Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Malnutrition maternelle et allaitement

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 11.

» Afficher une réponse

Anonyme 36057

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 11:45

Bonjour,

Je cherche un bon résumé éttayé de preuves sur la malnutrition maternelle et son impact sur l'allaitement. Quelque chose pour répondre à la question: "la malnutrition maternelle affecte-t-elle l'allaitement au sein (qualité et / ou quantité du lait maternel) et comment ?".

Je connais la réponse, mais je veux vraiment une belle rédaction avec des références pertinentes. Y at-il un ou devrais-je simplement formuler la mienne ?

Merci beaucoup.

Mohammed Mudarrifu

Nutritiob Assistant

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 17:52

Je peux voir que les utilisateurs de cette plate-forme sont très occupés donc pouvez-vous simplement formuler la vôtre pour en faire bénéficier tout le monde ?

Je vous remercie.

Alessandro Iellamo

Save the Children UK

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 17:56

Excellente question. J'ai une bonne référence. Je suis maintenant dans un bus et je vais l'envoyer demain matin

Vest

Dr Mohamed

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 18:11

La production de lait maternel dépend de la façon dont le bébé allaite au sein. En termes de quantité, cela facilite les choses pour toutes les mères qui allaitent (bébé - sein et cerveau)

Cependant, la malnutrition survient lorsque le corps ne reçoit pas assez d’énergie, de protéines et de nutriments pour fonctionner correctement en termes de qualité.

Florence

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 18:13

Voir le commentaire de Ann Prentice

https://doi.org/10.1177%2F156482659601700406

Florence

Utilisateur régulier

16 nov. 2019, 18:29

Cette thèse donne plus d'informations sur la supplémentation et la composition du lait maternel

https://www.repository.cam.ac.uk/handle/1810/271808

ABDI MOHAMED ISAK

nutritionist

Utilisateur régulier

17 nov. 2019, 02:45

à mon avis, les problémes de malnutrition liés à l'allaitement maternel est lié à l'absorption de nutriments par la mère pendant la grossesse, quand la mère ne reçoit pas de macro et micro-nutriments. Ceci affecte particulièrement les populations les plus pauvres susceptibles de souffrir de la famine ou de la sécurité alimentaire quand la mère n'est pas en mesure de manger des aliments riches provenant des quatre groupes alimentaires et quand la mère reçoit des nutriments, nous pouvons parler de qualité et quantité de lait maternel

Alessandro Iellamo

Save the Children UK

Utilisateur régulier

17 nov. 2019, 07:27

Chers tous

Veuillez utiliser cette fantastique publication de l'OMS qui contient plusieurs réponses importantes à vos questions ... en particulier sur la question de la nutrition maternelle et de l'allaitement

https://www.who.int/nutrition/publications/infantfeeding/9240686703/en/

un article intéressant sur les besoins en eau pendant la grossesse et au-delà

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1595116/

Une analyse cochrane des besoins en liquides supplémentaires pendant l'allaitement

https://www.cochrane.org/CD008758/PREG_extra-fluids-for-breastfeeding-mothers-for-in-creasing-milk-production

Anonyme 36057

Utilisateur régulier

18 nov. 2019, 09:00

Merci beaucoup à tous. c'est très utile.

Issack Yakub

Utilisateur régulier

18 nov. 2019, 11:12

À moins d'une malnutrition extrême, presque toutes les mères peuvent produire suffisamment de lait maternel. Il est fréquent de penser que la malnutrition réduit considérablement la quantité de lait produite par une mère. La quantité de lait maternel produite dépend principalement de la fréquence à laquelle le bébé tète et de son efficacité. Cependant, la malnutrition maternelle peut affecter la qualité et la quantité de lait que produit la mère lorsqu'elle est extrêmement mal nourrie. Lorsque la mère est sous-alimentée, il est plus sûr de nourrir la mère et c'est moins onéreuse que de ne pas allaiter l'enfant et de l'exposer aux risques associés aux alternatives d'allaitement.

Anonyme 36057

Utilisateur régulier

18 nov. 2019, 11:29

Merci encore.

Voici la réponse que j'ai formulée basée sur vos réponses - n'hésitez pas à utiliser / adapter si nécessaire.

------------

Ma réponse rapide est que la quantité de lait maternel est principalement régulée et dépendante de l'allaitement du bébé. Plus il y a de stimulation, plus le corps produit de lait maternel. C'est donc seulement dans les cas graves de malnutrition que la quantité peut être affectée.

En ce qui concerne la qualité du lait, il est vrai que la nutrition maternelle est importante. Cependant, même les mères dont l'état nutritionnel est médiocre sont capables d'allaiter et produisent un lait maternel contenant la plupart des composants essentiels et qui représente, généralement, le facteur déterminant de sa santé. En général, les matières grasses totales, les protéines et le sucre sont relativement insensibles à l’état nutritionnel de la mère, alors que vous pouvez constater une modification de la teneur en micronutriments (hydrosoluble) et éventuellement des acides gras. C'est pourquoi, la recommandation est de nourrir la mère pour qu'elle puisse nourrir le bébé. Le lait maternel contient non seulement des nutriments, mais également des composants non nutritionnels qui favorisent la croissance et le développement du nourrisson, notamment des facteurs antimicrobiens, des enzymes digestives et des hormones. Par conséquent, il est très important que les nourrissons soient nourris au sein, même si l'état nutritionnel de la mère n'est pas optimal, tout en offrant un soutien nutritionnel aux mères, en particulier en situation d'urgence.

Voici une revue d'Ann Prentice: https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/156482659601700406

Citation tirée du papier: «Dans le passé, il était communément compris que les mères mal nourries réduisaient leurs performances en matière d'allaitement, à la fois en quantité et en qualité. Il a maintenant été démontré que cette vue était largement incorrecte [4]. Un examen récent de la littérature mondiale n’a pas permis de mettre en évidence de relation convaincante entre l’état nutritionnel de la mère, indiqué par l’indice de masse corporelle (IMC), défini comme le poids / la taille2, et la production de lait maternel ou le contenu énergétique [52], même chez les mères très minces. (IMC <18,5 kg / m2) ".

Voici un bulletin de l'OMS qui aborde également cette question: https://www.who.int/nutrition/publications/infantfeeding/9240686703/en/

------------------------------

Isabelle Modigell

IYCF-E Consultant

Utilisateur fréquent

19 nov. 2019, 12:43

Merci beaucoup d'avoir partagé votre réponse avec nous. En plus de ce qui précède, il peut être utile de reconnaître que même si cela est physiologiquement possible (et bénéfique), il peut être très difficile pour une femme souffrant de malnutrition d'allaiter (par exemple, lorsqu'elle se sent faible).

En plus de votre recommandation de nourrir la mère de manière à ce qu'elle puisse nourrir son bébé, je voudrais donc souligner l'importance d'un soutien immédiat des travailleurs humanitaires, des professionnels de la santé, des familles et des communautés - y compris un soutien spécialisé en matière d'allaitement maternel et d'approvisionnement en eau de boisson saine (NB: une déshydratation sévère réduit la production de lait).

Une autre référence pour vous ici: http://www.tensteps.org/pdf/breastfeeding-faqs-matnut.pdf

Bonne chance,

Isabelle

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse