Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Seuils d'intervention utilisant des normes de l'OMS

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Évaluation et Surveillance et a des réponses 8.

Cette question a été fermée, vous ne pouvez donc plus soumettre une nouvelle réponse. Les réponses recommandées ont été marquées d'une étoile.

Anonyme 40

Utilisateur régulier

19 févr. 2009, 15:32

Ceci a été traduit automatiquement.

Seuils de prévalence de la malnutrition aiguë globale ont été couramment utilisé pour orienter l'intervention en situation d'urgence (> 15% ou 10-14% GAM GAM avec facteurs aggravants = nutritionnelle d'urgence, etc.). Ces seuils ont été remis en question et critiqué dans le passé et doivent être interprétés dans leur contexte (10% GAM ne peut être interprétée de la même manière dans un village de 3000 comme dans un camp de réfugiés de 200 000 ou dans une ville de 3 000 000) néanmoins ils sont encore largement utilisés et ne fournissent un cadre pour les décideurs.

Les seuils actuels sont basés sur la prévalence de la malnutrition exprimé contre les références NCHS. Maintenant que nous nous dirigeons de plus en plus vers l'utilisation des normes de l'OMS les seuils peuvent être contestées. Je l'ai noté dans plusieurs rapports ou comptes rendus de réunions que cela a été marquée comme une question - font les seuils doivent être révisés?

1) Je voudrais savoir si un groupe travaille actuellement sur la révision des seuils à l'aide normes de l'OMS?

2) Chaque si souvent je vois mention faite à une situation d'urgence soit déclarée lorsque la prévalence SAM est> 2%. Je ne l'ai jamais été en mesure de trouver la source de cette information. Je voudrais aussi savoir si quelqu'un sait de toute référence à des seuils relatifs à la prévalence SAM?

Tamsin

Forum Moderator, ENN

Modérateur

9 mars 2009, 15:07

Ceci a été traduit automatiquement.

Pour résumer ce débat, le principal point réitéré par tous est que les données de prévalence doit être interprétée dans son contexte pour assurer une réponse appropriée, mais il reste une mesure importante de l'état nutritionnel général d'une population.

Il est difficile de savoir si le groupe travaille actuellement sur la révision des seuils en conformité avec les nouvelles normes et les intervenants qui ont soulevé les questions de l'utilité et de l'interprétation appropriée de seuils, mais il ya aussi d'accroître la recherche et des données sur l'utilisation du périmètre brachial.

Pascale Delchevalerie

Nutrition Advisor MSF Belgium

Utilisateur régulier

20 mars 2009, 16:37

Ceci a été traduit automatiquement.

Bonjour,

Il est ma première visite sur ce site, donc je arriver un peu en retard dans la discussion.
Nous avons l'intention de travailler, avec Epicentre, sur la révision des tresholds selon les nouvelles normes de l'OMS, que nos opreations nous demande pour obtenir des conseils, même si nous sommes fortement d'accord que ces tresholds doivent être interprétés dans le contexte et nous sommes un seul indicateur parmi d'autres à décrire une situation; ils ne devraient jamais être utilisés uniquement pour prendre des décisions. Je suis d'accord avec Mike que ces% devrait être également examiné avec nombres absolus d'enfants malnutris attendus.
Pour affiner l'analyse de la situation, nous avons également commencé à examiner systématiquement la prévalence (et de mortalité) chez les moins de 2 ans pour compléter l'image et aider à la prise de décision.

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

23 févr. 2009, 13:19

Ceci a été traduit automatiquement.

L'approche des seuils est problématique puisque la prévalence a des significations différentes dans des contextes différents. Un exemple simple est que 10% avant la récolte à la fin de la «période de soudure» peut ne pas être trop inquiétante, mais 10% d'un mois après la récolte est très préoccupante. Prévalence doit toujours être interprétée dans son contexte. Le contexte peut être fourni par (par exemple) l'utilisation de la maladie, de l'agriculture, et les calendriers de disponibilité alimentaire; données / économie sécurité alimentaire des ménages; et la surveillance du marché.

Il ya des problèmes supplémentaires lors de l'utilisation W / H depuis cet indicateur (indépendamment du fait que NCHS ou WGS) est connu pour manquer de cohérence entre les populations. Les études qui se sont penchées sur le corps-forme et W / H indiquent que W / H a tendance à sous-estimer la prévalence de la dénutrition aiguë dans les populations d'Amérique centrale et surestime la prévalence dans les populations pastorales d'Afrique du Nord. La surestimation est également probable dans les populations indiennes et du Myanmar. Ces résultats, ainsi que la mauvaise performance pronostique bien décrit de W / H par rapport à tous les autres indices anthropométriques, suggèrent que le PB est un meilleur indicateur.

Il ya eu des travaux comparant la prévalence par W / H en utilisant NCHS et références WGS. Beaucoup de ceci est disponible sur le WWW. La principale conclusion de ce travail est que la prévalence WGS tend à être plus élevée que la prévalence mondiale du NCHS et considérablement plus forte prévalence du SAM.

Si seuils être révisé? Je pense que ce ne sera pas utile, sauf si des indications sur l'interprétation contexte WRT est également donnée.

Est ce que le WGS référence utile? Je ne suis pas si sûr WRT W / H.

Michael Golden

retired

Utilisateur régulier

24 févr. 2009, 21:08

Ceci a été traduit automatiquement.

Chère Caroline,
Premièrement, je pense que ces seuils devraient être abandonnées. Envisager un camp de 1000 enfants avec 10% GAM - voici un peu moins de 100MAM et une poignée de SAM enfants. Pour une ville comme Nairobi, Dhaka, Lagos etc -Il ya 2.000.000 enfants - si il ya un niveau de GAM 5% puis il ya 100.000 MAM et suffisante SAM de submerger tous les services pédiatriques (OTP inclus). Une situation d'urgence est appelé pour le camp et 100.000 sont ignorés comme "acceptable" - il est pas équitable, voire éthique. Je définis une urgence en termes de la capacité des services normaux pour faire face à la charge de travail. Cela a de nombreuses implications importantes - les ressources sont dirigées vers le plus grand nombre de sous-alimentés, les ONG devraient renforcer les capacités locales de prendre en charge si elles veulent quitter. Les chiffres absolus doivent être signalés dans les résultats de l'enquête, etc.% de prévalence devraient également être déclarés comme une mesure de l'état nutritionnel général de cette population - mais pas au plan d'intervention d'urgence ou appeler.

Deuxièmement, il n'y a aucune raison a priori écart par rapport à la normale par un multiple de la distribution de la normale (Zscore) devrait bénéficier d'une admission pour le traitement. Ce que nous voulons vraiment est d'admettre ceux qui ont besoin admission et exclut ceux qui ne le font pas. Pour cela, nous devons le risque de décès des données (si pas admis). L'indice Prudon est le seul risque que des données de la mort que nous avons -et l'analyse récente de MSF (données Niger) montre que ce semble tenir dans les données de population. Une des grandes choses au sujet MUAC est qu'il est biaisé (convenablement) vers l'enfant plus vulnérable jeune alors que Z-scores sont délibérément âge / hauteur neutre.

Troisièmement, lorsque nous avons utilisé UNISEX w / h critères d'admission environ un nombre égal de garçons et de filles ont été admis - et ils ont eu la même expérience de la mortalité (de sorte qu'ils étaient également à risque lorsqu'ils sont admis à des critères unisexes). Avec les nouvelles stanards, une jeune fille d'une certaine hauteur doit être beaucoup plus léger qu'un garçon de la même hauteur pour faire admettre. Les normes sont discriminatoires à l'égard des filles. Certains programmes constatent qu'ils admettent beaucoup plus de garçons que de filles avec les nouvelles normes. Les nouvelles normes sont beaucoup mieux que les anciennes, principalement becaue qu'ils discriminent moins againt l'enfant plus jeune. Donc, nous insistons fortement pour leur introduction. Mais nous avons aussi préconisé pour l'utilisation de la carte BOYS pour les deux sexes - en d'autres termes utilisent le tableau des garçons comme un tableau unisexe. Cette admet les garçons de manière appropriée et ne discrimine pas les filles. Une autre bonne chose à propos de MUAC est qu'il est effectivement UNISEX! Mais s'il vous plaît utilisez uniquement ABSOLUTE MUAC et ne pas utiliser MUAC pour l'âge ou de hauteur qui supprimerait la bonne biais vers le jeune enfant.
Vive Mike

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 févr. 2009, 11:12

Ceci a été traduit automatiquement.

Le message de Mike contient beaucoup de sens. Je pense que nous devons être prudents lors de l'utilisation par exemple des comparaisons tels petit camp vs. grande population vivant en liberté. Dans le cadre de camp, nous avons presque toujours clairement le devoir de diligence envers la population et une prévalence de (par exemple) 10% en dehors des camps d'accueil ou la mise en place initiale de camps est indicatif de mauvaises procédures de rationnement général de distribution, le contrôle de l'infection pauvres, & c. Ce sont des choses que nous devrions obtenir le droit dans ce contexte. Ceci est un point tatillonne somewaht comme Mike a raison d'affirmer que ces tresholds doivent être abandonnés et nous devraient évaluer les situations d'urgence à l'égard de l'ampleur des besoins et de la capacité des services existants pour répondre aux besoins. En regardant les choses de cette façon est likley pour améliorer le ciblage, mais peut aussi conduire à une programmation plus durable dans lequel supoort est donnée aux services existants plutôt que d'un saut réflexe à Parrallel et interventions vertcial.

Les commentaires de Mike sur MUAC sont, je pense que correcte. Faible périmètre brachial est fortement prédictive de la mortalité à court terme et est traitable. Je deuxième obseravation Mike que MUAC ne devrait pas être corrigé pour la taille ou l'âge.

Je suis intéressé par ce que Mike dit à propos de l'Indice Prudhon. Je ne suis pas très familier avec l'utilisation de cet indice. Ma compréhension est que l'indice Prudhon est un outil "d'audit" destiné à créer une norme contre laquelle un programme peut être comparé. Dans cette application, l'enquêteur utilise l'index pour créer une attente de la mortalité à partir des caractéristiques de la population de programme, puis compare le nombre de décès observés au nombre attendu de décès. Si observé> enquête devrait ensuite plus loin et mesures correctives est indiqué. L'indice a été développé comme un moyen de prédire un certain nombre de décès chez un patient cohorte TFC avec un seuil supérieur à admisison de, je crois, 70% W / H médiane. Ceci est à propos de décès si elle est admise pas "mort si (non) admis". Cela ne veut pas dire que l'indice ne devrait pas être utilisée pour estimation de la prévalence par sondage. Un tel indice / pourrait / corriger certaines des faiblesses dans la W / H définition de cas et, étant donné que le calcul WHZ dans un ensemble de données d'enquête est informatisé les calculs impliqués sont pas un argument contre son utilisation et une alternative à WHZ. Je ne pense cependant que l'examen et possible recalibrage de l'indice sur une population plus large serait nécessaire avant son utilisation dans ce rôle. Des données appropriées devraient être disponibles à partir de nombreuses études de cohortes précédentes portant sur la relation entre l'anthropométrie et la mortalité.

Une préoccupation que je dois à l'indice Prudon est qu'il est essentiellement une somme d'un IMC modifiée (ie le journal de poids divisé par la taille élevée à une certaine puissance) et l'oedème avec quelques constantes jetés dans traversé une fonction de liaison logistique (au rendement une valeur comprise entre 0 et 1 comme une probabilité de décès à court terme). Cela suggère, pour moi, qu'il subira un biais corps-forme et surestiment les probabilités pour les individus courts-ressources partagées / log-pattes.


Michael Golden

retired

Utilisateur régulier

25 févr. 2009, 18:35

Ceci a été traduit automatiquement.

L'indice Prudhon est avant tout un outil d'audit pour évaluer la qualité des soins que l'on donne aux enfants SAM dans un programme. La question est de savoir si je me suis adressé FMH Z-scores simples sont une mesure appropriée pour l'admission et a suggéré que si nous utilisons un indice de poids et de taille, alors il devrait être lié au risque de décès (si je suis d'accord ne sont pas admis). Il est nécessaire de développer un tel indice (au moins pour ceux en dehors de la plage de hauteur où MUAC est utile). Intuitivement, il serait préférable d'avoir «poids métabolique" pour la hauteur, ou de la surface de la hauteur (qui sont tous deux liés à des choses telles que le dosage de médicament, des effets toxiques, etc.) - en tout cas, une certaine fonction, telle que celle obtenue par Prudhon qui sollicite l'indice vers le plus jeune enfant plus vulnérable et ne cherche pas à être l'âge et la hauteur neutre. Oui, la forme du corps aura un effet - peut-être sur tout l'anthropométrie, y compris PB? Fat structuration entre les bras et le tronc est différente dans les différents groupes ethniques - et est également affectée par la température ambiante pendant la croissance - ce sont des domaines inexplorés autant que je peux voir.
Mike

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

25 févr. 2009, 19:36

Ceci a été traduit automatiquement.

Pardon. Je mal compris votre sens onformément. Il ya des formules validées pour le calcul du poids seul BSA qui ont été développés pour le calcul drogue dosage. Je me suis récemment fait quelques travaux sur ce pour le calcul de l'OMS pour ARV-dose et avoir un projet de document préparé si vous souhaitez voir. Quant à la forme du corps, PB, et W / H ... Je l'ai fait une étude pour ENCU / UNICEF qui a été publié en derniers mois Annales de Biologie humaine. Cette constaté que W / H est fortement associée à la forme du corps (SSR) et MUAC que faiblement associé à la forme du corps (et pas du tout si le statut de cas tels que PB <125 mm est utilisé).

Tamsin

Forum Moderator, ENN

Modérateur

15 mars 2009, 16:09

Ceci a été traduit automatiquement.

Fiona Watson propose un autre point de vue à la discussion sur l'utilisation de seuils et de l'utilisation d'outils appropriés pour la prise de décision:

Alors que l'utilisation de seuils pour déterminer les interventions a été critiqué, il reste des arguments solides pour maintenir une sorte de cadre pour aider réponse de guidage. En cas d'urgence, l'information fait souvent défaut, partiale ou tout simplement faux. Les donateurs, les gouvernements et les agences humanitaires sont sous pression pour réagir rapidement et parfois sur une grande échelle pour éviter une crise de l'approfondissement. Dans un monde où de nombreux facteurs déterminent la réponse (dont un seul peut être absolue nécessité), il est essentiel d'essayer d'établir une sorte de barème commun, qui aide à identifier les besoins et qui peut également être utilisé pour appeler les donateurs à rendre des comptes.

Un certain nombre de cadres ont été développés pour classer les situations d'urgence. La plus connue est probablement le intégré de sécurité alimentaire et de la classification de la phase humanitaire (IPC). Voir www.ipcinfo.org pour plus d'informations. Ces cadres tentent de classer la gravité d'une situation d'urgence en utilisant les résultats quantifiables (numériques) de mortalité et de malnutrition que les mesures de sévérité, et les reliant aux indicateurs qualitatifs (descriptifs) de la sécurité alimentaire. Ils ont également fixé des seuils pour la réponse.

De toute évidence, où il ya des informations fiables sur la taille d'une population, la prévalence de la malnutrition, et où les ressources de soutien sont sans restriction, il serait idéal pour prendre des décisions sur les interventions au cas par cas. Ce qui est rarement la réalité, cependant. Dans le climat actuel de l'aide hautement politisée, une sorte de système de classification pour provoquer une réponse et d'assurer accountablity est nécessaire. En utilisant les taux de malnutrition comme un parmi un certain nombre d'autres indicateurs peut aider à concentrer les bailleurs de fonds et de veiller à ce que la réponse est opportune et appropriée.

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page