juge Berkley. Sont des critères de diagnostic pour la malnutrition aiguë affectée par l'état d'hydratation chez les enfants hospitalisés? Une étude de mesures répétées. Nutr J. 2011 Sep 13; 10: 92. Disponible à:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3180351/pdf/1475-2891-10-92.pdf

Il semble donc probable que le PB est moins affectée par l'œdème ainsi, mais à ma connaissance, cela n'a jamais été officiellement testée. Une étude de mesure du périmètre brachial à plusieurs reprises est un groupe d'enfants pendant le traitement oedémateux serait utile à cet égard.

J'espère que cela aide,

André

Susana Moreno Romero

Nutrition and food security specialist

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 08:48

Ceci a été traduit automatiquement.

Vraiment utile,

Donc, après cela, nous pourrions dire que le PB est moins touché par l'œdème ou la grossesse que le poids ou les mesures relatives de poids (W / H, W / A ou IMC), mais un impact relatif ne peut pas être exclue.

Merci beaucoup à tous.

Meilleur

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 avr. 2012, 09:32

Ceci a été traduit automatiquement.

Je ne suis pas sûr de ce que vous entendez par «impact relatif".

Je ne suis même pas sûr qu'il ya un problème du tout ici.

Nous utilisons PB pendant la grossesse et avoir des seuils de cas de définition qui sont calibrées par résultat. Si la grossesse affecte MUAC ou non est sans importance parce que les seuils ont été établis à partir de l'analyse de nombreux cohortes de femmes enceintes dans de nombreux contextes. Les seuils choisis varient un peu, mais qui est un reflet de la pondération relative donnée à sensibilité et la spécificité de différents paramètres (généralement informé par la disponibilité des ressources) plutôt à la variabilité du risque sous-jacent.

Chez les jeunes enfants, nous utilisons MUAC et oedème comme critères d'admission indépendants. Si (par exemple) un enfant a un œdème puis ils sont admis indépendamment de leur niveau de PB. Si (par exemple) enfant a MUAC <115 mm, ils sont admis indépendamment du fait qu'ils ont un œdème. Dans le cas de la surveillance en utilisant MUAC, études sont en cours dans les milieux où une forte proportion de patients sont admis par l'œdème. L'analyse préliminaire montre un gain MUAC avec la perte de l'œdème. Décharge est toujours sur la perte de l'œdème et MUAC dessus d'un seuil de décharge. Cela vaut également pour les adultes (seuil diffère). Ici aussi, les seuils sont calibrés en fonction des résultats dans de nombreuses cohortes dans de nombreux contextes.

Le même (c.-à-PB et l'œdème que les définitions de cas indépendants) applique à l'enquête applications.

Je suis intéressé par votre motivation ... s'il vous plaît expliquer ce que vous pensez de la question est. Pourquoi est-il important pour vous de l'état "un impact relatif ne peut pas être exclu". Il me semble être tatillonne confusion? Je ne vois pas quelle différence pratique une telle déclaration pourrait serait autre que de confondre les praticiens et nuire à la programmation au détriment des populations bénéficiaires. Je crains que je peut-être manquant quelque chose d'important ici. S'IL VOUS PLAÎT EXPLIQUER.

---

BTW ... en partie en réponse à Florence ... Il devrait être œdème généralisé massive pour qu'il affecte MUAC. Un tel enfant (ou l'adulte) seraient tellement malade que le MUAC serait une question secondaire à l'admission.

Mija ververs

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 10:20

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Anonyme
Ma réponse est exclusivement sur MUAC et la grossesse, pas sur l'oedème.
Je étudié pour MSF-CH quel indicateur anthropométrique à utiliser dans le domaine pour les femmes enceintes (pour identifier les risques pour la naissance défavorable et les résultats maternels). Ce que je vis dans la littérature est que MUAC maternelle semble être relativement stable au cours de la grossesse chez les femmes des pays en développement et est considéré comme utile pour le dépistage de la graisse maternelle et magasins de tissus maigres chez les femmes enceintes et non enceintes.

Toutefois, des recherches récentes (2008 et 2009), a démontré que le PB peut changer pendant la grossesse (et l'allaitement), bien que cela a été étudié chez les jeunes à de très jeunes femmes (de façon peut-être pas ce que vous cherchez, que ces changements ont peut-être plus à faire à l'adolescence, à savoir la redistribution de la graisse, que la grossesse ....). MUAC changé pendant la grossesse et l'allaitement (chez les femmes <25 ans):
- Elle est passée dans la grossesse
- Il a diminué post-partum (6-12 semaines après)
Je ne trouve pas toutes les études qui ont démontré des changements dans le périmètre brachial des grossesses adultes de plus de 25 ans.
Comme vous avez demandé des références, Voir aussi:
- Maternelle circonférence à mi-bras et d'autres mesures anthropométriques de l'adiposité par rapport à la taille de l'enfant à la naissance chez les femmes zimbabwéennes. Ogbana C, Woelk Go, NING Y, et al. Acta Obstetricia et Gynecologica. 2007; 86: 26_32.
- Le tour de bras post-partum à mi-hauteur des adolescents est réduite par la grossesse dans les zones rurales du Népal. Katz J, Khatry SK, Leclerq SC, et al. Matern Nutr enfant. 2010 Jul 1; 6 (3): 287-95.
- Grossesse et allaitement entraver la croissance et l'état nutritionnel des adolescentes dans les zones rurales du Bangladesh. Rah JH, Christian P, Shamim AA et al. J Nutr 2008; 138, 1505-1511.

Mais je suis d'accord avec Mark, fais une recherche sur le par lui fournis mots clés et beaucoup viendrai.

PS En raison de tout cela MUAC est un excellent indicateur anthropométrique que vous ne devez savoir quoi que ce soit de l'âge gestationnel les femmes enceintes d '!!!!

Cordialement, Mija

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 avr. 2012, 11:30

Ceci a été traduit automatiquement.

Mija,

Merci pour ça.

Pouvez-vous confirmer que les seuils MUAC pour prédire les résultats négatifs et indésirables maternels sont stables d'un contexte à? Est la variation due à la priorité de la disponibilité du service / de santé des ressources ou à des différences dans les risques sous-jacents, ou un mélange des deux? Ce qui me frappe est que les seuils recommandés sont similaires d'un réglage à (par exemple d'un centimètre d'une façon ou de l'autre). Si il pas trop de travail pour vous, pouvez vous présente (dans ce forum) un tableau récapitulatif à court de seuils PB en cours d'utilisation.

Je pense que les données sur les «mamans adolescentes" est très intéressant. Ai-je raison de penser que ce sont de très jeunes mères (soit 14 ou 15 ans plutôt que de simplement <25 ans)? Je ne pense pas que cela invalide l'utilisation du périmètre brachial dans la grossesse que (corrigez-moi si je me trompe) le risque de faible périmètre brachial dans ces mères plus jeunes est peu différent de chez les mères plus âgées, mais les jeunes mères sont plus à risque de faible périmètre brachial et des résultats défavorables.

La différence pratique que ces données fait est que nous pourrions envisager "maman adolescente» comme une catégorie de risque et de fournir un soutien nutritionnel indépendamment de MUAC.

BTW ... devrions-nous pas considérer l'augmentation de MUAC (augmentation de la masse musculaire) augmente avec l'âge. Si cela est vrai, alors ces mères peuvent être troubles de la croissance en raison de la grossesse. Peut-être cela est compliqué en changeant la répartition des graisses, mais nous pourrions nous attendre "la graisse du chiot» pour être «perdu» la plupart du temps dans la poussée de croissance pubertaire pré-pubertaire /. Je égarer en dehors de mon expertise ici.

Je dois souligner à nouveau que, pour nos fins (c.-à-enquêtes de prévalence, le dépistage, et d'admission), les changements «normaux» dans le PB pendant la grossesse ne sont pas pertinents parce que nous avons établi des seuils de cohortes de femmes enceintes.

Mija ververs

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 12:06

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Mark et ses collègues
La discussion est maintenant redirigé plus dans le périmètre brachial et la grossesse en général. Et ... quel indicateur à utiliser.
Ceci est ce que je trouve:
PLW sont souvent inclus dans les programmes nutritionnels des programmes d'alimentation, le plus souvent complémentaires (SFP). Cependant, il manque souvent de toute justification sur les personnes à comprendre quand et comment. De même, de nombreux programmes manquent objectifs sur ce que les objectifs nutritionnels sont pour ceux PLW et produits sont fournis basés sur la disponibilité plutôt que les besoins biologiques.

Au cours des 5 dernières années, il ya un nombre croissant de protocoles nationaux de nutrition qui utilisent certains indicateurs anthropométriques de mesure pour l'inclusion de PLW. Selon la demande de Mark, voici un aperçu. La coupure d'inscription varie de MUAC <185 mm (Zimbabwe 2008), <210 mm (Madagascar 2007, le Malawi 2007, le Burkina Faso, la RDC 2008, la Guinée 2005, Mali 2007, le Sénégal 2008, le Niger 2006, le Burundi 2002), < 220 mm (Mozambique 2008, le HCR, 2007), <225 mm (Zambie 2009). MUAC point de 230 mm de coupure a également été utilisé (Indonésie 1996, Sri Lanka 2006).
Certains protocoles inscrire PLW sur la base de l'âge gestationnel (la plupart du temps seulement en 3ème trimestre) ou si elles ont un enfant <6 mois souffrant de malnutrition (ou non).
La majorité des PLW sont inclus dans SFP parce qu'elles sont enceintes ou qui allaitent, non pas parce que des besoins spécifiques qui sont énoncées.
Alors ... .. nous faisons quelque chose avec le PB pendant la grossesse, mais elle ne repose pas bien sur des recherches approfondies (du moins pas en termes mondiaux: en cas d'urgence, nous avons tendance tout à faire de même pour les mêmes groupes de population, et les seuils de faible en raison du manque d'intrants tels que les produits alimentaires / produits nutritionnels). En termes simples, nous devons savoir quel seuil de MUAC (ou un autre indicateur) a prouvé pour être nocif pour l'enfant ou de la mère healthwise.
Malheureusement, je travaille toujours avec MSF sur cette question et des résultats va sortir, je l'espère, en 2012.
Mais, je peux déjà vous dire que toutes les études que je regardé, les paramètres sont différents (l'insécurité alimentaire chronique, la situation «normale», des milieux appauvris, etc). Donc, sur la base de ces paramètres hétérogènes, je vois maintenant certains seuils communs de MUAC en dessous de laquelle les résultats défavorables augmentent. Dans l'ensemble, les seuils dans les populations asiatiques semblent être légèrement plus faible que dans le contexte africain (différence génétique maquillage? .... Ou quelque chose d'autre, qui sait ...).
Voilà tout pour le moment que je peux dire. Je me rends compte que je ne l'ai pas répondu à toutes vos questions. Finalement, nous l'espérons, avec MSF-CH, pour démontrer ce qui seuils MUAC qui fournissent genre de risque, et la question sera traitée si nous devrions différons par continent (Asie, Afrique), par pays, etc. Il est clair tout ce seuil pour MUAC nous trouvons, il ne devrait pas être réduit parce qu'il ya une urgence ou pas assez de ressources. Ce serait certainement pas de sens médical.
Et oui Mark, les grossesses chez les adolescentes étaient, si je me souviens bien, au-dessous de 16 ans.
Merci, Mija

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 avr. 2012, 13:52

Ceci a été traduit automatiquement.

Mija,

Très bien. Merci. Ceci est (OMI) travail important. Je suis impatient de voir les résultats. Je suis sûr que nous le faisons tous.

Susana Moreno Romero

Nutrition and food security specialist

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 16:19

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci Mija, très intéressant.

Eh bien Mark, je ne pense que pour clarifier un point sur ces questions pourrait être "tatillonne confusion» ou avoir de tels impacts négatifs sur la programmation. Désolé, mais mon opinion est exactement le contraire. Je trouve la discussion et de la recherche en cours très intéressant.

Je ne vois pas de problème à préciser que la grossesse ou l'œdème pourrait avoir un impact sur le PB:
Parce que pourrait avoir un œdème, un œdème et MUAC sont les critères d'admission indépendants ou des définitions de cas.

Parce que la grossesse pourrait avoir et / ou l'importance biologique de PB pendant la grossesse ou l'allaitement est différent, les seuils pour les femmes enceintes sont différentes (s'il vous plaît me corriger si je me trompe).

Je ne comprends pas. Pourquoi dire que le PB est pas influencée par ces facteurs si elle pourrait être? Je trouve une simplification excessive et inutile qui était confus et pas très utile.
Merci quand même.

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 avr. 2012, 17:06

Ceci a été traduit automatiquement.

Il ya beaucoup de gens opposés à l'utilisation du périmètre brachial ou sont sceptiques quant à l'utilisation du périmètre brachial. Ils prendront des déclarations telles que celles que vous faites ici comme une raison de ne pas utiliser MUAC. Ne pas utiliser MUAC fait des activités de programme de course, la participation communautaire, et la couverture. Ceci est au détriment des populations bénéficiaires.

«Pourquoi dire que le PB est pas influencée par ces facteurs si elle pouvait être? Je trouve cela une simplification excessive et inutile qui était confus et pas très utile» est une déclaration très trompeur, car il est sans contexte.

Dans le cadre de ce forum (ie l'évaluation des besoins de l'individu et de la population en situation d'urgence), les seuils MUAC nous utilisons chez les femmes enceintes sont élaborés à partir d'études de cohortes de femmes enceintes. Ce que vous voyez aussi important et intéressant est sans pertinence dans le détail qu'il peut faire aucune différence pratique dans la façon dont nous devrions nous comporter.

Dans le cadre de ce forum, l'œdème et MUAC sont des critères indépendants. Ce que vous voyez aussi important et intéressant est sans pertinence dans le détail qu'il peut faire aucune différence pratique à la façon dont nous devrions nous comporter.

Je pense que vous confondez la "simplification excessive" avec une absence de détails sans importance.

Comme je l'ai écrit plus haut: «Je peut-être manquant quelque chose d'important". Suis-je? S'il vous plaît laissez-moi savoir en me donnant un exemple de la façon dont ce que vous trouvez intéressant et important pourrait affecter notre comportement. Prouve moi le contraire. Ce serait intéressant.

Chantal Autotte Bouchard

AAH

Utilisateur régulier

25 avr. 2012, 20:54

Ceci a été traduit automatiquement.

Bonjour,

Je voudrais répondre à la remarque suivante faite par Mark - "Décharge est toujours sur la perte de l'œdème et MUAC, au-dessus d'un seuil de décharge».

Ma question est la suivante, en utilisant l'exemple suivant:

Un enfant est admis en fonction de leur MUAC (avec ou sans oedèmes (ici nous avons environ 16% des oedèmes)).

Mark a dit "décharge est toujours sur la perte de l'œdème et MUAC dessus d'un seuil de décharge».

Ma question est "Au-dessus d'un seuil, mais ce seuil?"

Est le seuil déterminé par rapport aux critères d'admission de cet enfant ou avec un autre critère?

Ici, nous remarquons que les enfants restent dans le programme pendant une longue période, comme si ils sont admis par leur MUAC, il leur faudra beaucoup de temps pour atteindre les critères de sortie du périmètre brachial (normalement si elles sont admises par leur MUAC dont ils ont besoin pour atteindre les critères de sortie avec la même mesure, c.-à-PB). Ils seront plus rapidement atteindre les critères de sortie pour le poids / taille dans les normes, mais les critères de sortie du périmètre brachial prend beaucoup plus de temps.

Dans le protocole national les critères de décharge doit toujours être le même que les critères d'admission. Si la mesure est MUAC l'enfant restera dans le programme depuis longtemps. Si nous pouvions utiliser des critères différents pour l'entrée-à-dire le périmètre brachial et des critères de sortie à savoir poids / taille de notre durée de séjour pourrait être plus courte?

Merci C.

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

26 avr. 2012, 10:36

Ceci a été traduit automatiquement.

De Nikki Blackwell:

à mon avis, la grossesse des adolescentes est une raison pour le soutien nutritionnel indépendamment de la MUAC

- Nous savons que, contrairement au cas de la femme enceinte de la nutrition des adultes est préférentiellement dirigée vers le fœtus; ce ne est pas le cas avec des adolescentes enceintes où il ya des besoins concurrents - la croissance de la jeune fille contre son foetus. En outre, la recherche montre que les adolescentes donnés supplémentation nutritionnelle augmenter leur taille pelvienne (diminution du risque de dystocie) plus que le poids de naissance du bébé augmente (la crainte étant que, budget supplémentaire à ces filles conduirait à la main-d'œuvre plus obstruée parce que les bébés seraient
trop grand)

Etre enceinte et de l'adolescent devrait être une raison de facto à recevoir supps nutritionnels dans les situations d'insécurité alimentaire (Niger, la plupart des pays du Sahel)

Nikki Blackwell

FRCP FRACP FAChPM FJFICM DTMH

Pr Nikki Blackwell
Professeur associé de Soins Critiques (Université de Queensland, Australie)
FRCP, FRACP, DTMH, FAChPM, PSM, FJFICM
Directrice Médicale ALIMA
Coordinatrice de recherche

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

26 avr. 2012, 14:10

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,

S'il vous plaît pourrais-je rappeler intervenants d'être respectueux des idées et suggestions de l'autre sur les en-net. Commentaires personnels ou désobligeants ne sont pas appropriées. Le forum favorise la discussion ouverte et le partage des idées et des dilemmes.

Les Termes et Conditions d'utilisation peuvent être trouvés ici:
http://www.en-net.org.uk/terms.aspx

Merci beaucoup

Tamsin Walters
Modérateur

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

27 avr. 2012, 17:33

Ceci a été traduit automatiquement.

Chantal,

Nous pourrions peut-être mieux de déplacer ce à l'un des forums de traitement. Ce sont des gens connaissent mieux que moi sur ces forums.

Seuils de rejet varient d'un programme à. Je l'ai vu deux principaux seuils en usage. Ce sont> 115 mm et> 125 mm. Je suis impliqué dans une étude sur les niveaux de décharge et nous utilisons> 125 mm. Nous fermons le recrutement de cette étude bientôt. Nous avons vu des cas de rechute de MAM (c.-à-PB <125 mm, mais> 115 mm), mais aucun cas de rechute à SAM (c.-à-oedème ou MUAC <115 mm) sur trois mois de suivi. Il ressemble à> 125 mm est un des critères sécuritaires de décharge lors de la décharge à la communauté. Je ne suis pas sûr de> 115 mm. Rapports des programmes sont peu ou pas de rechute, mais le suivi peut être inégale. Si poussé, je dirais> 115 mm est probablement sans danger pour la décharge à la SFP ou dans un bon programme à base communautaire où le suivi et la réadmission est probable.

Je travaille principalement avec les programmes de MUAC seule. Ceux-ci admettent MUAC (ou œdème) et de décharge sur le gain de poids proportionnelle. Ce ne sont pas une bonne méthode car cela signifie que la plus gaspillée obtenir le moins de traitement. Certains programmes ont commencé à décharger le MUAC (comme l'étude ci-dessus et, dans certains programmes de MSF ... il peut y avoir beaucoup d'autres, je ne sais pas), ce qui résout le problème de la moins nécessiteux tirer le meilleur traitement et a réduit longueurs de rester considérablement.

Dans l'étude ci-dessus, nous avons vu des durées de séjour de 8 semaines (médiane). Dans une étude au Bangladesh avec une très grande couverture que nous avons vu la durée des séjours d'un peu plus de 4 semaines (médiane) en raison d'un traitement précoce.

Je ne recommande pas l'utilisation de W / H pour tous les usages (je dois beaucoup de bonnes raisons pour ce que vous pouvez trouver sur ces forums). Un enfant avec un PB <115 mm est à un risque considérable de la mortalité (15% - 20% meurent dans l'année) et devrait (OMI) de ne pas être déchargé. Seuils MUAC sont basées sur la mortalité / risque de rechute (enfants avec MUAC <115 mm sont à plusieurs fois le risque de mortalité de base, les enfants au MUAC> 125 mm sont à environ le risque de mortalité de base) plutôt que d'une mesure statistique arbitraire constatée de l'examen d'une population des enfants vivant dans des conditions idéales (comme W / H).

Les manières correctes pour obtenir vos longueurs de rester en bas sont de promouvoir le respect dans les centres (par exemple, donner le protocole complet CTC) et les bénéficiaires (par exemple réduire le partage des ATPE) et d'organiser les aspects communautaires d'un programme visant à promouvoir un traitement précoce à la recherche. Dans un programme au Bangladesh nous avons eu> 75% de l'admission ou juste en dessous des critères d'admission et avait une longueur de séjour de 30 jours (médiane).

Je espère que cela est d'une certaine utilité. Comme je le dis ... peut-être mieux pour faire avancer ce au forum de traitement SAM.


Tamsin,

Je suis d'accord à propos de gens impolis et irrespectueux. Je suis toujours en attente d'une réponse (demandé deux fois).

Voir ma réponse à Chantal (ci-dessus). Faut-il déplacé certains de ce fil?


Nikki,

Je suis d'accord.

Chantal Autotte Bouchard

AAH

Utilisateur régulier

2 mai 2012, 16:31

Ceci a été traduit automatiquement.

Bonjour Marc,

Merci pour cette réponse.
Je ne pense pas que, finalement, ma question était déménagement, comme je l'ai pris beaucoup de temps.

En bref, la réponse est très intéressante, et je vais re-pencher plus en détail et de voir les choix les plus sensibles doit faire avec les moyens que nous avons (nous avons déjà le suivi psychosocial pour limiter la le partage entre autres mais pas seulement, et la mobilisation de la communauté), mais surtout avec les moyens que le gouvernement pourrait avoir après notre présence et voir si la discussion pour la révision du protocole (pas prévu) pour le moment pourrait concerner et de voir comment nous pourrions travailler ensemble.

Je vais trouver et à se pencher sur les études concernant spécifiquement (je crois que MSF a déjà publié sur le sujet). Merci
Chantal

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

2 mai 2012, 16:45

Ceci a été traduit automatiquement.

Je crois que MSF-CH a un papier en-presse au sujet de cette question sur la base de leurs expériences dans Gedaref, Soudan. Je pense qu'ils ont trouvé que la durée du séjour et les gains de poids dans le programme ont été négativement associée à périmètre brachial (MUAC-à-dire inférieure = séjours plus longs et une plus grande prise de poids proportionnelle) lorsque MUAC est utilisée pour la décharge. Vous devriez communiquer avec ensuite directement pour plus de détails.

Chantal Autotte Bouchard

AAH

Utilisateur régulier

2 mai 2012, 19:15

Ceci a été traduit automatiquement.

Merci Mark, je demande à mon bureau pour communiquer avec eux à ce sujet juste après avoir envoyé mon post ce matin.

C.

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse