Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Approches complémentaires ou alternatives pour le suivi et la promotion de la croissance (BPF)

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Évaluation et Surveillance et a des réponses 10.

» Publier une réponse

Kirk Dearden

Utilisateur régulier

3 nov. 2021, 17:55

Salut! Je travaille sur un projet de nutrition financé par USAID (MOMENTUM Integrated Health Resilience) et l'un de nos principaux objectifs nutritionnels est d'améliorer les BPF dans les situations humanitaires. Mais comme beaucoup d'entre nous le savent, les BPF posent de nombreux défis dans les établissements de santé et dans la communauté. J'ai trois questions :

1. Connaissez-vous des alternatives/améliorations de la carte de croissance (qui en soi présente un certain nombre de défis) ?

2. D'après votre expérience, les ASC et les familles sont-ils capables de détecter l'émaciation sur la base du PB ? La littérature évaluée par les pairs suggère que cela est peut être le cas, mais je suis curieux d'entendre votre expérience.

3. Quelles approches innovantes connaissez-vous pour améliorer l'orientation des enfants malnutris ayant besoin de services des ASC vers les établissements de santé (et de retour vers la communauté pour un suivi) ?

Je suis heureux de fournir plus de détails, ici ou séparément. Mon adresse e-mail est kdearden@momentumihr.org).

Merci!

Kirk Dearden

Nancy

Nutrition ist

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 09:49

Cher Kirk

Merci pour votre question

J'écris du Kenya où des volontaires de santé communautaire, l'équivalent des ASC, aident le personnel de nutrition à identifier et à référer les cas de malnutrition au niveau communautaire vers les établissements spécilaisés ... J'ai travaillé dans 3 comtés et cela est tout à fait possible lorsque ce qui suit est fait. Dans les comtés de Lamu et de Kilifi, le PB est l'une des mesures utilisées dans les systèmes d'alerte précoce et est effectuée par les ASC

1. Formation sur l'utilisation correcte des bandes PB par les ASC.

2. Suivi pour déterminer la qualité des données fournies

3. Mesures de la taille et du poids pour déterminer les scores Z Poids/Taille pour les interventions. Bien que les interventions puissent être effectuées par le PB.

Dr. James Oloyede

FHI360/Alive and Thrive

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 10:08

Je vous écris du Nigeria où je travaille dans un contexte humanitaire. Notre organisation est l'une des rares ONGI à avoir mis en place les BPF de manière cohérente au cours des 3 dernières années. Les bénévoles communautaires qualifiés, également appelés ASC, sont formés à la fois aux BPF, en établissement spécialisé et dans la communauté, à la manière d'enregistrer et de tracer la carte de santé de l'enfant, d'interpréter la croissance pour les soignants et d'offrir des conseils nutritionnels. Notre expérience a montré que les BPF peuvent être une véritable plate-forme pour l'identification précoce et l'orientation de la malnutrition aiguë sévère vers les centres de traitement MAS ou MAM. De plus, nous avons utilisé cette plateforme pour la promotion des pratiques MIYCF, la supplémentation en micronutriments pour les enfants éligibles.

Nos activités BPF sont menées dans les établissements de santé et nos zones ANJE communautaires établis à l'extérieur des locaux de l'hôpital. Un soignant n'a pas besoin de visiter un centre de santé s'il n'y a pas besoin de soins médicaux pour recevoir des services BPF dans nos sites.

Les ASC formés se sont avérés capables de faire des BPF et d'identifier l'émaciation à l'aide d'une bande PB avec une précision à la hauteur de leur formation. Il sont capables d'enregistrer et de documenter le processus avec un minimum de supervision

La conception de la carte de croissance de l'enfant est spécifique au pays et notre organisation utilise la carte nationale de santé de l'enfant et relie les données GPM au HIMS national via le système de santé du gouvernement local correspondant.

Je pense que toute organisation ayant l'intention d'utiliser des ASC pour mener à bien les BPF, et utiliser le PB pour dépister la malnutrition, doit investir dans la sélection et la formation de qualité des ASC à travers la participation communautaire.

Kirk Dearden

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 12:55

C'est vraiment encourageant d'entendre parler de votre expérience, Dr Oloyede ! Je suis encouragé par la formation approfondie que vous fournissez, les zones ANJE et les liens étroits entre la communauté et les établissements de santé. Avez-vous une présentation ou un rapport PowerPoint qui fournit plus de détails sur votre programme ? Vous pouvez m'envoyer par e-mail ce que vous pensez être pertinent : kdearden@momentumihr.org.

Kirk Dearden

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 12:58

Nancy, c'est très encourageant à entendre. Je suis impressionné par votre travail sur les références, l'accent mis sur la qualité des données et l'utilisation de la taille et du poids. D'après votre expérience, l'utilisation de la taille et du poids coûte-t-elle cher, à la fois en termes de temps et de ressources humaines ? J'aimerais en savoir plus sur votre programme. Si vous avez quelques documents que vous souhaitez partager, vous pouvez me contacter : kdearden@momentumihr.org. Merci!

Nancy

Nutrition ist

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 13:50

Bonjour Kirk

La taille et le poids ne sont possibles pour nous qu'au niveau de l'établissement, car c'est complexe à prendre et à interpréter au niveau communautaire. Comme il s'agit de services de routine dans notre milieu (effectués par des infirmières et un nutritionniste ou tout autre personnel qualifié), puisque tous les enfants qui viennent pour la vaccination ont leur taille et leur poids pris et tracés. Tout enfant ayant un score Z Poids/Taille inférieur à -2 s référé à un nutritionniste qui vérifie le score Z Poids/Taile, et intervient au besoin.

Il n'est donc pas coûteux de réaliser ces services BPF.

MAIS si ce n'est pas routinier dans votre environnement, cela rend les BPF coûteuses car vous devez vous procurer les équipements anthropométriques et former le personnel aux MIYCN et IMAM. Ces deux formations aident le personnel à mettre en place des stratégies d'intervention pour les divers résultats des BPF. Les ASC ont également besoin de formation.

Kirk Dearden

Utilisateur régulier

4 nov. 2021, 14:31

Merci Nancy. C'est ce que j'attendais. C'est trop cher de collecter les données sur la taille/longueur et le poids dans la communauté !

Sweta Banerjee

Nutritionist

Utilisateur régulier

8 nov. 2021, 06:44

Salut! Je suis Sweta Banerjee, je travaille comme nutritionniste pour le bureau de pays Welthungerhilfe, en Inde et au Bangladesh. Welthungerhilfe a développé une application de surveillance de la croissance de l'enfant. C'est une application open source et peut être téléchargée sur un smart phone. Actuellement, les travaux sont en cours et une précision de 80 % a été atteinte. L'application scanne les enfants, de 6 mois à 59 mois, et donne l'état nutritionnel du retard de croissance et de l'émaciation. Les scans peuvent également être mis hors ligne et se connecter au réseau en fonction des disponibilités. Il y a un tableau de bord pour l'état général. Au niveau du prestataire de services, une courbe de croissance sera visible pour montrer le statut individuel de l'enfant.

Pour plus d'informations contactez

Shivangi Kaushik

Nutrition - Welthungerhilfe (welthungerhilfeindia.org) L'innovation numérique pour lutter contre la faim

Sweta Banerjee

Nutritionist

Utilisateur régulier

8 nov. 2021, 06:54

Pour plus de détails, veuillez vous connecter à shivangi.kaushik@welthungerhilfe.de

Kirk Dearden

Utilisateur régulier

8 nov. 2021, 16:44

Merci beaucoup Shivangi. Cela semble vraiment intéressant! Je vous ai contacté séparément par email.

Anonyme 4194

ASPIRES

Utilisateur régulier

8 nov. 2021, 20:00

Serait-il également bon de connaître des approches innovantes qui ont été utilisées dans un contexte où la disponibilité des équipements anthropométriques est problématique ?

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse