Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Distension abdominale chez les patients traités dans SAM ITC

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prise en charge de la malnutrition aiguë/émaciation et a des réponses 1.

» Publier une réponse

Anonyme 2408

Head of Program for Nutrition

Utilisateur régulier

17 nov. 2015, 08:47

Salut! nous nous sommes récemment réunis dans les centres de soins thérapeutiques des patients de notre région qui avait été créé pour une année ou plus. Il y a eu  des présentations de cas et le partage d'expériences. Il a été évoquée lors de l'ouverture du forum que les médecins traitants ont noté une distension de l'abdomen, qui est très importante pendant la phase de transition et de réadaptation. La plupart des centres ont noté 1-2 cas similaire à cela. Puis-je vous demander si quelqu'un d'entre vous a eu la même expérience et que pensez-vous qui contribue à cela?
Vos réponses seront très appréciés.

Paul

Action Against Hunger UK

Expert

17 nov. 2015, 13:28

Salut Anonyme,
Vous ne mentionnez que la distension abdominale et pas d'autres symptômes. Si les bruits intestinaux sont normaux et il n'y a pas de diarrhée, alors il ya d'autres causes possibles;
- L'intolérance au lactose: Ceci est généralement surdiagnostiqué en cas de MAS. Si vous utilisez des formules commerciales (F75, F100, ATPE), les niveaux de lactose sont plus inférieurs à ceux du lait maternel. Dans tous les cas, il y a une augmentation des niveaux de lactase dans l'intestin durant les premiers jours de récupération et les symptômes se résorberont au fur à mesure que le rétablissement progresse. Si l'intolérance au lactose est soupçonnée, alors vous pouvez soit passer à une formule commerciale (si pas déjà fait) ou réduire la quantité d'aliments, mais augmenter la fréquence d'alimentation (de sorte que la quantité totale donnée reste la même). Les symptômes disparaitont  normalement en quelques jours.

Si il y a une diarrhée alors:
- La diarrhée osmotique: Généralement cela se produit suite à un changement de régime entre les phases. Si la diarrhée se produit après un changement dans le régime alimentaire le diagnostic peut être présumée, cependant il peut y avoir une augmentation de la fréquence des selles ce qui est normal lors de la récupération, mais cela devrait disparaitre et ne nécessite pas de traitement, sauf s'il y a une perte de poids. La diarrhée osmotique est plus fréquente lorsque les préparations non commerciales sont utilisées. Si pas déjà fait essayez de passer à faible osmolarité F75, F100. Comme avec l'intolérance au lactose, en phase 1 augmenter la fréquence de l'alimentation, mais diminuer le volume de chaque aliment pour donner la même quantité totale. En transition ou Phase 2, essayez de retourner l'enfant à l'étape précédente (c.-à-Phase 2 à la transition ou une transition à la phase 1). Si les symptômes ne disparaissent pas dans les 3 jours présumer une cause pathogène. Si les symptômes disparaissent, essayez d'augmenter les volumes de lait de la phase de transition par un supplément de 10-20 kcal / kg / jour jusqu'à ce que l'objectif de 200 kcal / kg / jour soit atteint. Seulement augmenter le régime aussi longtemps que l'enfant reste libre de symptômes.

Dans les deux cas, la prescription, la préparation (de dilution appropriée) et l'administration des aliments thérapeutiques devraient être revues pour assurer une bonne pratique. Revoir les pratiques d'hygiène dans la préparation et l'administration des aliments lactés.

J'espère que cela aide
Paul

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse