Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Question pour ceux qui travaillent sur l'Ebola et qui sont chargés de nourrir des patients

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Autres thématiques et a des réponses 4. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Mija Ververs

Utilisateur régulier

3 déc. 2018, 22:47

Chers collègues,
En 2014, l'OMS a publié des directives provisoires sur la prise en charge nutritionnelle des enfants et des adultes atteints de la maladie à virus Ebola . J'aimerais savoir si ces directives vous ont été utiles dans votre travail dans les centres de traitement de l'Ebola.

1. Avez-vous utilisé ces directives à l’époque ou les utilisez-vous actuellement en RDC? (je sais que les directives de l'OMS de 2014 sont également établies pour la RDC sous une forme plus ou moins similaire).

2. Si vous ne les avez pas utilisées alors, ni maintenant, en RDC, existe-t-il une raison spécifique à cela?

3. Pensez-vous que ces directives sont utiles? Sont-elles pratiques? Réalisables? Claires? Sinon pourquoi? Comment devraient-elles être ajustées?

4. Avez-vous élaboré d'autres directives que vous utilisez pour nourrir les patients infectés par le virus Ebola?

5. Enfin, est-ce que quelqu'un sait si ces directives de l'OMS de 2014 ont déjà été évaluées? (comment elles ont été utilisés, etc.)
J'apprécie beaucoup vos réflexions sur ce sujet. Merci beaucoup!
Mija

Indi Trehan

Utilisateur régulier

6 déc. 2018, 00:48

Chère Mija,

J'ai travaillé dans un ETC en Sierra Leone en 2015.

Nous n'avons pas trouvé les directives de l'OMS particulièrement utiles ou pratiques dans un contexte réel ETC. C’est une bonne idée mais cela n’a tout simplement pas marché pour nous et nous avons donc rédigé nos propres directives. Notre version n’était certes pas parfaite, mais compte tenues des contraintes de temps et de ressources dont nous disposions, nous avons estimé que c’était le mieux que nous puissions faire à ce moment. Le principe général était d’aller de l’avant pour encourager l’alimentation en aliments ATPE ou BP-100, étant donné que les aliments locaux n’étaient pas réellement consommés et restaient au sol et pourrissaient à la chaleur. Vous pouvez consulter nos directives : https://drive.google.com/file/d/0B2VaL2OcPk-4X25sYnpMdGkxLVE/view?usp=sharing.

Je ne pense pas que quiconque ait évalué les directives ou les recommandations nutritionnelles pour les patients atteints d'Ebola, mais s'il était possible d'évaluer les recommandations nutritionnelles plus en profondeur, je serais ravi de collaborer et d'aider.

indi

Mija Ververs

Utilisateur régulier

12 déc. 2018, 21:39

Ceci a été traduit automatiquement. Notre traducteur professionnel va bientôt la traduire manuellement.

Salut Indi
Merci beaucoup pour ta réponse. Je ne suis pas surpris de vos commentaires sur le bilan 2014 de l'OMS. Êtes-vous à nouveau impliqué dans l'épidémie de MVE, actuellement en RDC?
Une question maintenant à vous (et à quiconque):

- Qu'est-ce qui a fonctionné le mieux jusqu'à présent en termes de protocoles d'alimentation? Celui envoyé par Indi (Partners in Health); Est-ce que quelqu'un d'autre a utilisé ça?

- Indi, envisagez-vous, après les avoir utilisées en 2015, de les ajuster? Je suppose que vous les avez faites en 2015, avez travaillé avec ces GL et avez peut-être maintenant des suggestions d'amélioration?

Quelqu'un d'autre - s'il vous plaît relooker mes questions et je suis très intéressé d'entendre parler des expériences / réponses des autres.

Merci beaucoup d'avance, Mija

Indi Trehan

Utilisateur régulier

13 déc. 2018, 00:28

Ceci a été traduit automatiquement. Notre traducteur professionnel va bientôt la traduire manuellement.

Salut Mija,

Non, je ne suis pas impliqué dans la réponse à l'épidémie en RDC.

Les directives ont bien fonctionné pour nous en Sierra Leone en 2015 et ont été utilisées jusqu'à la fermeture de l'ETC. Aucune réflexion n'a été envisagée pour les modifier de manière particulièrement significative. Je pense qu’il s’agit là d’un ensemble de directives raisonnable, mais il faudrait bien sûr l’ajuster au contexte local: préférences gustatives des patients, chaîne d’approvisionnement, contrôle de la température pour les soins des patients, disponibilité des aliments locaux, etc.

indi

Mija Ververs

Utilisateur régulier

13 déc. 2018, 14:34

Ceci a été traduit automatiquement. Notre traducteur professionnel va bientôt la traduire manuellement.

Bonjour Indi, pouvons-nous poursuivre notre dialogue par courrier électronique? J'ai d'autres questions à vous poser si cela ne vous dérange pas. S'il vous plaît écrivez à mververs@jhu.edu

Retour en haut de page

» Afficher une réponse