Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Pourquoi les instructions de préparation des formules sont différentes entre le Royaume-Uni et l'Afrique ?

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 4.

» Publier une réponse

Leigh Elston

Utilisateur régulier

28 mars 2017, 10:15

L'OMS recommande que l'eau pour la préparation des formules de lait maternisé doit être d'au moins 70 ° C.

Des marques comme Nestlé et Similac ne suivent pas ces directives pour la préparation des formules de leurs produits vendus en Afrique du Sud et au Mozambique (et potentiellement ailleurs en Afrique, mais je n'ai pas vérifié). Sur les boîtes de lait vendues ici, il est indiqué que l'eau doit être refroidie à la température du corps.

Cependant, Similac suit les directives de l'OMS sur leurs boîtes de lait vendus au Royaume-Uni.

Savez-vous pourquoi cette différence ?

J'ai contacté Nestle et ils n'ont pas voulu répondre à ma question. Ils ont dit que l'eau doit correspondre à la température du corps pour préserver les activités des probiotiques.

Mais pourquoi n'est-ce pas le cas pour la formule préparée au Royaume-Uni ?

Savez-vous s'il y a une différence entre les ingrédients de formules utilisées au Royaume-Uni et en Afrique ? Et quelles sont ces différences ? 

Un grand merci à l'avance pour votre aide à ce sujet.

Bindi Borg

Utilisateur régulier

28 mars 2017, 12:11

L'eau de préparation de lait artificiel pour bébé doit atteindre une température de 70 ° C (https://www.cdc.gov/features/cronobacter/) lorsqu'il est ajouté à la poudre. Cela donne le meilleur taux possible de destruction des bactéries (telles que Enterobacter sakazakii) pour la formule. Cela peut, en effet, désactiver certaines vitamines, les probiotiques aussi. Mais reconnaître ce fait supprimerait un des nouveaux arguments de vente les plus prisés pour le lait de bébé artificiel.

Voici quelques articles facilement accessibles sur le sujet :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2717663/
https://ijponline.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13052-016-0228-9

Dr Helen Crawley

First Steps Nutrition Trust

Utilisateur régulier

28 mars 2017, 13:57

Bonjour

Au Royaume-Uni, nous avons réussi à protéger les préparations pour nourrissons selon les lignes directrices de recommandations de l'OMS qui sont de > 70C, et quand une entreprise a essayé de mettre une formule de probiotiques comme préparation pour nourrissons, cela n'a pas été autorisé. Cependant, si un lait infantile est classé comme « aliment à fins médicales spéciales » (même s'il n'est pas nécessairement vendu ou utilisé sous surveillance médicale), le gouvernement n'insiste pas sur des instructions sur la formule qui préconise d'utiliser de l'eau > 70 ° C, donc pour la formule avec hydrates de carbone ajoutés ( « stay-down » ou formule anti-reflux) ou les formules avec probiotiques par exemple, les fabricants sont autorisés à proposer des températures plus basses et nous ne pouvons pas convaincre les services de santé à contester cet état de faits. Les autres pays de l'UE ne possèdent pas les mêmes restrictions pour la température de l'eau pour les préparations de formules pour nourrissons avec des probiotiques. Dans notre rapport sur les formules spécialisées pour le Royaume-Uni (qui relèvent de la législation FSMP), nous soulignons toutes celles pour lesquelles les recommandations de température sont plus faibles que celles indiquées par les directives de l'OMS, et nous demandons aux entreprises quelle en est la raison - voir les pages 34-36. http://www.firststepsnutrition.org/pdfs/Specialised_infant_milks_March2017.pdf

salutations
Helen

Leigh Elston

Utilisateur régulier

28 mars 2017, 15:45

Merci pour vos réponses à tous les deux

Mike Brady

Campaigns Coordinator/Baby Milk Action

Utilisateur régulier

28 mars 2017, 18:17

Cette recommandation au Royaume-Uni est arrivée en raison de campagnes menées par Baby Milk Action et le groupe BFLG (Baby Feeding Law Group), une coalition de travailleurs de la santé du Royaume-Uni et groupes de soutien pour les mères.

La question de la formule en poudre non stérile a été l'un des problèmes que nous souhaitions aborder quand les régulations sur les formules pour les nourissons et jeunes enfants ont été mises à jour en 2007. Cette recommandation n'a pas fait loi, mais a été insérée dans les notes d'explications pour interpréter les règlements produits par l'agence pour les normes alimentaires Food Standards Agency. Ces questions sont ensuite passées sous la responsabilité du ministère de la Santé depuis 2010 quand il y a eu un changement de gouvernement.

Les notes explicatives, au Royaume-Uni, donnent des instructions pour utiliser de l'eau bouillie qui n'aurait pas été refroidie pendant plus de 30 minutes (l'agence Food Standards Agency a trouvé que ce serait plus facilement compréhensible que de dire « plus de 70 degrés C »).

Une grande partie de qui est inclus dans les notes explicatives est ignoré par les entreprises et n'est pas appliqué, mais les instructions ont été modifiées. Nous avons mené une campagne au fil des années, en soulignant les problèmes d'étiquettes qui n'avaient pas changé, par exemple.

Voici les notes explicatives que l'on peut trouver :
https://www.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/204314/Infant_formula_guidance_2013_-_final_6_March.pdf

La section qui nous intéresse est la suivante :

----
Étiquetage pour la préparation, le stockage et l'élimination des préparations pour nourrissons et jeunes enfants

24. Les règlementations 17 (1) (d) et 18 (1) (d) exigent que des instructions soient fournies pour une préparation, un stockage et une élimination du produit appropriés. Le ministère recommande que ces instructions comprennent les informations suivantes :

Les préparations en poudre pour nourrissons et jeunes enfants ne sont pas stériles, et en tant que telles peuvent contenir des bactéries nocives. Il est donc important d'être très prudent lors de la préparation des formules pour réduire les risques. De l'eau du robinet bouillie (pas d'eau en bouteille) doit être refroidie moins de 30 minutes avant être utilisée pour préparer des aliments pour nourrissons.

Tout équipement utilisé pour la préparation et l'alaitement lui-même doit être soigneusement nettoyé et stérilisé avant utilisation, et des bouteilles doit être composées de formule fraîche à chaque alaitement car le stockage de lait de formule peut augmenter le risque de tomber malade d'un bébé.
-

Dans notre mémoire lors de la consultation, nous avons souligné que les étiquettes et les informations des entreprises sous-représentaient les conseils de santé publique sur les formules pour bébés de lait reconstitué de l'OMS et de l'agence Food Standards Agency. Vous trouverez ici la présentation complète (chercher le mot « stérile » pour ces informations spéciales) :
http://archive.babymilkaction.org/pdfs/bflgweb1007.pdf

Il y a d'autres pays qui ont également pris des mesures dans le même sens. Les Philippines, par exemple, et nous avons fait campagne avec des partenaires de l' IBFAN aux Philippines pour que Nestlé cesse de contourner ces régulations. Il y a une image de l'étiquette pour les Philippines sur la page de la campagne ci-dessous. L'étiquette met en garde « Il est probable que les micro-organismes pathogènes se trouvent dans ce produit s'il est préparé et utilisé de façon inappropriée »:
http://www.babymilkaction.org/philippines2013

Nous avons une feuille répertoriant des étiquettes Nestlé de partout dans le monde qui ne respectent pas les instructions, mais des allégations sur la santé utilisées. Cela peut être utile car cela montre comment Nestlé en profite autant que possible quand les règlementations ne sont pas mises en œuvre ou appliquées. Voir:
http://archive.babymilkaction.org/pdfs/nestlelabels13.pdf

Les communiqués de Nestlé au public en ce qui concerne l'étiquetage sont analysés à travers cette réponse de la société :
http://www.babymilkaction.org/nestle-response-2014

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse