Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

à défaut d'un test de l'appétit

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prise en charge de la malnutrition aiguë/émaciation et a des réponses 12.

» Publier une réponse

Marie Stephan

Dietitian for inpatient management of malnut /IOCC

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 13:29

Ceci a été traduit automatiquement.

Une caisse de 1 ans fille, avec la malnutrition aiguë sévère, qui est allaité exclusivement sans introduction des aliments solides, a échoué le test de l'appétit et a été renvoyé aux soins hospitaliers. Elle a été sorti de l'hôpital parce qu'elle n'a pas de problèmes médicaux mais elle a encore de malnutrition aiguë sévère; test de l'appétit a été répété et elle n'a pas à nouveau. Pensez-vous qu'elle devrait être à nouveau hospitalisé? Quelles sont vos suggestions?

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 21:18

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Stephan,

La jeune fille ont absolument être hospitalisé à nouveau comme elle va se détériorer très rapidement si vous lui envoyez à la maison ... Vous aurez probablement besoin de commencer à donner son lait thérapeutique (F-75 ou F-100) si elle n'a pas été introduit à tout solide aliments et encore la principale activité dans le SC sera de commencer l'introduction des aliments solides avec la mère / gardienne principale ... Elle exigera également des visites à domicile régulières une fois rejetés (uniquement si elle a encore de l'appétit) ...

Nina Chad PhD

Infant Feeding Consultant

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 21:40

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut, sonne comme un peu une énigme.
Je l'ai vu nourrissons en bonne santé de cet âge qui sont allaités exclusivement au sein - certains enfants semblent refuser solides jusqu'au début de la deuxième année de vie. Généralement, ils vont allaiter dans un modèle qui est plus commun parmi les nouveau-nés (> 10 fois en 24 heures). Je me demande comment le diagnostic de SAM a été faite (quels critères ont été utilisés), étant donné qu'elle a été examinée et jugée sans problèmes médicaux (santé?). Est-il possible que cet enfant est petit, mais tout simplement de la santé et que la mère a juste besoin de soutien pour continuer d'offrir des aliments de la famille jusqu'à ce que sa fille passe sur les solides. Et une surveillance étroite, bien sûr. Avez-vous des données de trajectoire de croissance pour cet enfant ou juste un seul poids pour la mesure de l'âge? Croissance des données de trajectoire vous diront si elle est de plus en plus petite et juste.
Mon autre pensée est, ne la mère / famille ont accès à des aliments à base d'animaux? Pourrait-elle être B12 déficient. Carence en vitamine B12 maternelle peut affecter la croissance et le développement chez les nourrissons allaités au sein.
Je serais prudent sur l'utilisation de laits thérapeutiques chez un enfant qui n'a pas d'appétit. Sauf qu'elle est en danger immédiat, l'utilisation de lait thérapeutique pourrait être contre-productif, car il lui fait rassasié (peut-être mal à l'aise si) et de renforcer le manque d'appétit. Il pourrait également établir une croyance en la mère que le lait en poudre est mieux pour son enfant que l'allaitement maternel. Serait un aliment thérapeutique solide acceptable?

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 21:46

Ceci a été traduit automatiquement.

Je conviens que ATPE serait plus approprié que le F-75 et F-100, mais il pourrait vous prendre plusieurs jours avant qu'elle s'y habitue comme elle n'a jamais eu des aliments solides ...
Si elle est Sam, je vous conseille de traiter d'abord de la malnutrition tout en travaillant avec la maman sur le sevrage ...

Nina Chad PhD

Infant Feeding Consultant

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 23:15

Ceci a été traduit automatiquement.

Pour être clair, quand Alexandra dit «sevrage», je suppose qu'elle moyens d'alimentation complémentaire (l'ajout d'aliments complémentaires pour l'allaitement maternel), plutôt que le retrait de l'allaitement maternel. «Sevrage» est l'un de ces mots qui signifie des choses différentes dans des endroits différents. L'allaitement maternel est la seule source de nutrition au moment de cet enfant et restera une source très importante de la nutrition (et l'eau potable) au moins jusqu'à son deuxième anniversaire, et probablement bien au-delà (il n'y a aucune preuve que l'allaitement devient de plus nuisible à tout âge ), étant donné qu'elle est dans un mauvais réglage de la ressource. La mère devra encouragement et le soutien de ceux qu'elle considère comme des figures d'autorité médicaux pour continuer à allaiter sa fille. Retrait ou de saper l'allaitement maternel à ce stade pourrait être catastrophc pour cette petite fille.

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

28 oct. 2013, 23:52

Ceci a été traduit automatiquement.

Je suis en effet en utilisant la définition de l'UNICEF de sevrage sens donner des aliments solides à l'allaitement maternel ...
Nous sommes sur la même ligne Nina ...

Nous ne savons pas exactement quelle est la condition de cette petite fille qui peut conduire à plusieurs interprétations mais en tout cas, l'allaitement devrait se poursuivre au moins jusqu'à l'âge de deux ans ...

Nina Chad PhD

Infant Feeding Consultant

Utilisateur régulier

29 oct. 2013, 00:49

Ceci a été traduit automatiquement.

Bien sûr. J'aurais dû savoir. Je suis devenu un peu hypervigilant contourner ce problème ;-). Probablement le résultat de travailler avec des professionnels de la santé qui se méfient de l'allaitement, en particulier dans les nourrissons plus âgés / tout-petits. Excuse-moi.
Et vous avez raison, nous ne disposons pas de suffisamment d'informations pour faire des ordonnances ou des déclarations. Je l'espère l'OP acceptera ma contribution comme une série de questions à poser.
à votre santé
Nina

Namseon Beck

Senior Health and Nutrition Advisor/ Medair

Utilisateur régulier

29 oct. 2013, 07:43

Ceci a été traduit automatiquement.

Si un enfant n'a pas été exposé à aucune nourriture solide jusqu'à ce qu'elle atteigne un an, le réflexe de mastication avec de la nourriture solide ne se développe pas correctement si elle est en bonne santé. La nourriture solide devrait être introduit après le bébé atteint l'âge de six mois, ce qui est non seulement pour l'alimentation balaced, mais aussi la stimulation de la mastication et la déglutition réflexe aux aliments solides. Certains enfants refusent de la nourriture solide à al et deviennent totalement dépendante de son / son énergie sur le lait ou de son équivalent. Cette entraîne à son tour la malnutrition, y compris les carences en micronutriments ainsi que des problèmes tels que la constipation Othe. Je suggère d'essayer tasse avec des aliments fluidy. Puis augmenter la densité peu à littel jusqu'à ce qu'elle tolère des aliments solides.

Nina Chad PhD

Infant Feeding Consultant

Utilisateur régulier

29 oct. 2013, 21:50

Ceci a été traduit automatiquement.

«Si un enfant n'a pas été exposé à aucune nourriture solide jusqu'à ce qu'elle atteigne un an, le réflexe de mastication avec de la nourriture solide ne se développe pas correctement si elle est en bonne santé."

Ceci est un mythe. Il n'y a aucune preuve à l'appui de cette notion. Beaucoup, beaucoup de nourrissons en bonne santé refusent les aliments solides avant un certain temps autour de leurs premiers anniversaires et aller sur de manger des aliments de la famille. Je vois régulièrement des nourrissons en bonne santé qui sont allaités exclusivement au sein (en dépit de se voir offrir des aliments de la famille) jusqu'à après leur premier anniversaire qui vont sur de manger une alimentation complète et variée.

Florence Nabwire

Utilisateur régulier

29 oct. 2013, 22:28

Ceci a été traduit automatiquement.

Modérateur, s'il vous plaît rappeler les gars à modérer leurs réponses esp Nina! Cela ne veut pas un champ de bataille de la connaissance. il est d'essayer d'atteindre le meilleur et réalisable conseiller TH eperosn qui a posé la question. Il ne faut pas forcer les autres à accepter leur point de vue.
Désolé pour l'envoi de cela, mais je suis énervé, justhave de le dire!

Marie McGrath

ENN

Utilisateur fréquent

29 oct. 2013, 22:50

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Anonymous956, je suis désolé que vous senti que vous aviez à intervenir dans cette conversation. Je ne pense pas qu'il y avait une intention dans les contributions de Nina de frapper les expériences des autres, mais apprécie ce est pas comment vous l'avez lu. Nous devons être conscients qu'il faut «tripes» pour tous ceux qui contribuent expériences personnelles à ce forum en ligne - sans cette ouverture ne serait pas exister - et que nous avons tous prendre soin quand nous sommes difficiles contributions des autres.

Ceci est un point en temps opportun pour revenir à la question initiale, à partir de laquelle l'échange a été un peu hors-piste, et la façon de gérer cette enfant de 1 an. Peut-être Marie Stephan pourrait répondre encore et nous faire savoir ces contributions ont aidé ou quelles questions restent?

Marie Stephan

Dietitian for inpatient management of malnut /IOCC

Utilisateur régulier

31 oct. 2013, 13:08

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,
Merci pour votre avis.
En ce qui concerne le cas, elle tolérée plumpy nut, après plusieurs essais, elle sera traitée comme externe.
Merci encore

Alexandra Rutishauser-Perera

International Medical Corps

Utilisateur régulier

31 oct. 2013, 14:06

Ceci a été traduit automatiquement.

Voilà un grand nouvelles, merci ... Elle aura besoin de visites à domicile pour veiller à ce que la mère continue allaitement (au moins jusqu'à 2 ans) et sait comment préparer alimentation complémentaire adéquate ...

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse