Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

CONSEIL SUR L'ALLAITEMENT PAR UNE TIERCE PERSONNES EN SITUATIONS D'URGENCE - CONSULTATION

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 11.

» Publier une réponse

Isabelle Modigell

UNICEF IYCF-E Consultant

Utilisateur régulier

8 mars 2023, 01:16

Chers collègues,

Avez-vous des expériences programmatiques pour aider les nourrissons non/partiellement allaités à être allaités par une femme qui n'est pas la mère biologique ou adoptive de l'enfant (une nourrice, parfois également appelée co-allaitement ou allaitement croisé) ? Alors nous serions ravis d'avoir de vos nouvelles !

L'UNICEF élabore des directives opérationnelles sur les soins d'allaitement par une tierce personne dans les situations d'urgence et aimerait comprendre ce qui serait le plus utile pour les utilisateurs finaux.

En tant que praticien, quels sujets aimeriez-vous que ce guide couvre ? À quelles questions aimeriez-vous avoir des réponses ? Quels défis aimeriez-vous recevoir des conseils pour les surmonter ? Quelles informations et quels outils souhaiteriez-vous recevoir ?

Veuillez nous faire part de vos demandes et suggestions avant le 22 mars 2023. Si possible, veuillez mentionner votre emplacement, votre rôle et votre expérience en matière de soins infirmiers humides dans votre réponse.

Merci d'avance

ILLA Abel

Nutritionniste, ANS

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 01:38

Pour la mise en œuvre d'un projet d'alimentation d'urgence du nourrisson et du jeune enfant, il est possible de trouver une mère pour un enfant non allaité afin d'allaiter cet enfant. Cependant, les aspects sociaux doivent être respectés car il n'est pas permis dans les communautés du centre nord du Burkina qu'une femme allaite cet enfant. Un guide pour le choix de la nouvelle nounou doit être élaboré pour identifier adéquatement la nouvelle nounou.

Florence Nabwire

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 10:02

Les nourrices doivent subir un dépistage de l'infection par le VIH pour éviter de transmettre l'infection au VIH aux bébés. En outre, le guide doit indiquer clairement si les femmes infectées par le VIH peuvent être recrutées comme nourrices, dans quelles circonstances et comment la thérapie antirétrovirale sera fournie aux nourrices séropositives dans les situations d'urgence.

Maryse Arendt

Lactation consultant, IBCLC

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 10:21

Je serais intéressée de comprendre si les impossibilités pour une autre femme de pratiquer l'allaitement maternel sont liées à des croyances locales, des pratiques traditionnelles ou toute autre raison. Y aurait-il une possibilité de les changer ou de les surmonter ? Qu'en est-il si l'allaitement sera fait par une sœur de la mère ou par la grand-mère ?

ILLA Abel

Nutritionniste, ANS

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 10:43

Petite correction : pour la mise en place d'un projet d'alimentation d'urgence du nourrisson et du jeune enfant, il est possible de trouver une mère pour un enfant non allaité afin d'allaiter cet enfant. Cependant, les aspects sociaux doivent être respectés car il n'est pas permis dans les communautés du centre-nord du Burkina que « N'IMPORTE QUELLE » femme allaite cet enfant. Un guide de choix d'une nouvelle nounou doit être élaboré pour bien identifier la nouvelle nounou.

ILLA Abel

Nutritionniste, ANS

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 10:43

Petite correction : Pour la mise en place d'un projet d'alimentation d'urgence du nourrisson et du jeune enfant, il est possible de trouver une mère pour un enfant non allaité afin d'allaiter cet enfant. Cependant, les aspects sociaux doivent être respectés car il n'est pas permis dans les communautés du centre-nord du Burkina que « N'IMPORTE QUELLE » femme allaite cet enfant. Un guide de choix d'une nouvelle nounou doit être élaboré pour bien identifier la nouvelle nounou.

BENIE

Nutritionniste

Utilisateur régulier

10 mars 2023, 14:16

Pour ma petite expérience concernant l'allaitement d'un enfant par une mère nouricière ou adoptive; généralement, on identifit dans la famille de l'enfant une femme qui pourrait accepter. Dans d'autres cas, on peut identifier cette personne au sein de la meme communauté. Dès que cela est fait, on fait des examens pré-lactation notamment le depistage du VIH. Puis on procure des conseils à la femme nourricière sur l'hygiène, l'alimentaion, l'importance de l'allaitement, y compris les positions d'allaitement. Si les conditions sont réunies, la mère reçoit des suppléments en fer, et acide folique pendant 3 mois. 

Daniel Takea

Public Health Nutritionist

Utilisateur régulier

11 mars 2023, 15:39

Chère Isabelle,

J'ai vu un certain nombre de réponses nobles et de considération dans l'élaboration d'orientations opérationnelles sur les soins infirmiers humides de la part des praticiens de terrain. À mon avis et selon mes expériences, les soins infirmiers humides ou les soins infirmiers croisés sont culturellement et religieusement tabous, en particulier dans les pays à revenu moyen et faible,1,2. Afin de tirer le meilleur parti des questions que vous avez posées et de développer des orientations opérationnelles inclusives, il serait primordial de mener une méta-analyse sur les preuves disponibles, puis de l'affiner par des études de faisabilité et d'accessibilité aux contextes locaux.

1. https://bmcpregnancychildbirth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12884-021-03551-9

2. https://jag.journalagent.com/erciyesmedj/pdfs/EMJ_40_4_204_209.pdf

kaymilka

Nutritionist/Ministry Of Health

Utilisateur régulier

11 mars 2023, 18:16

Bonjour,

l'allaitement maternel était l'un des moyens par lesquels les communautés s'assuraient que l'enfant continuait à bénéficier des avantages de l'allaitement maternel, mais là où je travaille actuellement (kakamega, Shinyalu) l'allaitement maternel n'arrive presque jamais et c'est une pratique qui est découragée car la communauté n'a pas encore adopté pleinement l'allaitement maternel exclusif. D'autres facteurs qui font que cette pratique ne doit pas être adoptée sont le statut inconnu (VIH) de celle qui doit le faire. La culture occupe également une place centrale sur cette question et la communauté n'adopte pas cette pratique car le ressenti est qu'elle met en danger la vie du bébé, surtout si la mère est décédée.

J'aimerais obtenir des mises à jour sur ce que les autres font pour encourager ou décourager et les justifications pour les deux.

Pamela Morrison

IBCLC Retired.

Utilisateur régulier

11 mars 2023, 20:09

D'après mon expérience lorsque je travaillais comme IBCLC au Zimbabwe, l'allaitement par une tierce personne n'était pas considéré favorablement. Il pourrait être envisagé pour un bébé orphelin si la sœur ou la grand-mère de la mère peuvent se porter en tant que nourrice, c'est-à-dire un membre de la famille très très proche. Mais le lait maternel était un liquide très spécial, à ne pas exprimer au cas où il pourrait être ensorcelé, et chaque mère doit allaiter son propre bébé, directement, au sein.

Samira Nassir

Nutritionist, German doctors

Utilisateur régulier

13 mars 2023, 08:15

L'allaitement maternel est une intervention ANJE-E très utile pour les enfants de moins de 6 mois qui, pour une raison ou une autre, ont des mères qui ne sont pas en mesure de les allaiter. L'un des principaux obstacles à l'établissement de cette pratique est la croyance socioculturelle et les tabous associés à l'allaitement. Par exemple, dans certaines cultures, on pense que si un homme tète le sein de la mère, l'enfant ne peut pas le téter à nouveau car cela entraînera la mort du nourrisson à moins qu'il ne demande l'intervention de l'herboriste. Il existe également une croyance selon laquelle si un homme est infidèle à sa femme alors que l'enfant est encore allaité, l'enfant peut tomber souvent malade et même mourir. De plus, cela pourrait être un défi si la nourrice est mariée. En effet, c'est parce que tous les partenaires doivent soutenir pas et suivre les directives nécessaires pour s'assurer que le nourrisson allaité n'est pas affecté par des infections telles que le VIH. Les soins infirmiers humides nécessitent l'engagement de la nourrice et de son partenaire pour que la pratique réussisse.

Anonyme 41501

SCI

Utilisateur régulier

20 mars 2023, 14:36

À ce sujet, j'ai entendu parler de certaines contraintes des pratiques de terrain. La plupart des grands-pères des communautés musulmanes n'apprécient pas les idées d'allaitement maternel par personne tierce, et ils considèrent que les familles deviennent alors toutes les deux des parents et donc, les enfants ne pourront pas se marier lorsqu'ils deviendront adultes.

L'un des plus grands obstacles est l'influence des professionnels de la santé à l'hôpital et à la clinique : lorsque les enfants adoptés reçoivent un traitement dans ces cliniques, le professionnel de la santé a pour instruction de donner des substituts au lait maternel au lieu d'essayer au moins l'allaitement par tierce personne.

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse