Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Y-a-t-il une limite recommandée pour le Gain de poids moyen?

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prise en charge de la malnutrition aiguë/émaciation et a des réponses 10.

» Publier une réponse

Anonyme 22505

Utilisateur régulier

10 févr. 2024, 18:18

Les différentes lignes directrices sur la PCMA ne montrent un gain de poids moyen que pour la prise en charge des programmes de malnutrition aiguë sévère, qui est d'environ 8gm/kg/jour pour les patients hospitalisés (récupération complète), alors que pour les patients ambulatoires, environ 4 à 5gm/kg/jour. ma question est la suivante : existe-t-il un guide indiquant le gain de poids moyen recommandé pour le programme combiné SAM+MAM (récupération complète SAM+MAM).

Kemal Jemal Tunne

Emergency Nutrition Project Coordinator

Utilisateur régulier

11 févr. 2024, 16:07

Le gain de poids moyen recommandé pour le programme combiné SAM+MAM (récupération complète SAM+MAM). Cependant, certaines ressources offrent des informations qui pourraient être utiles :

1. Protocole combiné et lignes directrices séparées :

Actuellement, de nombreux programmes adoptent un protocole combiné (CMAM) pour gérer à la fois la MAS et la MAM, au lieu d'utiliser des directives distinctes pour chacun. Cela signifie qu’un ensemble unique de critères d’admission, de suivi et de sortie s’applique aux deux catégories. Par conséquent, les recommandations spécifiques en matière de prise de poids pour le « recouvrement combiné SAM+MAM » pourraient ne pas être explicitement énoncés.

2. Différents critères de décharge :

Au lieu de se concentrer uniquement sur la prise de poids, les programmes PCMA s'appuient souvent sur une combinaison de critères de sortie, notamment :

Circonférence mi-brassière (PB) : atteindre un seuil PB spécifique (par exemple, ≥ 125 mm) indique un recouvrement.
Gain de poids : Même s’il ne s’agit pas du seul objectif, le gain de poids est toujours surveillé. L'OMS et l'UNICEF recommandent une prise de poids de 15 % comme critère de sortie pour les programmes basés sur le périmètre brachial, mais ils reconnaissent également qu'un gain de poids de 20 % pourrait être nécessaire dans des contextes spécifiques.
Indicateurs cliniques : l'absence d'œdème, l'amélioration de l'appétit et l'absence de complications suggèrent une guérison.
3. Variations spécifiques au contexte :

Il est important de se rappeler que la prise de poids recommandée peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment :

Le cadre du programme : les établissements pour patients hospitalisés et ambulatoires ont des stratégies de prise en charge et des schémas de prise de poids attendus différents.
Âge de l'enfant : les enfants plus jeunes ont souvent des taux de croissance de rattrapage plus rapides.
Gravité de la malnutrition : la MAS nécessite une prise de poids plus importante que la MAM.
Conditions médicales sous-jacentes : les comorbidités peuvent affecter la progression de la prise de poids.
Ressources pour une exploration plus approfondie :

Lignes directrices de l'OMS pour la prise en charge de la malnutrition aiguë : https://platform.who.int/docs/default-source/mca-documents/policy-documents/guideline/LBN-CH-38-01-GUIDELINE-2016-eng-National-Guidelines-for-the-Management-of-Acute-Malnutrition.pdf
Prise en charge de la malnutrition aiguë sévère et modérée chez les enfants : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK361900/
Protocole combiné pour la malnutrition aiguë sévère et modérée en situation d'urgence : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31773867/
N'oubliez pas : il est crucial de consulter les professionnels de santé concernés et les directives nationales/régionales de PCMA adaptées à votre contexte spécifique pour déterminer les objectifs de prise de poids appropriés pour les programmes combinés MAS+MAM.
J'espère que cela vous aura été utile.

N'hésitez pas à me contacter.

Kemal J. Tunne
d'Ethiopie
Coordonnateur de la nutrition d'urgence

Anonyme 22505

Utilisateur régulier

11 févr. 2024, 16:52

Merci Kemal pour ta réponse

Je connais divers facteurs qui déterminent la prise de poids. La raison pour laquelle je suis intéressé par le gain de poids est due aux recherches en cours que nous menons dans l'un des sites.

Concernant un gain de poids de 15 % ou 20 % comme critère de sortie, l'OMS a publié un guide en 2013 et a recommandé de cesser de l'utiliser comme critère de sortie, car certains enfants avec un PB très faible pourraient atteindre 15 % alors qu'ils sont encore MAS.

Kemal Jemal Tunne

Emergency Nutrition Project Coordinator

Utilisateur régulier

11 févr. 2024, 17:21

Je comprends parfaitement votre situation, mais je suggérerais de vous en tenir aux directives nationales spécifiques à votre pays ou à un pays.

Malheureusement, il n'existe pas une seule ligne directrice universellement acceptée qui décrit spécifiquement le gain de poids moyen recommandé pour le programme combiné SAM+MAM (récupération complète SAM+MAM). Cependant, certaines ressources offrent des informations qui pourraient être utiles :

En outre, les directives conjointes de l'OMS et de la MAM pour la MAS et la MAM guident le PAM pour la gestion des causes de malnutrition modérée.

Kémal

Kemal Jemal Tunne

Emergency Nutrition Project Coordinator

Utilisateur régulier

11 févr. 2024, 17:33

Vous avez absolument raison. Déterminer le gain de poids moyen recommandé pour un programme combiné SAM+MAM n’est pas simple en raison de plusieurs facteurs :

Différentes définitions du rétablissement : les critères de rétablissement diffèrent selon le programme et le type de malnutrition. Différentes organisations comme l'OMS et l'UNICEF peuvent avoir des directives de sortie légèrement différentes en fonction de la prise de poids, du périmètre brachial (PB) ou d'autres indicateurs.

Individualité des cas : chaque enfant se présente différemment, avec différents degrés de gravité de la malnutrition, de maladies sous-jacentes et de réponses au traitement. Une approche « taille unique » risque de négliger les besoins individuels.

Défis liés à la mesure : mesurer avec précision la prise de poids, en particulier dans les contextes aux ressources limitées, peut s'avérer difficile. Des facteurs tels que les balances ou les techniques de mesure peuvent introduire de la variabilité.

Accent mis sur les résultats holistiques : bien que la prise de poids soit un indicateur crucial, les programmes envisagent de plus en plus une récupération complète, notamment la récupération de la masse musculaire, la réduction des œdèmes et l'amélioration de l'appétit et du développement.

Cependant, certaines recherches et lignes directrices existantes offrent des indications :

1. Pourcentage de gain de poids :

Malnutrition aiguë modérée (MAM) : l'OMS et l'UNICEF recommandent un gain de poids de 15 % par rapport au poids d'admission pour les programmes MAM basés sur le PB. Ils reconnaissent toutefois qu'un gain de 20 % pourrait être nécessaire selon le contexte.
Malnutrition aiguë sévère (MAS) : alors que certains programmes s'appuient sur un pourcentage de gain, d'autres, comme ceux qui utilisent le PB pour l'admission, peuvent ne pas avoir de critères spécifiques de gain de poids.
2. Gain de poids quotidien :

Pour les programmes MAS utilisant le score poids/taille (WHZ) pour la sortie, un gain de poids quotidien de 5 à 10 grammes par kilogramme (g/kg) de poids corporel est considéré comme modéré et > 10 g/kg comme bon.
3. Mesure du PB :

Tant pour la MAS que pour la MAM, les programmes utilisent de plus en plus le PB pour l'admission et la sortie. Des protocoles spécifiques peuvent définir la récupération en atteignant un certain seuil PB (par exemple, PB ≥ 125 mm).
4. Évaluations holistiques :

Au-delà de la prise de poids, les programmes prennent en compte des facteurs tels que l’appétit, l’œdème et les étapes du développement pour évaluer la récupération de manière globale.
Recherche:

Une étude menée en Éthiopie a exploré l'utilisation du pourcentage de gain de poids pour la décharge de MAS et a conclu que même si cela simplifiait la surveillance, cela ne reflétait pas toujours une récupération holistique par rapport aux critères basés sur le PB.
Gardons à l'esprit :

Il ne s’agit que d’informations générales, et consulter un professionnel de la santé ou les directives d’un programme est crucial pour des cas spécifiques.
Des évaluations et un suivi individualisés sont essentiels pour un traitement efficace dans les programmes combinés MAS+MAM.
J'espère que ces informations vous seront utiles ! Bien que je ne puisse pas fournir de recommandations spécifiques, je vous encourage à consulter des professionnels de la santé qualifiés ou des manuels de programme pour obtenir des conseils détaillés.
Kemal J. Tunne
Ethiopie

Sultan Ahmed

Coordinator. Balochistan Nutrition Directorate

Utilisateur régulier

13 févr. 2024, 02:21

Merci Kemal,

Je vous salue également. Nous utilisons les mêmes critères que ceux que nous appliquons dans le programme combiné et cela produit des résultats rapides et précis. Salutations.

Paul

Action Against Hunger UK

Expert

13 févr. 2024, 08:57

Bonjour Sultan/Kemal,

Je voudrais souligner que l'OMS ne recommande pas le pourcentage de gain de poids comme critère de sortie pour le PB ou le rapport poids/taille. Veuillez consulter soit les lignes directrices nationales pertinentes, soit les nouvelles lignes directrices de l'OMS (2023) Lignes directrices de l'OMS (2023) .

Paul

Kemal Jemal Tunne

Emergency Nutrition Project Coordinator

Utilisateur régulier

13 févr. 2024, 09:33

La question de l’utilisation du pourcentage de gain de poids comme critère de sortie pour les programmes de malnutrition utilisant soit le PB, soit le poids pour taille (WHZ) est complexe, avec des considérations nuancées en fonction des directives nationales, des recommandations de l’OMS et des contextes spécifiques. En voici un aperçu :

Recommandations actuelles de l'OMS (2023) :

  • L'OMS ne recommande pas officiellement un pourcentage spécifique de gain de poids pour la sortie.
  • Leurs lignes directrices de 2023 mettent l’accent sur les évaluations individualisées et évitent les seuils rigides.
  • Ils préconisent l’utilisation d’une combinaison d’outils et de jugement clinique, en tenant compte du PB, du WHZ, de l’appétit, de l’œdème et d’autres facteurs.

Ligne directrice nationale

  • De nombreux pays ont leurs propres directives établies pour gérer la malnutrition, qui peuvent ou non inclure des objectifs spécifiques de prise de poids.
  • Il est essentiel de consulter et de respecter les directives officielles de votre pays/région spécifique.

Considérations relatives au pourcentage de gain de poids :

  • Avantages : facile à mesurer, favorise la prise de poids, réduit potentiellement la durée du traitement.
  • Inconvénients : ne tient pas compte des variations individuelles, risque de suralimenter ou de sous-alimenter certains enfants, ignore les autres indicateurs de rétablissement.
  • Résultats de recherche:
    • Des études suggèrent qu’une prise de poids de 15 % pourrait ne pas être suffisante pour tous les enfants, en particulier ceux souffrant de malnutrition sévère.
    • L’utilisation du PB comme critère de décharge avec des objectifs de prise de poids peut avoir des limites.

Conclusion:

Bien que le pourcentage de gain de poids ait été utilisé dans certains contextes, il est crucial de donner la priorité aux évaluations individualisées et de suivre les directives spécifiques au pays. Considérez les limites d’un seul objectif de prise de poids et comptez sur une combinaison d’outils et de jugement clinique pour prendre des décisions optimales en matière de sortie.

Pour plus de détails, veuillez préciser :

  • Votre pays/région spécifique : il est essentiel de connaître les directives nationales pertinentes.
  • Que vous vous concentriez sur le PB ou le WHZ : chaque approche comporte des considérations différentes.

Ressources additionnelles:

N'oubliez pas que je ne peux pas fournir de conseils médicaux. Consultez des professionnels de la santé pour obtenir des conseils spécifiques.

Anonyme 22505

Utilisateur régulier

13 févr. 2024, 11:55

Evitons de tourner en rond. Évitons également de faire référence en mélangeant les lignes directrices anciennes et récentes dans le même panier, car cela crée la confusion parmi les praticiens. Nous savons que le contexte varie d'une région à l'autre ou d'un pays à l'autre, même au sein d'un pays ou entre un contexte d'urgence et un contexte de développement. Compte tenu de cette situation, nous disposons d’institutions mondiales comme l’OMS qui peuvent réglementer ou harmoniser les protocoles selon les évidences rapportées à travers le monde. Notre référence est donc l’OMS. Les pays peuvent adapter/adopter le guide de l'OMS en conséquence, mais ne peuvent pas redéfinir ou modifier les faits/preuves scientifiques énoncés dans les lignes directrices de l'OMS.

En bref, l'OMS (guides 2013 et 2023) ne recommande pas le pourcentage de gain de poids comme critère de sortie/sortie. la raison pour laquelle cela n'est pas recommandé est déjà indiquée dans la directive.

De retour à ma question initiale, je demandais à toute personne disposant de données ou d'un rapport sur la prise de poids moyenne des enfants ayant participé à une intervention combinée SAM + MAM (après guérison complète de SAM et MAM).

Natasha Lelijveld

Utilisateur régulier

13 févr. 2024, 13:28

Bonjour, je ne suis au courant d'aucune directive sur la prise de poids quotidienne moyenne suggérée pour un programme combiné... et cela pourrait ne jamais se produire puisque les nouvelles directives de l'OMS ne soutiennent pas l'idée de programmes combinés.

Mais je peux souligner que les résultats de l'étude ComPAS ont publié un gain de poids quotidien moyen pour le programme combiné par rapport au programme normal - qui était de 1,9 g/kg/jour pour les deux programmes ; voir tableau 3. Les sections de discussion mentionnent quelques facteurs qui peuvent expliquer le faible taux de prise de poids pour les deux programmes :

https://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003192

Notamment, le taux de prise de poids n'était pas différent entre les 2 types de programmes, alors peut-être pouvez-vous simplement supposer les mêmes conseils que pour les programmes standards ?

Juste pour ajouter cette information également : il y a une discussion sur la question de savoir si une prise de poids plus rapide est meilleure ou non - voir un article récent qui suggère qu'une prise de poids plus rapide pourrait avoir des effets néfastes sur les survivants à l'avenir https://journals.plos. org/globalpublichealth/article?id=10.1371/journal.pgph.0002698

 

Anonyme 22505

Utilisateur régulier

13 févr. 2024, 15:46

Chère Natasha Lelijveld

Merci beaucoup d'avoir partagé l'article très pertinent à ma demande. Très apprécié.

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse