Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Resources and sharing experiences of using Family MUAC in Yemen?

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Approches Simplifiés pour la Prise en Charge de la Malnutrition Aigue (PECIMA) et a des réponses 1.

» Publier une réponse

COVID-19

Cette question concerne le COVID-19.

Kirrily de Polnay

MSF

Utilisateur fréquent

17 mai 2021, 14:41

Salut Communauté de la nutrition,

Quelqu'un peut-il partager des ressources, du matériel de formation, des conseils / astuces et des expériences d'utilisation de Family MUAC au Yémen ?

Merci,

Kirrily

Fadhl Rajeh

Health and Nutrition program coordinator

Utilisateur régulier

17 mai 2021, 22:37

1. Contexte

La pandémie COVID-19 présente des défis uniques en matière de gestion de la malnutrition aiguë dès le diagnostic, la prise en charge et le suivi des enfants malnutris atteints de malnutrition aiguë au niveau établissement de santé / site de nutrition et au niveau communautaire. Les directives mondiales récemment publiées sur la gestion de l'émaciation infantile dans le contexte du COVID-19 recommandent de réduire l'exposition au COVID-19 en passant au PB uniquement pour les mesures anthropométriques chez les enfants et d'encourager les mères / soignants à effectuer des évaluations du PB et de l'œdème sous la supervision de Personnel du site de nutrition et CHNV. Cette recommandation a été adaptée dans plusieurs pays et de plus en plus pendant la pandémie COVID19 en tant qu'adaptation nutritionnelle clé pour une continuité sûre dans la fourniture de services de nutrition dans le contexte du COVID-19. Les faits ont montré que des mères et des soignants peu formés peuvent dépister leurs enfants comme le ferait un agent de santé communautaire, lorsqu'ils reçoivent une formation et des outils adéquats ». L'approche "PB familial", également connue sous le nom de MUAC for mothers ou Mère-PB, forme les mères et autres soignants à identifier les premiers signes de malnutrition chez leurs enfants à l'aide d'un ruban simple à utiliser pour le périmètre brachial (PB) (MUAC en anglais). L'approche a été promue dans les directives mondiales récemment élaborées pour la prestation de services de nutrition dans le contexte du COVID-19. Cette note conceptuelle fournit des conseils aux partenaires de mise en œuvre de la PCMA sur la manière d'opérationnaliser l'approche, wébinaire Family MUAC Experience in other Countries A State of Acute malnutrition organisé par ALIMA, GOAL, Save the Children UK et l'UNICEF ont fourni les dernières preuves et enseignements sur PB familial au niveau international. L'intensification et l'intérêt pour l'approche PB familial se sont intensifiés depuis le début de la pandémie mondiale de COVID-19 en cours, avec de plus en plus d'évidences au niveau mondial, pour son rôle dans l'identification précoce de l'émaciation. L'approche est considérée comme plus facile et plus rapide à appliquer au niveau national car elle peut être appliquée avec des modifications minimes aux protocoles nationaux existants de l'IMAM. L'UNICEF suit 38 pays qui mettent en œuvre le PB familial en tant qu'adaptation au contexte COVID19. De plus en plus de preuves montrent que les mères (ou d'autres membres de la famille) peuvent s'acquitter de cette tâche aussi efficacement que les agents de santé communautaires (ASC) et que la malnutrition devrait être détectée plus tôt et entraîner moins d'hospitalisations. Il a été démontré que le PB familial améliore la couverture du dépistage dans la communauté. Certains des principaux défis et leçons apprises cités comprennent la capacité des mères à effectuer des mesures correctes avec ces problèmes qui se réduisent avec le temps, de sorte qu'une formation à nouveau ou un suivi sont essentiels; une offre importante de bandes PB devrait être prévue; parfois, les mères et les soignants considèrent la tâche comme une tâche ASC, et donc s'attendent à des incitations; le manque d'accès aux services de nutrition décourage l'auto-référence, c'est pourquoi l'accès aux services de nutrition doit être envisagé; et le manque d'outils de rapports pour le dépistage du PB familial. Surtout, la nécessité d'assurer une intégration et une appropriation étroites de l'approche avec le système et les structures de santé existants.

Expérience du PB familial au Yémen: Actuellement, il y a une expérience minimale du PB familial au Yémen. ACF a piloté le PB familial dans le gouvernorat d'Al Hodeida dans le nord du Yémen en 2017 et a étendu l'expérience au sud du YEMEN dans le gouvernorat d'In Abyan-district de Khanfer et à Lahj Gov, district de TurAlbaha en 2019. Le principal objectif du PB familial pilote était d'augmenter la couverture de la prise en charge des services de malnutrition aiguë et d'optimiser le diagnostic et le traitement précoces. Le projet pilote ciblait les mères et les soignants d'enfants de moins de 5 ans. La formation des mères et des soignants a été dirigée par des éducateurs en santé désignés conjointement par ACF et DHO. Les leaders communautaires, les agents de santé et les CHNV ont été sensibilisés à leur rôle de soutien et de motivation des mères à participer aux formations. Des formations pour les mères et les soignants ont été menées à travers les groupes de porte-à-porte (mères du quartier) et des bandes PB ont été fournies pour dépister les enfants régulièrement et elles ont été conseillées d'emmener les enfants dans les établissements de santé lorsque la malnutrition est indiquée. Les mères formées ont davantage sensibilisé les mères du quartier et dépisté leurs enfants pour la malnutrition en utilisant le PB. Les enfants souffrant de malnutrition ont été dirigés vers les établissements de santé les plus proches. Au total, 20 777 mères sélectionnées dans 627 villages ont été formées et elles ont pu dépister 29 456 enfants. En conséquence, 1932 enfants ont été identifiés comme souffrant de malnutrition aiguë sévère (MAS) et 6 203 enfants identifiés comme étant de malnutrition aiguë modérée (MAM) et référés respectivement à des OTP ou TSFP. Les principaux enseignements du projet pilote d'ACF : la sensibilisation des dirigeants communautaires et des autorités est essentielle, les mères estimaient que c'était la responsabilité des CHNV et non la leur, donc la sensibilisation des membres de la communauté, y compris les mères et les soignants, était une bonne chose pour une plus grande acceptation, les éducateurs de santé prenant le rôle de former les mères au lieu des agents de santé et le rôle ASC était perçus comme source de confusion et enfin, les incitations en espèces aux mères et aux soignants participant au programme sont découragées. Le projet pilote d'ACF est donc toujours en cours, les leçons qui en découleront guideront davantage le déploiement de l'approche au Yémen. 2. Objectif de la note conceptuelle Le but de cette note conceptuelle est de fournir un aperçu des principales considérations et actions requises pour soutenir l'élargissement potentiel de l'approche PB familial au Yémen. 3. Approche proposée pour le PB familial au Yémen: - Justification ou justification de l'approche au Yémen: Surveillance continue de l'état nutritionnel des enfants de moins de cinq ans par la mère, les soignants et la famille en particulier dans le contexte du COVID. Augmenter la couverture des services dans les zones à faible couverture de traitement ou dans les zones à faible couverture CHNV dans le but de compléter le travail des CHNV mais pas de les remplacer. - Activités clés: Sensibilisation de la communauté, y compris les leaders, Formation / sensibilisation des mères, dépistage du PB des enfants dans les ménages respectifs, Référence des enfants identifiés comme malnutris, Suivi et mentorat des mères par les CHNV / agents de santé - Sécurité: la mesure du PB est rapide, indolore et sûre - Avantages de l'approche: détection précoce de la malnutrition et orientation vers un traitement. Accroître l'accès aux services dans les zones mal desservies. Amélioration de la collaboration entre les mères, les CHNV et les agents de santé dans la prévention et le traitement de la malnutrition. Les mères, les soignants et les familles autonomes en ce qui concerne la santé et l'état nutritionnel de leurs enfants. - Zones géographiques prioritaires pour le déploiement de l'approche: Zones à forte charge de malnutrition et Zones inaccessibles pour les prestataires de soins et Points d'entrée CHNV pour le PB familial: Le dépistage du PB familial sera mis en œuvre dans la communauté, à domicile et en établissement de santé / site de nutrition; - Dans la communauté: les groupes de soutien mère-mère (MTMSG) présentent une bonne occasion de former et d'encadrer les mères sur le dépistage du PB et de l'œdème ainsi que sur la motivation des pairs. Les CHNV peuvent s'associer aux MTMSG pour la formation. Les mères chefs de file formées au dépistage du PB et aux contrôles de l'œdème peuvent également être soutenues par les CHNV pour former et encadrer les mères. La formation des mères des quartiers référencés par l'expérience d'ACF au Yémen pourrait également être envisagée. - À la maison: pour la mère / responsable de l'enfant pour dépister les enfants de moins de cinq ans pour la malnutrition aiguë afin d'assurer l'identification en temps opportun, la présentation aux établissements de santé et de nutrition, et le traitement. Si la mesure devient rouge ou jaune, le CHNV est alerté par la mère, et une deuxième mesure est effectuée par la mère sous observation du CHNV, et pour les résultats confirmés, le CHNV remplit une fiche de référence pour la mère (voir les directives PCMA du Yémen) , avec des instructions pour emmener l'enfant au site de nutrition le plus proche. - Au centre de santé / au site de nutrition: pour que la mère / la personne s'occupant de l'enfant dépiste ses propres enfants dans le cadre de l'évaluation anthropométrique sur le site selon le principe de la non-intervention, sous l'observation du personnel de santé / nutrition pour s'assurer que cela est correctement fait. Les enfants trouvés avec une couleur rouge ou jaune sont admis dans le programme de traitement approprié. Récapitulatif des points de contact PB familial pour les formations: Point de contact Point de prestation de services Qui anime la formation Mode de formation Etablissement de santé et site de nutrition - Services ambulatoires (OPD - Points de triage / dépistage - Centres de vaccination - Service de santé maternelle et infantile (SMI) - Cliniques de soins prénatals (CPN) et de soins postnatals (PNC) - Cliniques ou services hospitaliers, Agents de nutrition et de santé fournissant des services de nutrition et de santé - Formation individuelle au couple mère / tuteur enfant - En petits groupes (Maximum 10 mères / soignants) Au niveau communautaire - De maison en maison (par exemple pendant les visites à domicile / le suivi) - Pendant les journées régulières de sensibilisation EPI - Activités de sensibilisation / cliniques de proximité intégrées - Activités communautaires telles que MtMSG, les marchés, etc.) - Formation individuelle pour le couple mère / tuteur enfant - En petits groupes (maximum 10 mères / tuteurs) 4. Formation, équipement et suivi. Ce sera une formation en cascade en deux étapes. Premièrement, les CHNV sont formés par le personnel de santé / nutrition au niveau de l'établissement sur la manière de former et d'encadrer les soignants / mères pour effectuer la mesure du PB et les contrôles de l'œdème chez un enfant de 6 à 59 mois. Deuxièmement, les CHNV formés conduisent à leur tour une formation individuelle et un mentorat aux mères et aux autres membres de la famille et remettent une bande PB à chaque famille. L'accent est mis principalement sur les mères d'enfants de 6 à 59 mois. La formation et le mentorat des mères auront lieu dans tous les points de prestation de services de l'établissement de santé, des sites de nutrition et à domicile. Le kit d'orientation comprend: • Les techniques hebdomadaires de mesure du PB et d'évaluation de l'œdème, l'interprétation des résultats et les moyens de référence, conformément aux directives nationales de la PCMA • Les messages liés au COVID19 utilisant les outils développés par le RCCE • Les messages liés au MIYCN utilisant les outils de conseil nationaux. Le dépistage par les mères devrait être déployé une fois qu'elles ont reçu la formation et qu'elles sont confiantes pour procéder au dépistage et prendre les mesures nécessaires. L'objectif principal doit être les mères / tuteurs d'enfants âgés de 6 à 59 mois. Lorsque cela est possible et pratique, engagez les maris et les pères à être là pour générer davantage d'acceptation dans la communauté. Remarque: les CHNV sont les acteurs majeurs pour former les mères au PB familial. Les prestataires de soins de santé peuvent également être utilisés comme alternative pour former les mères lors des visites dans les établissements de santé et des services de proximité. Contenu de la formation pour les mères et les soignants. Les CHVN formés dirigeront la formation du PB familial à la maison et dans la communauté. De préférence, les CHNV devraient recevoir une formation supplémentaire de rafraichissement sur la formation et la démonstration aux mères comment effectuer le dépistage PB et les contrôles de l'œdème. En référence aux directives nationales PCMA du Yémen et en suivant le module de formation nutritionnelle des CHNV, la formation sur le PB familial pour les mères et les soignants doit couvrir les questions suivantes: • Informations de base sur les causes, l'identification et le traitement de la malnutrition, la promotion de la nutrition clé et les messages de prévention de la malnutrition et les Alimentation du jeune enfant (ANJE) • Signes de danger de maladie infantile (pneumonie, fièvre et diarrhée) • Dépistage de la malnutrition aiguë, soins, orientation et suivi des enfants souffrant de malnutrition aiguë; • Démonstrations sur la réalisation de contrôles du PB et de l'œdème (Directives PCMA du Yémen; Annexe 2 Mesures anthropométriques) Auto-référence Les mères et les soignants avec des enfants atteints de malnutrition aiguë (Directives CMAM du Yémen; Annexe 2 Mesures anthropométriques) comme indiqué ci-dessous doivent être prises immédiatement au site de santé / nutrition le plus proche pour une évaluation et un traitement plus poussés; Enfants âgés de 6 à 59 mois avec: o Œdème bilatéral; o PB ≥ 11,5 cm et <12,5 cm (code de couleur jaune) ou <11,5 cm (code de couleur rouge) Les mères et les soignants doivent être informés que les enfants emmenés à l'établissement de santé et aux sites de nutrition après le dépistage familial seront soumis à un dépistage supplémentaire par les agents de santé pour vérifier le PB et / ou l'œdème avant l'admission. Il est essentiel que les mères et les soignants soient informés qu'il peut y avoir des moments que leur mesure est erronée et que l'enfant peut ne pas être admis. La formation continue et le mentorat de la mère aux points de prestation de services, dans la communauté et à la maison seront clé pour améliorer la qualité du dépistage par les mères et les soignants. 5. Suivi et surveillance:  Les CHNV effectueront des visites régulières au niveau du village / ménage et vérifieront au hasard les enfants dépistés (exactitude du dépistage), et la cohérence des messages clés diffusés aux mères du quartier.  Lors de la visite, les mères seront invitées à partager leurs expériences sur le dépistage, les difficultés rencontrées, et enfin invitées à prendre les mesures des enfants en présence du CHNV ou du superviseur  Le CHNV ou le superviseur demandera à la mère d'expliquer leur compréhension du code couleur et les mesures à prendre en fonction de la couleur du PB.  Les sessions de formation et les visites occasionnelles à domicile seront accompagnées de conseils nutritionnels et de mentorat / soutien.  Les CHNV auront également une réunion mensuelle avec les mères formées de leur village respectif pour partager le nombre d'enfants dépistés et discuter des défis et des voies à suivre. le statut d'admission  Les enfants MAS et MAM référés aux formations sanitaires seront également vérifiés par souci d'exactitude, pour voir s'il y a une incohérence de mesure, ils fourniront un retour d'information au CHNV et aux mères.  Dans la mesure du possible, les outils de suivi pour les CHINV / aiguillages au niveau communautaire fournis dans les Directives nationales PCMA du Yémen peuvent être utilisés - les CHNV compileront les informations suivantes et les partageront dans l'établissement de santé de la zone chaque mois o Nombre de mères activement engagées dans le dépistage, o # d'enfants dépistés avec un PB normal, o Nombre d'enfants identifiés comme MAS et inscrits au traitement MAS o Nombre d'enfants identifiés comme MAM et inscrits au TSFP o Nombre d'enfants MAS orientés vers l'établissement de santé voisin (nouvellement identifié) o Nombre d'enfants MAM référés à l'établissement de santé voisin (nouvellement identifié) - Les agences résumeront les informations ci-dessus et les partageront avec la coordination du cluster nutrition chaque mois

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse