Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Programme de ALIMENTATION SUPPLÉMENTAIRE

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue sévère et a des réponses 3.

» Afficher une réponse

Dr Mohammad Najeeb

Nutrition Cluster coordinator

Utilisateur régulier

4 sept. 2009, 03:36

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut tout le monde !!

Je me demandais juste, peuvent être configurés indépendamment SFP avec le soutien du centre de stabilisation pour les soins hospitaliers des enfants sévèrement malnutris.
Puisque nous ne disposons pas assez de budget pour ATPE, nous pouvons stabiliser les enfants sévèrement malnutris à la SC et de les renvoyer à la SFP des fins de gestion avec des aliments composés enrichis.

Y at-il une expérience de ce genre? S'il vous plaît aider

Cordialement

Tarig Abdulgadir

CMAM Specialist / UNICEF

Utilisateur régulier

5 sept. 2009, 18:19

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut ,

En mettant en place des services de PCMA nous avons le modèle SC qui vise à stabiliser les enfants avec MAS et complications médicales puis les renvoyer au Bureau du Procureur de terminer leur traitement avant d'être envoyé à la SFP. Réglage SFP peut être fait indépendamment avec le soutien du TFC plutôt que SC I croyez où l'enfant doit rester toute la période dans le TFC jusqu'à atteindre 80% de la FMH, puis envoyé à la SFP, mais l'enfant dans la SC, même après la résolution des complications médicales encore avoir SAM et ne tient pas pour recevoir le traitement de la malnutrition aiguë modérée et dans ce cas, si nous choisissons de traiter l'enfant dans le TFC nous devrions être prêts pour une éventuelle taux de deafulter augmenté, ceux-ci se reflète ce que je l'ai vu sur le terrain, mais je suis aussi intéressé si aucune expérience ou l'étude de traitement SAM AVEC NO complication médicale avec FBF.

Cordialement

Dr Mohammad Najeeb

Nutrition Cluster coordinator

Utilisateur régulier

7 sept. 2009, 03:22

Ceci a été traduit automatiquement.

Je ne suis d'accord avec le fait que les CPT peut laisser grand nombre de mauvais payeurs, mais avec un réseau de SFP dans la communauté et un système de référence approprié, il serait plus facile de suivi de ces cas dans la communauté ainsi. La question est que si nous ne disposons pas de suffisamment de ressources pour ATPE, devrions-nous laisser les cas modérés (à risque de développer la malnutrition sévère) ainsi?

Anne Walsh

Utilisateur régulier

7 sept. 2009, 13:15

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut Dr Najeeb,

Est-ce un programme pour attraper les enfants qui deviennent de malnutrition pendant un temps relativement sécurisé nourriture, ou fait-il partie d'une réponse d'urgence à des niveaux élevés ou en hausse de malnutrition aiguë?

Dans une intervention d'urgence non il ya souvent le fonctionnement de la SFP, où l'orientation des enfants SAM est à un TFC parce que les chiffres ont besoin d'aiguillage sont très faibles. Plus récemment, dans des contextes d'urgence non, il ya des programmes où il n'y a pas SFP mais il ya OTP agissant comme un filet de sécurité (à l'aide ATPE) avec renvoi à un SC ou TFC pour le traitement des complications.

Comme l'a dit Tariq, se référant à un SC où il n'y a pas d'OTP est pas une bonne solution. Les severes besoin de leur SAM traité avant de passer à des aliments composés. Je ne sais pas du tout des documents de recherche qui se penchent sur cette spécifiquement, mais ce que nous savons de la pratique est que lorsque des enfants SAM ont été traités dans un SFP certains le font certainement reprendre du poids. Cependant, juste en utilisant des aliments composés la reprise sera probablement lente et ils ne seront pas obtenir le régime alimentaire optimal avec tous les nutriments micro et macro nécessaires pour traiter entièrement SAM.

Un SC ne peut pas soutenir de manière adéquate le SFP. Mais sans aucun doute il serait préférable d'aller de l'avant avec le SFP dans le but de traiter le nombre beaucoup plus élevé d'enfants qui seront malnutrition modérée et prévenir la détérioration à sévère. Peut-être que vous pouvez trouver des fonds supplémentaires pour le traitement de SAM plus tard, ou vous pouvez trouver un moyen de soutenir le service pédiatrique le plus proche pour agir comme un TFC pour les renvois de la SFP dans l'intervalle.

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse