Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

CTCE affectant la prévalence de la MAS....

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue sévère et a des réponses 2.

» Afficher une réponse

Erin

Consultant

Utilisateur régulier

3 févr. 2020, 14:02

Dernièrement, j'ai l'impression que certains programmes partent du principe qu'assurer une large couverture de CTCE réduira la prévalence de la MAS. Pour moi, il y a tellement à redire sur cette hypothèse, mais j'aimerais savoir si quelqu'un a des preuves que c'est le cas ?

André BRIEND

Utilisateur fréquent

3 févr. 2020, 16:33

Chère Erin,

Vous soulevez un point important, mais quelques commentaires sont nécessaires avant d'y répondre.

La prévalence n'est pas une bonne mesure mais incidence serait plus approprié pour mesurer la MAS. La MAS, comme son nom l'indique, est une condition aiguë et les conditions aiguës sont mal capturées par les enquêtes de prévalence. À titre de comparaison, vous ne mesurez pas l'importance de la rougeole ou des maladies cardiaques comme problèmes de santé publique dans une population en faisant des enquêtes de prévalence, vous comptez simplement le nombre de cas, c'est-à-dire que vous mesurez l'incidence. Nous devrions faire de même pour la MAS.

La prévalence de la MAS est difficile à mesurer, car elle est statistiquement un événement rare et est soumise à une grande marge d'erreur si vous n'utilisez pas un grand échantillon. L'incidence est encore plus difficile à mesurer car elle ne peut être mesurée qu'à travers un système de surveillance régulier difficile à mettre en place. L'incidence est donc rarement mesurée dans la pratique et la prévalence est plutôt mesurée. Mais c'est une mauvaise mesure de ce qui se passe en réalité.

Il n'y a aucune raison pour que les programmes PCMA uniquement curatifs puissent avoir un effet sur l'incidence de la MAS. Cela ne peut être réalisé que si ces programmes ont une composante préventive (par exemple, admettre pour le traitement des enfants avec un PB <120 au lieu de 115 mm). Les programmes curatifs peuvent cependant avoir un effet sur la mortalité même s'ils n'ont aucun effet sur l'incidence en réduisant la létalité.

En théorie, les programmes PCMA avec une couverture élevée peuvent avoir un certain effet sur la prévalence de la MAS même s'ils n'ont pas de composante de prévention (ce qui n'est pas souhaitable) et aucun effet sur l'incidence. La prévalence est liée à l'incidence x la durée de la condition. Lorsque vous traitez un cas de MAS, vous diminuez la durée de la maladie et vous diminuez la prévalence même si l'incidence reste la même. Sans doute, vous évitez également certains décès, ce qui a un effet opposé sur la prévalence, car ceux qui meurent n'apparaissent pas dans les enquêtes de prévalence. Mais dans l'ensemble, il devrait y avoir une certaine réduction de la prévalence avec un programme PCMA réussi. Cela devrait être difficile à mesurer car la prévalence de la MAS est elle-même difficile à mesurer pour les raisons expliquées ci-dessus. Et bien sûr, une réduction de l'incidence par une composante préventive est préférable.

Commentaire final: le nombre de cas de MAS est généralement faible par rapport au nombre total d'enfants souffrant de malnutrition (MAM + SAM), de sorte que les programmes PCMA sont peu susceptibles d'avoir un effet sur la prévalence globale de la malnutrition, qui est plus facile à mesurer et est souvent utilisé pour évaluer la état nutritionnel d'une population.

J'espère que cela vous sera utile.

André

Kiross Tefera

Utilisateur régulier

17 mars 2020, 08:52

Conformément au plan d'action mondial sur l'émaciation des enfants, l'amélioration du traitement des enfants souffrant d'émaciation est l'un des quatre domaines d'action pour réduire la prévalence de l'émaciation. Selon la structure d'encadrement de l'action, les quatre domaines d'intérêt sont la réduction de l'incidence du faible poids, l'amélioration de la santé des enfants, l'amélioration de l'ANJE et l'amélioration du traitement des enfants souffrant d'émaciation. Vous accédez au document via les liens suivants

fichier: /// C: /Users/kabebe/Downloads/global-action-plan-child-wasting.pdf

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse