Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Directives : ANJE-E au cours des trois premiers jours suite à un accident de centrale nucléaire

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 2.

» Publier une réponse

Jodine Chase, IFE Core Group Facilitator

IFE Core Group Facilitator

Utilisateur régulier

9 sept. 2022, 01:21

On s'inquiète de plus en plus des accidents et des urgences nucléaires récemment, suite de l'interruption d'une centrale nucléaire en Ukraine.

Bien qu'il existe des directives claires sur ce qu'il faut faire en cas d'urgence nucléaire pour la population générale, on manque de directives claires et complètes sur l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants pour les soignants et les agents de santé fournissant un support alimentaire.

Les orientations ont été contradictoires ou souvent axées sur le risque d'exposition à des matières radioactives sans équilibrer pleinement les risques de morbidité et de mortalité associés au non-allaitement.

Le conflit en Ukraine ajoute une complexité supplémentaire car les ressources nécessaires pour utiliser les substituts au lait maternel en toute sécurité pourraient être indisponibles ou difficiles à obtenir.

Après l'accident nucléaire de Fukushima, au Japon, en 2011, la peur de transmettre des matières radioactives aux nourrissons par le lait maternel a conduit de nombreuses mères à passer de l'allaitement au lait maternisé malgré le conseil des autorités sanitaires de continuer à allaiter (Ishii et al, 2016). Des accidents nucléaires tels que celui de Fukushima montrent à quel point il est essentiel de fournir des informations claires et précises, des assurances et des conseils pour assurer une alimentation appropriée du nourrisson et du jeune enfant en cas d'urgence nucléaire et surtout pour s'assurer que l'allaitement n'est pas inutilement interrompu.

Une note d'orientation "Alimentation du nourrisson et du jeune enfant dans les trois premiers jours après un accident de centrale nucléaire" a été finalisée dans le contexte du conflit en Ukraine, à l'intention des agents de santé et des planificateurs d'urgence sur le terrain pour soutenir de manière optimale les nourrissons et les jeunes enfants. Ces orientations doivent être utilisées conjointement avec les orientations existantes destinées au grand public, aux travailleurs de la santé et aux décideurs. Elles ne couvrent pas l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants dans le contexte de la guerre nucléaire. Les recommandations sont fondées sur les meilleures données disponibles en tenant pleinement compte des risques associés à l'exposition aux rayonnements radio actifs et les risques d'interruption de l'allaitement. Ces conseils reflètent nos connaissances collectives et s'appuient sur l'expertise des domaines des rayonnements radio actifs, des urgences nucléaires, de l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants en cas d'urgence et de la communication, entre autres expertises. commentaires et commentaires en temps opportun des examinateurs expert. Nous reconnaissons que ces directives évolueront au fil du temps, à mesure que de plus amples informations deviennent disponibles et nous accueillons les suggestions d'amélioration à ife@ennonline.net.

Veuillez accéder aux nouvelles directives ici.

Questions et commentaires
Vous pouvez poser des questions sur ce forum en ligne modéré et envoyer des commentaires au groupe IFE Core, ife@ennonline.net

Andrea Hemmelmayr

IBCLC, SUS-Baby

Utilisateur régulier

19 sept. 2022, 15:31

Ai-je raté quelque chose - chaque lien est lié au texte de la note d'orientation (Guidance Note) - y a-t-il aussi quelque part le texte de cette note - que faire au cas où ???

Maryse Arendt

IBCLC

Utilisateur régulier

19 sept. 2022, 18:12

Si vous téléchargez le texte, vous verrez les conseils à la page 2 après la note de couverture !

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse