Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Camps Rohingya à Cox's Bazar, au Bangladesh : méthodologie pour l'évaluation de la couverture

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Evaluation de la couverture et a des réponses 4.

» Afficher une réponse

Hugh Lort-Phillips

Global Coverage Advisor

Utilisateur régulier

28 mars 2019, 14:49

Bonjour,
J'apporte mon aide à des partenaires dans l’évaluation de la couverture CTCE et des programmes d'alimentation complémentaires ciblés dans les camps Rohingya à Cox's Bazar, au Bangladesh.

En août 2018, les camps (35 au total) ont été divisés en 5 zones et une évaluation SLEAC a été réalisée dans chaque zone. Cela a fourni des classifications de couverture CTCE et des estimnations de couverture pour les programmes d'alimentation complémentaires ciblés par zone et des estimations de couverture globale pour tous les camps, ainsi que des informations sur les obstacles et les boosters basés sur les réponses fournies par les soignants chargés des cas qui nous intéressent. Une enquête qualitative a également été menée parallèlement auprès des membres de la communauté Rohingya pour recueillir des informations sur les perceptions en matière de malnutrition par la communauté et sur les services de nutrition disponibles.

Les partenaires prévoient une autre évaluation de la couverture dans les camps en 2019. Cependant, ils souhaitent suivre une méthodologie différente qui fournira des informations qualitatives plus détaillées susceptibles d'améliorer la prestation des services de PCMA, en plus de fournir des estimations ou des classifications de couverture actualisées (si possible ventilées niveau camp).

Compte tenu du contexte et des objectifs ci-dessus, les partenaires hésitent à faire une autre évaluation SLEAC.
Cependant, j'ai des réserves quant à la conduite d'une évaluation SQUEAC dans ce contexte (ou même plusieurs SQUEAC), ce qui serait la méthodologie logique à utiliser pour atteindre de tels objectifs. Je voudrais donc demander si quelqu'un recommande d'autres méthodes ou approches ? Ou si quelqu'un a des leçons tirées d'expériences similaires à partager ?

Contexte: Il y a 35 camps qui comprennent 35 programmes d'alimentation complémentaire ciblés (gérés par 8 partenaires) et 60 CTCE (gérés par 6 partenaires). Les camps individuels auront souvent plusieurs partenaires assurant le traitement de la MAS par le biais de CTCE. La stratégie de sensibilisation Community outreach est menée par des équipes associées à chaque organisation. Pour les deux programmes, l’admission se fait par PB, Oedema et / ou Poids/Taille. Lors du dépistage communautaire, tous les enfants dont le PB est inférieur à 135 mm sont dirigés vers des centres pour une mesure complète Poids/Taille.

Il y a un budget suffisant pour que 12 équipes de collecte de données puissent effectuer environ 15 jours de collecte de données pour atteindre les objectifs de l'évaluation.

Ma principale réserve avec la méthode SQUEAC est que, compte tenu de la variation des services fournis par les partenaires (en particulier la stratégie Community outreach), il est difficile pour une équipe d’enquête de formuler une idée préalable sur la couverture dans un domaine spécifique. La liste des obstacles et des boosters serait également pertinente pour la zone étudiée et pas nécessairement pour les fournisseurs de services individuels. Par conséquent, il est difficile de formuler des recommandations pour les fournisseurs de services individuels afin d’améliorer la couverture.

De plus, en raison du temps nécessaire à une seule enquête SQUEAC, on ne peut compléter que trois évaluations SQUEAC (en parallèle) pendant le temps imparti, limitant ainsi la ventilation des données à un maximum de trois zones.

Alors, est-ce que quelqu'un a des idées sur les méthodologies alternatives à utiliser ? Ou des idées sur la manière dont les partenaires pourraient adapter le SQUEAC / SLEAC pour atteindre les objectifs?

Merci d'avance,
Hugh

Ernest Guevarra

Valid International

Expert

13 mai 2019, 12:11

Hugh,

Je pense que faire du SLEAC, comme vous l'avez déjà fait, demeure votre meilleure approche, compte tenu du contexte et des limitations que vous décrivez. Ensuite, pour pouvoir répondre aux besoins des partenaires en matière d’informations qualitatives plus détaillées, vous et votre équipe pouvez ajouter des enquêtes SQUEAC au processus SLEAC afin d’examiner les différents éléments de couverture et de performance. Le SQUEAC que je propose ici ne sera pas fait dans le but de construire un antécédent, mais pour élucider les divers facteurs affectant la couverture. Le SQUEAC peut être très concentré pour répondre aux problèmes d'affectations de services spécifiques à une région et / ou à un fournisseur.

Cela vous semble-t-il compatible avec vos exigences?

Hugh Lort-Phillips

Global Coverage Advisor

Utilisateur régulier

16 mai 2019, 10:01

Bonjour Ernest,
Merci pour votre réponse. J'en conviens, j'estime que le SLEAC est la méthode la plus appropriée pour obtenir une impression de couverture dans les camps. Et puis, comme vous le dites, utilisez des éléments de SQUEAC pour mener des enquêtes plus détaillées. Je pense également que ce serait trop demander à une équipe d’enquêteurs de conduire une enquête préliminaire dans une zone avec différents partenaires d'implémentation.
Je vais en parler aux partenaires pour proposer cette option.
Merci encore pour votre réponse,
Hugh

Paul

Utilisateur fréquent

16 mai 2019, 10:42

Salut Hugh,
Quelques réflexions sur les évaluations communautaires. Nous en avons beaucoup appris sur le bon usage du langage / de la terminologie. Les recenseurs parlent souvent le chittogonien, qui est une langue similaire à certains égards, mais la terminologie ne se traduit souvent pas très bien.

Les recenseurs devraient parler le Rohingya (pas le chittogonien) ou devraient avoir un soutien linguistique sur la terminologie. Traducteurs sans frontières publiera prochainement un glossaire sectoriel sur la nutrition et les conseils linguistiques pour la réponse Rohingya. Voir:

https://translatorswithoutborders.org/rohingya-refugee-crisis-response/

Le support dans la langue du pays et des informations complémentaires peuvent être obtenus auprès de : bangladesh@translatorswithoutborders.org

J'ai quelques documents qui abordent le binome langue / nutrition qui pourraient vous intéresser; Je vous les enverrai par e-mail.

Salutations
Paul

Hugh Lort-Phillips

Global Coverage Advisor

Utilisateur régulier

16 mai 2019, 13:42

Merci beaucoup Paul.
Conseil vraiment utile - Je ferai un suivi avec l'équipe de TWB lors de mon voyage chez Cox's. Je les mettrai également en contact avec l'équipe de surveillance d'Action contre la faim, qui mène de nombreuses enquêtes nutritionnelles dans les camps de réfugiés Rohingya.
Cordialement,
Hugh

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse