Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Programme de supplémentation alimentaire (BSFP) a-t-on besoin de mesures anthropométriques?

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue modérée et a des réponses 15. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Tammam Ahmed

H&N Project Manager/Relief International

Utilisateur régulier

17 mars 2016, 06:14

Chère équipe,
nous sommes dans une sitruation d'urgence où le taux de MAG est de 30%, le statut insécurité alimentaire (IPC 4), et de la crise. En réponse à cela, l'une de nos interventions d'urgence est projet de distribution alimentaire général (DAG) dans chaque district. Un panier alimentaire est donnée à tous les ménages (si rempli les critères) dans une ration mensuelle de base. Maintenant, nous voulons inclure les enfants moins de 2 ans pour que le Plumpy Doz soit également distribué tout à fait avec le panier alimentaire dans le même site DAG. Pensez-vous que nous devrions distribuer doz Plumpy aux enfants de moins de 2 ans indépendamment de leur statut de mesure anthropométrique, ou seulement pour les enfants de moins de 2 ans normaux. Certains trouvent que nous sommes en situation d'urgence et devrions distribuer Plumpy Doz à tous les enfants de moins de 2 ans indépendamment de leur statut de mesures anthropométriques (même si elles sont SAM ou MAM)
Merci

Anonyme 2912

Health and Nutrition Officer

Utilisateur régulier

18 mars 2016, 12:06

À mon avis, il est préférable d'utiliser le PB pour le dépistage, car il est principalement utilisé comme outil d'évaluation rapide dans un contexte d'urgence et sur cette base on peut considérer s'il faut aller pour Plumpy doz ou des aliments thérapeutiques par ex ATPE.

Health and Nutrition Developments Society

voluntry

Utilisateur régulier

18 mars 2016, 19:47

Selon mon expérience dans BSFP en Somalie
Programme de distribution d'aliment complémentaire (BSFP).
Ce programme est fixé de manière à fournir un complément alimentaire à tous les membres d'un groupe particulier comme tous les enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes et allaitantes.
Lors de la mise en œuvre BSFP ? Habituellement commencé lorsque 20% ou plus d'enfants souffrent de malnutrition ou
résultats de l'évaluation montrent des niveaux GAM de 15% ou plus avec des facteurs aggravants et des ressources suffisantes
y compris la nourriture, le personnel et la logistique sont disponibles1. En outre, lorsque:
?? systèmes de distribution alimentaire générale ne sont pas correctement en place et / ou ne couvrant pas le
besoins de certains groupes vulnérables
?? Il y a des problèmes dans la livraison / distribution de la ration générale
?? Il y a un grand nombre d'individus et probablement légèremet et modérément malnutris qui peuvent devenir sévère en raison de circonstances aggravantes
?? Il est anticipé augmentation des taux de malnutrition due à des variations saisonnières induite par des épidémies
?? Il y a des cas d'apparition de carences en micronutriments ont rapporté, de fournir aliments riches en micronutriments à la population cible
Comment sélectionnez-vous les bénéficiaires pour BSFP? Sélectionnez tous les enfants de moins de cinq ans ou moins dix années (moins que 110cm ou 130 cm de hauteur, respectivement), toutes les femmes enceintes et les mères allaitantes, les les malades chroniques, les handicapés et les personnes âgées (> 60 ans). Le nombre de bénéficiaires admis dans le programme dépendra de la disponibilité des ressources. Si les ressources sont très limitées blanket feeding peut être
destinées aux enfants de moins de 2 ou 3 ans.
Aliments
marchandise
Description Quantité / personne / jour
produits alimentaires recommandés pour les programmes d'alimentation complémentaire
CSB / UNIMIX deux basées sur une céréale (généralement le maïs), le soja mélange. Le mélange est
enrichis en micronutriments chaque produit a légèrement différent
profil de micronutriment et adapté aux enfants souffrant de malnutrition,
les femmes enceintes et allaitantes.
Les lignes directrices internationales recommandent que doux CSB / UNIMIX
sont mélangés avec de l'huile (et le sucre si pas déjà inclus) avant
la distribution pour assurer la haute densité d'énergie de la résultante
bouillie. Les conditions d'hygiène doivent être strictement observées au cours de
de pré-mélange et d'emballage.
200-250 pour ration sèche
et entre 100-150g
pour les rations humides.
Si répartis comme prémélange
pour les peaux sèches 200g ration de mélange
CSB + 25g + huile de sucre 20g.
Pour la ration humide combiner
125g CSB + huile 10g + 10g
sucre
Supplémentaire
Plumpy®
Nouveau prêt à l'emploi conçu spécifiquement pour le
gestion de la malnutrition aiguë modérée avec le même
avantages que l'ATPE (Plumpynut), par exemple haute densité d'énergie. A
avantages logistiques importants, faible risque de microbienne
la contamination, ne nécessite pas de pré-mélange et peut être utilisé à
domicile. Recommandé pour les enfants de 6 - 59 mois
Donner à l'enfant un sachet
(92g) à manger tous les jours
Outre le lait maternel
et d'autres aliments à l'enfant
mange à la maison. Nettoyer
L'eau doit être potable
offert par la
Supplementary Plumpy
produits alimentaires alternatifs pour les programmes d'alimentation complémentaire
Plumpynut® haute qualité alimentaire enrichi qui est conçu pour le traitement d'
malnutrition aiguë sévère. Il est peut être utilisé à la maison sans
de pré-mélange et peut être utilisé comme une option temporaire dans le
absence d'un prêt à l'emploi supplémentaire des aliments (ASPE) ou
aliments composés enrichis (aliments recommandés)
Semblable à ASPE, donner une
sachet à manger par jour.
L'eau doit être offert
avec l'écrou Plumpy
BP5 Ceci est un aliment comprimé fortifié qui se mange directement à partir de
le paquet comme un biscuit ou peut être broyé et utilisé sous forme de bouillie.
Six barres de biscuits BP5
(330g) fournira toutes les
13
Peut être utilisé comme un remplacement pour CSB / UNIMIX mais pas
spécialement conçu à cet effet, ne devrait donc pas être utilisé
en remplacement de plus de trois mois. 100 g de BP5
fournit 458kcal minimum, 15.5g graisses et protéines 16g
NB: BP5 ne doit pas être fourni au sévèrement malnutris
https://docs.unocha.org/sites/dms/......

Tammam Ahmed

H&N Project Manager/Relief International

Utilisateur régulier

19 mars 2016, 05:57

Merci Abdullahi,
Je lis votre réponse et le PDF ci-joint, semble être le même. Mais je ne comprends toujours pas la réponse à ma question "Y a-t-il besoin des mesures anthropométriques »?

Merci Sunil, je pense la même chose que vous avez répondu. 

Shafiqullah Bashari

Sr. Nutrition Adviser - SCI in Afghanistan

Utilisateur régulier

19 mars 2016, 18:05

Je pense que la décision pour la mesure anthropométrique devrait venir en fonction de la disponibilité de la SFP / OTP. Si ces programmes sont disponibles donc il devrait y avoir des mesures anthropométriques pour admettre les enfants au programme approprié sinon il n'y a pas besoin de la mesure anthropométrique et tous les enfants devraient recevoir Plumpy Doz.

Tammam Ahmed

H&N Project Manager/Relief International

Utilisateur régulier

20 mars 2016, 09:14

Merci Shafiq,
Pas besoin de mesure anthro. alors comment savez-vous si cet enfant est éligible dans le BSFP (il n'est pas MAS ou MAM)

Shafiqullah Bashari

Sr. Nutrition Adviser - SCI in Afghanistan

Utilisateur régulier

20 mars 2016, 13:44

Qui sont les groupes cibles? Il doit y avoir une flexibilité dans la définition et les groupes en fonction du contexte des priorités, mais généralement les distributions SFP ciblent tous les enfants de moins de cinq ans, ou moins de 2 ans ou moins de 3 ans (si les ressources sont limitées), les femmes enceintes et allaitantes, les adultes présentant des signes de malnutrition et d'autres groupes à risque (par exemple, les malades et les personnes âgées). .

Quand admettre et décharger de SFP ? Les critères d'admission et de sortie pour le programme SFP ne reposent pas sur des indicateurs anthropométriques. Une fois les groupes cibles ont été définis, les personnes qui répondent à ces critères sont admis et après une période de temps spécifique ou lorsque le programme SFP est fermé tous les individus sont effectivement "déchargés".

Hamid Hussien

Nutrition Specialist Concern WW

Utilisateur régulier

20 mars 2016, 16:47

salut
Le taux de MAG est au dessus du seuil d'urgence (15%), ainsi le dépistage par le PB est une action essentielle pour référer les cas MAS / MAM vers le centre PCMA le plus proche
même si le taux de MAG est inférieur à 5% et vous mettez en œuvre un programme BSFP comme stratégie de prévention, La taille doit être utilisée pour identifier les groupes d'âge cible (uniquement pour les enfants : 108 cm moins de 5 ans et 96 cm moins de 3 ans ou 86 cm moins de 2 ans )
cela signifie que la mesure de la taille est un outil essentiel dans un programme BSFP quel que soit il y a une situation d'urgence ou non
J'espère que ceci soit utile

Ahmed Hassan Osman

Nutrition project officer-Save the children

Utilisateur régulier

21 mars 2016, 09:22

Dans une situation où nous avons l'existence de PCMA Programmes (PS, PTA, CS) et le taux de GAM est > à 15%, vous pouvez mettre en place des programmes de nutrition préventive en dehors de la DAG. Maintenant que vous voulez commencer la nutrition préventive pour les enfants de < 2ans, ils doivent être mesurés pour connaître leur progrès et tous ceux qui sont dans les programmes curatifs (PTA, PS et CS) doivent être exclus à moins qu'ils soient déjà MAM, parce que vous êtes censés déjà traité ces enfants soit sous MAM ou MAS.

Mes pensées.

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

21 mars 2016, 09:47

De Leah Richardson:

Save the Children a des orientations utiles sur le BSFP. Voir le lien ci-dessous.

http://www.cmamforum.org/resource/980

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

21 mars 2016, 09:59

Il y a aussi quelques conseils du PAM sur les programmes de distribution d'aliments complémentaires (BSFP) dans ce document ci-dessous, ainsi que des conseils sur les produits à utiliser:

http://documents.wfp.org/stellent/groups/public/documents/resources/wfp247204.pdf

Meilleurs voeux,
Tamsin

Henry Allieu

International Medical Corps/SNAP

Utilisateur régulier

21 mars 2016, 16:43

Dans notre propre situation au cours de la situation d'urgence Ebola; et Sous la Direction de la nutrition du ministère de la Santé et de l'assainissement, un plan d'urgence de six mois a été développé pour répondre à la nutrition pendant l'urgence liée à la maladie du virus Ebola. Un aspect clé du plan était de mettre en œuvre l'identification à base communautaire de la malnutrition aiguë en utilisant une politique de «non-contact». Il a fallu que les accompagnants soient formés sur l'utilisation des standarts des bandes PB pour évaluer l'état nutritionnel de leurs enfants. Les partenaires ont été impliqués et ont été responsables de la conduite des bénéficiaires de suivi de routine de la croissance des bénéficiaires au cours de l'urgence Ebola en utilisant les protocoles de dépistage communautaires du MINSA qui aident les accompagnants à évaluer leurs propres enfants en utilisant les bandes de PB.

Tammam Ahmed

H&N Project Manager/Relief International

Utilisateur régulier

23 mars 2016, 07:38

Merci Tamsin et pour tous pour la réponse et les fichiers et les annexes joints,
Je comprends maintenant mieux. Donc, le programme de BSFP n'est pas soumis à des mesures anthropométriques dans les situations d'urgence. Et il est bon de faire le dépistage par PB pour ne pas admettre les enfants dans un programme de BSFP mais de renvoyer les cas MAS et MAM dans un centre de santé le plus proche.

Meilleurs

Tammam Ahmed

H&N Project Manager/Relief International

Utilisateur régulier

23 mars 2016, 07:53

Merci Tamsin et tous pour la réponse et les fichiers et les annexes joints,
Je comprends maintenant mieux. Donc, un programme de BSFP n'est pas soumis à des mesures anthropométriques dans les situations d'urgence. Et il est bon de faire le dépistage par PB pour ne pas admettre les enfants dans un programme de BSFP mais de renvoyer les cas MAS et MAM vers un centre de santé le plus proche.
Meilleur

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

23 mars 2016, 14:50

De Adalbert Mena Fundi Eso:

Salut l'expérience que nous avons dans la réponse de l'Ethiopie région des réfugiés de Gambella où tous les partenaires de la mise en œuvre de la nutrition gèrent les activités de BSFP, il est vraiment important de procéder à des mesures anthropométriques au moins une fois par mois pour tous les 6-59 mois admis en BSFP. La raison principale est de retracer les enfants qui se détériorent.
Ce que nous avons trouvé lors du démarrage de ce dépistage de masse des patients BSFP, certains enfants ont été renvoyés au PTA et le groupe le plus important vers le TSFP. Pour éviter cela, il devrait être recommandé de faire un dépistage régulier bi-hebdomadaire ou mensuelle de PB de masse et P/T pour tous les enfants de BSFP ainsi que pour lesFEFA. Cela nécessite un suivi adéquat et une décision pour les organismes de coordination des programmes de nutrition. Espérons que cette information puisse aider les décideurs.

Merci;

Adalbert Mena Fundi Eso

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

23 mars 2016, 18:18

De Rachel Fuli au PAM:

L'objectif principal de BSFP est de prévenir la détérioration de l'état nutritionnel et de la morbidité et de mortalité liée à des membres de groupes à risque (enfants de 6-23 mois, 6-59 mois et FEFA, les patients TBC) en fonction de la disponibilité des ressources et /ou de l'état nutritionnel de la population cible au début. Les critères d'inscription est fondée sur l'âge pour les enfants, la grossesse et les soins infirmiers du nourrisson <six mois pour les femmes ou les personnes souffrant de maladies chroniques telles que la tuberculose. Ceci étant le cas, vous n'avez pas besoin des critères anthropométriques pour l'admission dans le programme. Cependant, là où il y a le PTA et / ou CS dans la zone ciblée, vous effectuez des mesures anthropométriques (PB et / ou P/T) pour sélectionner et référer des cas MAS au programme approprié. Vous pouvez alors procéder à l'anthropométrie mensuelle pour assurer ceux qui retombent dans la MAS soient référés et traités. Dans le cas où vous ne prévoyez pas d'enquête SMART pour évaluer l'impact de BSFP, vous comparez alors l'anthropométrie au début et à la fin pour évaluer l'impact de l'opération.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse