Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Nourriture complémentaire avec du sel iodé. Faut-il en faire la promotion ?

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 6.

» Publier une réponse

Marella Jones

Utilisateur régulier

18 sept. 2018, 10:01

Dans une communauté présentant des taux élevés de carence en iode et dont la principale source d’iode est par l’enrichissement en sel, est-il conseillé d’informer les soignants d’ajouter du sel iodé dans les aliments complémentaires pendant 6 à 23 mois? Veuillez partager des liens vers des documents avec des recommandations. Merci d'avance.

Alex

Expert

18 sept. 2018, 13:05

Très bonne question, veuillez trouver ci-dessous quelques références en réponse à votre question :


1. http://www.who.int/nutrition/publications/guiding_principles_compfeeding_breastfed.pdf

2. https://academic.oup.com/jn/article/133/9/3008S/4688156

3. http://www.fao.org/3/a-i7265f.pdf

Massimo Serventi

self

Utilisateur régulier

18 sept. 2018, 13:23

La fortification en iode est importante là où il y a
est la carence en iode. Le sel est fortifié, correct.
L’anémie ferriprive (IDA) est très répandue chez les enfants. Sirops / gouttes / comprimés avec du fer sont prescrits, mais l'obtempération est faible.
Existe-t-il des programmes d’enrichissement de farine?
Veuillez bien vouloir m'en informer.
Massimo Serventi
Pédiatre
Dodoma
Tanzanie

Shishay

Utilisateur régulier

18 sept. 2018, 14:13

http://nutritioncluster.net/wp-content/uploads/sites/4/2013/11/ESSENTIAL-NUTRITION-ACTIONS_fra.pdf

Marella Jones

Utilisateur régulier

19 sept. 2018, 12:47

Merci pour vos références, elles ont été très utiles.

Il n'y a pas d'enrichissement de la farine dans le pays à part dans le cadre du programme USI.

Les enquêtes démographiques et de santé du pays indiquent une consommation de sel iodé supérieure à 90% des foyers. Cependant, à titre de mesure préventive pour les enfants âgés de 6 à 23 mois, conformément à la recommandation de l'ENA de 2013, des suppléments d'iode ou des aliments complémentaires enrichis en iode doivent être proposés aux enfants. Ce qui m'amène à la question suivante, est-ce que l'ajout de sel iodé à des aliments complémentaires équivaut à de la nourriture complémentaire enrichie en iode? Est-il recommandé de promouvoir l'utilisation du sel iodé dans les aliments complémentaires?

Merci d'avance pour vos réponses.

Alida Melse

Associate Professor, Wageningen University

Utilisateur régulier

20 sept. 2018, 10:01

Le sel doit être utilisé avec réticence dans les aliments complémentaires, car la fonction rénale des nourrissons n’a pas encore mûri. Il serait préférable de conseiller aux mamans d’utiliser du sel correctement iodé, de manière à ce qu’elles le transmettent à leurs enfants par le lait maternel.

Aileen Robertson

Public Health Nutritionist

Utilisateur régulier

20 sept. 2018, 15:12

Je suis entièrement d'accord avec Alida.
Apport maximal en sel SACN: 0-6 mois <1g / jour; 6-12 mois 1g / jour; 1-3 ans 2g / jour

source: Scientific Advisory Committee on Nutrition, Salt and health. 2003. The Stationery Office. Disponible à l'adresse suivante http://www.sacn.gov.uk/pdfs/sacn_salt_final.pdf 

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse