Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Allaitement de nourrisons en situation d'urgence pour les cas de choléra

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 14.

» Publier une réponse

Astrid Klomp

Independent

Utilisateur régulier

17 oct. 2022, 09:06

Chers tous,

Il semble y avoir un message contenu dans plusieurs documents selon lequel une mère doit se laver les seins avec de l'eau et du savon avant d'allaiter si elle a le choléra. Cela va à l'encontre de tout ce que l'on m'a enseigné en tant qu'IBCLC (rend plus difficile pour le bébé de trouver le sein ; obstacle pour mettre le bébé au sein quand il en a besoin ; pourrait assécher les seins et donc fissurer les mamelons ; savon résidus qui pourraient être nocifs, etc.) et je ne comprends pas comment cela pourrait être une source de transmission. Quelqu'un a-t-il des preuves soutenant ce conseil, ou est-ce juste quelque chose que l'on pensait être bien à un moment, mais en fait d'autres éléments tangibles pourraient pointer dans l'autre direction ?

Voici les sources où j'ai trouvé cette recommandation : https://resourcecentre.savethechildren.net/pdf/b._breastfeeding_mothers_in_cholera_treatment_centres.pdf/ ethttps://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/UNICEF-Cholera -Boîte à outils-2013.pdf (page 208)

Je pose la question car ce message est maintenant diffusé dans la réponse-choléra au Liban, et je suis inquiet que nous continuions à partager quelque chose qui pourrait être potentiellement dangereux pour les nourrissons.

Merci!

Rukhsana

Chair, TAHN Foundation

Utilisateur régulier

17 oct. 2022, 09:51

Chère Astrid,

Merci d'avoir posé cette question. En fait, lorsque le personnel de santé n'a pas reçu de formation de base/mise à jour sur l'allaitement, les mères avec des nouveau-nés reçoivent souvent ce conseil. Comme vous l'avez justement souligné, ce conseil est assez dangereux de conséquences. J'ai travaillé pendant plusieurs années à l'hôpital international des maladies diarrhéiques au Bangladesh, et je suis sûr qu'il n'y a aucune preuve à l'appui de ce genre de conseil ! Il est conseillé aux mères admises pour diarrhée, y compris suspectées ou confirmées de choléra, de continuer à allaiter leur enfant ad libitum. Les pratiques d'hygiène générales (bain si possible et lavage des mains) devraient suffire.

J'espère que cela vous sera utile. Merci encore.

Bindi Borg

IYCF researcher and practitioner

Utilisateur régulier

17 oct. 2022, 10:44

Salut Astrid

Vos préoccupations sont très pertinentes et merci pour la réponse claire Rukhsana. Si je comprends bien l'historique de ce conseil, le lavage du sein était dans certaines recommandations plus anciennes, maintenant obsolètes et réfutées. Cependant, là où d'anciens documents existent encore, ou comme l'a dit Rukhsana, lorsque la formation n'est pas mise à jour, elle réapparaît.

Il serait peut-être utile de retrouver le document original et de demander à l'auteur ou aux auteurs de publier une déclaration claire indiquant que le lavage du sein n'est PAS recommandé.

Salutations

bindi

Chantal Autotte Bouchard

Public Health Advisor

Utilisateur régulier

31 oct. 2022, 07:39

Chers tous,

Merci beaucoup d'avoir mis ce sujet en première ligne.

Un expert de l'IFE (Mija ?) peut-elle donner son avis à ce sujet ? J'ai eu la confirmation que c'est répandu comme une bonne pratique au Liban mais ce fait est débattu comme bon ou pas.

Salutations

Chantale

André Briend

Utilisateur fréquent

31 oct. 2022, 07:50

Chère Chantale,

Veuillez vous référer au message ci-dessus de Rukhsana. Elle est très humble dans la description de sa carrière mais je peux vous dire qu'elle est une experte internationale de premier plan en IFE avec une connaissance approfondie du choléra. Vous pouvez vraiment vous fier à ses conseils.

Kirrily de Polnay

Nutrition department, WHO HQ

Utilisateur régulier

31 oct. 2022, 08:35

Chère Astrid,

Il n'existe actuellement aucune directive de l'OMS en provenance du siège de l'OMS qui recommande de laver les seins avant l'allaitement pour une femme atteinte de choléra. Il y a bien sûr une quantité considérable de mentions (dans de nombreuses directives de l'OMS) de l'importance de se laver les mains à tous les moments normaux appropriés, y compris avant l'allaitement. On parle aussi beaucoup de l'importance de la poursuite de l'allaitement pour les enfants atteints de tous les types de diarrhée, y compris le choléra. J'espère que cela te sera utile.

Chantal Autotte Bouchard

Public Health Advisor

Utilisateur régulier

31 oct. 2022, 13:38

Cher Adrien, Rukhsana, merci beaucoup pour les deux commentaires, croyez-moi, je ne doute pas du tout des conseils de Rukhsana ou en provenance de l'un d'entre nous, mais comme d'habitude concernant l'EB, il y a tellement de tendances et croyances et je crois que parfois c'est difficile de convaincre ou d'influencer les gens qui se trouvent en face de nous. Je dois admettre que je ne connais pas Rukhsana et il semble que ce soit une erreur, mais quand je discute avec le Liban, il semble que ce soit une croyance déjà répandue avant l'épidémie de choléra qui pourrait influencer la décision à partir de maintenant, Même le guide officiel que j'ai vu semble pas vraiment clair pour l'instant. Salutations, C.

Mija Ververs

JHU and CDC

Utilisateur régulier

31 oct. 2022, 14:43

Salut à tous, Je viens d'être mis au courant de cette conversation extrêmement utile. Alors où est le désaccord exact?

1. Nous convenons tous que l'allaitement est essentiel dans un contexte de choléra, que la mère ou l'enfant soit positif, ou les deux. Corriger?

2. Nous convenons tous que le lavage des mains à l'eau et au savon est également essentiel dans ce scénario.

La question est de savoir si le sein doit être lavé à l'eau et au savon - n'est-ce pas ?

Quel est le problème avec le fait de se laver le sein avec de l'eau et du savon mais pas le mamelon et l'aréole ? (je ne parle pas ici d'un nouveau-né, mais d'un enfant déjà initié et allaité).

IFE Core Group Coordinator

Expert

15 nov. 2022, 13:16

Merci à tous pour vos contributions à cette importante discussion. Je reviens sur ce fil de discussion pour vous faire savoir que les membres du groupe central de l'IFE engagés dans l'orientation mondiale sur le choléra et l'allaitement maternel prennent des mesures pour répondre aux préoccupations qui ont été soulevées et nous renvoient leurs rapports des progrès auront été réalisés.

Astrid Klomp

Nutrition and Health Co / Action Against Hunger

Utilisateur régulier

24 févr. 2023, 07:43

Chers tous,

Une réponse un peu tardive, mais merci pour votre excellente contribution et merci également au groupe IFE Core pour avoir clarifié.

@Mija Je suis d'accord avec vos deux points, sur le lavage des seins, permettez-moi de souligner pourquoi je trouve cela problématique et très inutile.

Mon premier problème avec ce conseil est le manque de preuves quant à sa nécessité.

En tant qu'IBCLC ayant de l'expérience dans de nombreux contextes, et d'après la recherche (en particulier notre expérience sur la façon dont l'allaitement maternel et le VIH ont été traités), si nous mettons en place des barrières, les femmes choisiront de ne pas allaiter car elles ne veulent rien transmettre à leur nourrissons.

Si une mère est atteinte de choléra et qu'on lui dit qu'elle doit laver ses seins avant chaque tétée, c'est un obstacle majeur, surtout si elle est hospitalisée (où cela est principalement recommandé - bien qu'au Liban, il s'agisse d'une recommandation générale de ceux atteints de choléra).

Mon problème est également que nous considérons les seins comme une voie de transmission possible, où sont les preuves ? Pour le lavage des mains, c'est surtout important si la mère a les mamelons fissurés et qu'elle peut introduire quelque chose dans le sein, pas nécessairement au nourrisson. Si une mère atteinte de choléra vomit sur elle-même, elle voudra probablement prendre un bain, donc elle s'en occupe naturellement.

Un dernier point, s'il y a une insitance sur cette pratique, il me semble que cette recommandation devrait s'adresser au soignant de ce patient, (c'est-à-dire l'infirmière), qu'elle s'assure que la mère puisse rester au lit et cela peut toujours être fait, donc que l'on procure à la mère le matériel ( un torchon, du savon, de l'eau, une bassine etc.) pour pouvoir le faire au lit.

Mija Ververs

JHU and CDC

Utilisateur régulier

24 févr. 2023, 12:40

Merci Astrid. J'aimerais attirer votre attention sur une certaine confusion dans les directives/déclarations qui circulent actuellement sur le choléra, l'allaitement et l'utilisation de désinfectants.

Dans la déclaration conjointe de l'ensemble de la Syrie sur l'alimentation des nourrissons, il est indiqué

"L'allaitement au lait maternel doit se poursuivre en s'assurant que l'auréole, le sein et les mains de la mère soient nettoyés avec du savon/de l'eau ou un désinfectant ". Frotter un peu de lait maternel sur le mamelon enlèvera le goût du savon du sein.

Source : https://reliefweb.int/report/syrian-arab-republic/whole-syria-joint-statement-protecting-maternal-infant-and-young-child-nutrition-during-earthquake-response-syria-12th- février-2023

Cependant, dans la Note technique intérimaire Traitement du choléra chez les femmes enceintes du 21 novembre 2022 (Global Task Force on Cholera Control) il est indiqué:

'Soins d'un nouveau-né dans un Centre de Traitement du Choléra. Si un bébé est né dans le Centre de Traitement du Choléra (CTC) et qu'à un moment le nouveau-né entre en contact avec des matières fécales, laver à l'eau et au savon. Ne pas utiliser de solution chlorée ou autre solution antiseptique. Les mères doivent être encouragées à allaiter. La mère doit être encouragée à se laver les mains à l'eau et au savon avant de mettre le nouveau-né au sein ».

Source : https://www.gtfcc.org/wp-content/uploads/2020/11/gtfcc-interim-technical-note-treatment-of-cholera-in-pregnant-woment-1.pdf

Peut-être quelque chose à régler par les agences désignées ? Je me contente de signaler.

Jodine Chase

Utilisateur régulier

27 févr. 2023, 18:01

Bonjour à tous, j'ai promis une mise à jour lorsque de nouvelles directives seront publiées comme ci-dessus, et je suis heureux de faire savoir à tous que le site Web du Groupe de travail mondial sur la lutte contre le choléra (GTFCC) est maintenant à jour avec une note technique provisoire pour le traitement du choléra chez les femmes enceintes, en date du 21 novembre 2022 avec les détails suivants :

...
Prendre soin d'un nouveau-né dans un centre de traitement du choléra

Si un bébé est né au Centre de traitement du choléra (CTC) et qu'à tout moment le nouveau-né entre en contact avec des matières fécales, laver à l'eau et au savon. Ne pas utiliser de solution chlorée ou autre solution antiseptique. Les mères doivent être encouragées à allaiter. La mère doit être encouragée à se laver les mains à l'eau et au savon avant de mettre le nouveau-né au sein. L'administration d'une prophylaxie antibiotique au nouveau-né pour la prévention du choléra n'est pas nécessaire. Remarque : S'il y a une raison de croire que le sein de la mère a été en contact avec des selles ou des vomissures, envisagez de demander à la mère de nettoyer son sein avec de l'eau et du savon et d'exprimer une petite quantité de lait maternel sur son mamelon et son aréole avant de mettre le nouveau-né à nourrir. Ne pas utiliser de chlore ou d'autres solutions antiseptiques. Il n'y a pas suffisamment de preuves disponibles pour faire une recommandation forte, mais l'allaitement doit toujours être encouragé. Tout obstacle à l'allaitement doit être fondé sur des preuves et au cas par cas.
...

Le document se trouve ici https://www.gtfcc.org/wp-content/uploads/2020/11/gtfcc-interim-technical-note-treatment-of-cholera-in-pregnant-woment-1.pdf

Je crois comprendre qu'une déclaration conjointe mise à jour pour l'ensemble de la Syrie reflétera ces orientations.

Chaleureusement,

-Jodine Chase

Facilitateur du groupe central IFE

Jodine Chase

Utilisateur régulier

27 févr. 2023, 18:38

J'ai une autre demande, est-ce que quelqu'un a des exemples d'un bon document comprenant des messages clés pour l'allaitement et le choléra ?

Maryse Arendt

Lactation consultant IBCLC , BLL Luxembourg

Utilisateur régulier

27 févr. 2023, 18:59

Ces conseils semblent ne couvrir que les nourrissons nés dans des centres de traitement du cholera, qu'en est-il des nourrissons allaités de mères atteintes de choléra. Les bébés seront-ils admis avec eux au centre de traitement ?

Chantal Autotte Bouchard

Public Health Advisor

Utilisateur régulier

8 mars 2023, 05:23

Chers tous,


Merci beaucoup Jodine pour le document de partage. Comme mentionné par Maryse et votre demande, il nous manque quelques bonnes recommandations/pratiques sur la façon de promouvoir et d'assurer un allaitement continu adéquat pour un enfant déjà allaité en évitant tout risque ou fardeau pour la mère.

J'ai vu/entendu des recommandations parfois qui me font un peu douter comme par exemple : suggérer à la maman d'envelopper le bébé dans des vêtements/tissus propres et lavés (chlorés) avant chaque tétée... Si je comprends bien le propos. Je pense que dans une situation comme la Syrie en ce moment, c'est une chose vraiment compliquée et comme il est mentionné ci-dessus, cela fait courir un risque à la mère qui, pour éviter de propager le choléra, préférerait ne pas allaiter....

J'espère que nous aurons la chance de voir d'autres recommandations dans un avenir proche.

Salutations

C

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse