Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Les groupes d'aliments pour évaluer la diversité alimentaire

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Interventions pour l'alimentation du nourrisson et du jeune enfant et a des réponses 13.

» Publier une réponse

Nicki Connell

Emergency Nutrition Advisor, Save the Children

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 16:32

Ceci a été traduit automatiquement.

salut tout le monde

Je vois une question similaire a été posté précédemment et a été laissée sans réponse, alors je vais re-post dans l'espoir il ya quelqu'un qui peut vous conseiller sur le meilleur plan d'action!

Je suis venu à travers 2 classifications des groupes d'aliments tout en recherchant comment mesurer la diversité alimentaire:

1) 12 groupes d'aliments (FANTA)
- Céréales
- Racines et tubercules
- Légumes
- Fruits
- La viande, la volaille, les abats
- Oeufs
- Poissons et fruits de mer
- Impulsions / légumineuses / écrous
- Lait et produits laitiers
- Huiles / matières grasses
- Sucre / miel
- Divers


2) 7 groupes d'aliments (OMS)
- Céréales, racines et tubercules
- Légumineuses et les noix
- Les produits laitiers (lait, yogourt, fromage)
- Aliments carnés (viande, poisson, volaille et le foie / les abats)
- Oeufs
- Riches en vitamine A des fruits et légumes
- Autres fruits et légumes


Tout d'abord dans les groupes d'aliments 7 où seraient huile et le sucre être classés?

Deuxièmement dont le classement est plus pertinente à utiliser dans l'évaluation de la diversité alimentaire individuelle et diversité alimentaire des ménages?

Merci d'avance.

Anonyme 2206

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 16:46

Ceci a été traduit automatiquement.

Bonjour, vous devez vous référer à la suivante, plus récentes lignes directrices de la FAO sur l'évaluation de la diversité alimentaire. Il est basé sur 12 groupes d'aliments et je trouve ces lignes directrices claires et conviviale.

http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/wa_workshop/docs/FAO-guidelines-dietary-diversity2011.pdf

Bon chance!

Anonyme 1278

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 17:22

Ceci a été traduit automatiquement.

Salut,

Score de diversité alimentaire des ménages (HDD) se compose de 12 groupes d'aliments - se référer aux directives de la FAO suggéré par Anonymous 220

Score individuel de la diversité alimentaire (IDDS), communément appelé aussi la diversité alimentaire Score des femmes (du SMDD couvre femmes en âge de reproduction, PLW - plus vulnérables) se compose de 9 groupes alimentaires - se référer aux directives de la FAO suggéré par Anonymous 220

7 groupes d'aliments sont recommandés pour les enfants de 6 mois à 2 ans - Indicateur de base pour l'alimentation complémentaire - se référer à la ligne directrice sur 8 indicateurs de base pour l'ANJE approuvé par l'OMS / UNICEF / autres organismes - l'huile et le sucre ne peuvent pas être considérés comme des groupes alimentaires ce cas!

Bon chance!!

Noreen M Mucha

Independent Consultant

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 19:17

Ceci a été traduit automatiquement.

FYI ...... Le score individuel de diversité alimentaire (IDDS) ne sont pas la même chose que le Score de diversité alimentaire des Femmes (du SMDD) comme IDDS peut également être utilisé pour les enfants.
Individuel alimentaires Scores diversité (IDDS) visent à refléter les besoins en nutriments. Des études chez
différents groupes d'âge ont montré que l'augmentation de la diversité alimentaire individuelle
Le score est liée à l'augmentation de l'adéquation nutritionnelle de l'alimentation. Score de diversité alimentaire individuel (IDDS) est souvent utilisé comme une mesure de remplacement de la qualité nutritionnelle d'un régime alimentaire individualis. Le score individuel de diversité alimentaire (IDDS) reflète l'adéquation nutritionnelle de l'alimentation et les groupes d'aliments considérés dans ce lieu de score. Scores IDD ciblent plus particulièrement les jeunes enfants et les femmes en âge de procréer, en raison de l'importance de l'adéquation en micronutriments pour la croissance, le développement et la protection du fœtus et du nourrisson. IDDS (les femmes et les jeunes enfants) font désormais partie des questionnaires Enquête démographique et de santé (EDS) (à partir de 2005 / EDS-IV). Correspondant rapports EDS sont disponibles auprès de ORC Macro site (http://www.measuredhs.com/pubs/browse_type.cfm).

Anonyme 525

Health and nutrition adviser

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 19:39

Ceci a été traduit automatiquement.

Quel dommage que cette belle forum est régulièrement le théâtre de réponses agressives ... Nous sommes tous là pour apprendre quelque chose et je pense que les erreurs peuvent être corrigées plus doucement, ce serait certainement plus efficace.

Noreen M Mucha

Independent Consultant

Utilisateur régulier

4 juin 2013, 22:23

Ceci a été traduit automatiquement.

Voir

L'alimentation et la nutrition Indicateurs de sécurité: Un examen. Université de Bonn. Evita Hanie Pangaribowo, Nicolas Gerber, Maximo Torero, Document de travail 108. Département de changement politique et culturel. Centre de recherches pour le développement, Université de Bonn
Rédacteurs: Joachim von Braun, Manfred Denich, Solvay Gerke, Anna-Katharina Hornidge et Conrad Schetter, février 2013. Disponible à: http://www3.lei.wur.nl/FoodSecurePublications/05_Pangaribowo%20Gerber%20Torero_FNS%20Indicators.pdf

Anonyme 24

Modérateur

5 juin 2013, 09:23

Ceci a été traduit automatiquement.

Chers tous,

Le commentaire d'Anonymous 525 est un doux rappel pour nous tous de rester courtois et sensible aux autres sur ce forum.

Il est souvent difficile de prévoir comment les réponses écrites peuvent venir à travers les autres et certains messages peuvent involontairement apparaîtra plus agressif que prévu.

Une suggestion que nous aimerions proposer est que les gens qui font des déclarations officielles, forts devraient de préférence se identifier afin que d'autres ont une certaine idée de qui est de faire la déclaration et de leur base de données probantes pour les déclarations. Il est essentiel de ne pas vous identifier mais serait utile pour les autres quand comprendre où / qui le conseil vient.

Merci beaucoup,
Tamsin

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

5 juin 2013, 17:03

Ceci a été traduit automatiquement.

Vous obtenez quelques beaucoup plus d'informations si vous postez vous remettez en question sur le forum d'évaluation.

En bref ...

Les 12 groupes sont pour le Score de diversité alimentaire des ménages (DJC). Il existe une variante 9 du groupe utilisé pour les individus (IDDS) ou des femmes (du SMDD). Ceux-ci sont décrits dans les documents FANTA.

Le score 7 de groupe est ce que vous voulez pour ANJE. Il est utilisé dans le (assez lourd) OMS ensemble d'indicateurs, le score de CIQI, et le petit indicateur échantillon de ANJE jeu étant développé par l'UNICEF, valide et certaines ONG internationales pour l'utilisation dans la RAM et enquêtes S3M. Dans cette note, le sucre est ignorée mais l'huile peut être inclus dans le aliments riches en vitamine A des groupes de ce est fortifiée ou naturellement riche en vitamine A (par exemple l'huile de palme rouge). Il est aussi assez fréquent d'inclure les légumes verts dans ce groupe.

Je espère que cela est d'une certaine utilité.

Jane

Student

Utilisateur régulier

21 août 2020, 23:54

Salut à tous! Quelqu'un peut-il réduire les 12 groupes alimentaires pour le HDDS en 8 ou 9 groupes alimentaires? ainsi enlever les sucreries, les épices, les condiments et les sucreries et mettre tous les légumes ensemble, les fruits en particulier lorsque vous n'avez aucun intérêt à évaluer leurs statuts en vitamine A.

Comment puis-je classer le HDDS en diversité alimentaire faible, modérée et élevée. MERCI.

Mark Myatt

Utilisateur fréquent

24 août 2020, 10:00

Beaucoup de travail a été consacré à la conception de ces types d'indicateurs.

Vous pouvez omettre les sucreries, les épices, les condiments et les boissons car ceux-ci ne contribuent souvent pas à l'adéquation / la qualité de l'alimentation. Vous devez être conscient que cela peut compromettre la capacité du DDS à refléter la sécurité alimentaire ... l'idée ici est que les ménages en sécurité alimentaire ont tendance à détourner leurs ressources vers des aliments plus savoureux et des «friandises» alimentaires. Je me méfierais de regrouper tous les fruits et légumes, car cela pourrait compromettre la capacité du DDS à refléter l'adéquation alimentaire / la qualité totale du régime. Vous devriez être d'accord si votre regroupement suit les agrégations utilisées pour calculer le DDS qui a tendance à regrouper (par exemple) les aliments riches en vitamine A ensemble. Voir cette directive UE / FAO pour les groupements.

Une autre approche, probablement meilleure, serait de faire revivre les anciens formulaires DDS ou d'utiliser des formulaires DDS alternatifs. Vous pouvez (par exemple) appliquer le WDDS (groupe 9) à l'évaluation HDDS.

Vous pouvez utiliser le «score de consommation alimentaire» (FCS) du PAM qui utilise 8 groupes d'aliments, la fréquence de consommation et un score pondéré.

Je note que cela a été posté sur le forum des interventions ANJE. Le DDS pour les applications ANJE n'utilise souvent que sept groupes d'aliments.

Je me souviens que les anciennes méthodes DDS utilisaient neuf ou sept groupes alimentaires. Le travail de validation a démontré que les scores avec plus de groupes d'aliments ont tendance à mieux fonctionner que ceux avec moins d'articles et cela a, je pense, conduit à la conception et à l'adoption d'indicateurs basés sur un grand nombre de groupes d'aliments.

Cette revue FIC peut vous être utile.

En ce qui concerne la catégorisation des scores ... vous pouvez (devriez) utiliser les seuils donnés dans les lignes directrices des indicateurs - c'est le plus simple. J'ai également utilisé des mesures récapitulatives (par exemple, la médiane de l'échantillon ou le tercile inférieur pour définir un DDS faible). Si vous avez une mesure de la richesse / pauvreté, vous pouvez utiliser l'échantillon DDS médian pour les ménages pauvres ou dans le tercile inférieur du score de richesse pour définir un DDS faible.

Jane

Student

Utilisateur régulier

24 août 2020, 12:11

Bonjour Mark! Je vous suis très reconnaissant pour cette réponse.

Rita Bhatia

Public health nutrition

Utilisateur fréquent

24 août 2020, 14:44

Salut Jane, veuillez consulter wfp.infovam@wfp.org

Noreen M Mucha

Independent Consultant

Utilisateur régulier

25 août 2020, 05:41

Je ne recommanderais pas de supprimer des groupes alimentaires, --- cependant, selon le pays, vous devrez peut-être souligner ou ajouter des groupes alimentaires. Vous devez répertorier tout ce qui a été consommé au cours des dernières 24 heures et supprimer des groupes d'aliments susceptibles de semer la confusion chez les agents collecteurs. J'ai mené cela au Laos et les groupes alimentaires étaient les suivants :

1- Aliments à base de céréales, racines blanches et tubercules et plantains (chair blanche)

Les groupes alimentaires

Voici des illustrations d'exemples de chaque groupe alimentaire.

1- Aliments à base de céréales, racines blanches et tubercules et plantains (chair blanche)

Pain, riz, maïs, blé, nouilles ou autres aliments à base de céréales, y compris la bouillie épaisse à base de céréales.

Les biscuits sucrés et les gâteaux ne sont pas inclus et sont classés sous le numéro 16 - «Sucreries».

Racines, tubercules et plantains blancs (chair blanche): pommes de terre blanches, ignames et racine de manioc.

  • Inclure les articles non colorés fournissant principalement des glucides.
  • Ce groupe comprend toutes les féculents qui ne sont pas à base de grains.
  • Tous les plats de base / casseroles et pâtes à base de racines, tubercules et plantains doivient également être inclus dans cette catégorie.

Figure 12: Grains, racines blanches, tubercules et plantains (chair blanche)

 

2- Légumineux (Haricots, Pois et Lentilles)

Légumineuses (haricots, pois et lentilles): haricots ou pois mûrs (graines fraîches ou séchées), lentilles ou produits à base de soja, y compris le tofu et le tempeh.

  • Ce groupe comprend les haricots, les pois et les lentilles.
  • Ce groupe n'inclut pas les haricots verts longs - il appartient à la catégorie 9 - des légumes.
  • Elle n'inclut pas non plus l'arachide (arachide). La noix de Grenoble est incluse dans le groupe «Noix et graines» (groupe «3»).
  • Comprend les haricots, les légumineuses germées et les produits transformés / préparés, tels que le houmous, le tofu, le tempeh, le lait de soja, le fromage de soja, les protéines végétales texturées et d'autres produits et produits de soja.

Figure 13: Légumineuses  (haricots, pois et lentilles)

 

3-Noix et Graines

Noix et graines: Toute noix, arachide / arachide ou certaines graines, ou noix / graines, beurres ou pâtes, y compris les graines de sésame.

  • Ce groupe comprend principalement des fruits à coque, mais comprend également des arachides (arachide) et peut inclure certaines graines lorsqu'une poignée d'entre elles est consommée.
  • Ce groupe comprend également les «beurres» de noix et de graines, comme le beurre d'arachide / d'arachide pilé.
  • Notez que les huiles extraites de noix et de graines ne sont pas incluses dans ce groupe; ils sont inclus dans le groupe 13 «Autres huiles et graisses».

Figure 14: Noix et graines

 

4- Produits laitiers: lait (PAS DE SOJA) et produits laitiers

Lait (PAS DE SOJA) et produits laitiers: Lait, fromage, yaourt ou autres produits laitiers mais NON compris le beurre, la crème glacée, la crème ou la crème sure.

  • Ce groupe comprend presque tous les produits laitiers liquides et solides des vaches, chèvres, buffles, moutons ou chameaux.
  • En cas d'incertitude sur les quantités habituellement consommées, le lait / les ingrédients laitiers ne doivent pas être classés dans le groupe «Lait et produits laitiers» pour éviter de gonfler la proportion de femmes déclarées consommer le groupe des produits laitiers riches en nutriments.
  • Articles inclus dans cette catégorie:
    • Lait frais entier, faible en gras et écrémé lorsqu'il est bu / consommé tel quel
    • Lait reconstitué en poudre ou évaporé ou lait ultra-haute température (UHT) (en boîte) consommé tel quel
    • Fromage à pâte dure (par exemple cheddar, mozzarella, suisse, parmesan)
    • Fromage à pâte molle (par exemple ricotta, cottage, paneer)
    • Kéfir
    • Yaourt / caillé

Articles non inclus dans ce groupe et classés dans d'autres catégories:

  • Beurre, crème et crème fraiche : Classer dans «Autres huiles et graisses» (13) en raison de leur teneur élevée en matières grasses et des utilisations culinaires les plus courantes.
  • Boissons au cacao avec du lait : classer avec d'autres boissons et aliments (14).
  • Crème glacée: classer dans «Sucreries» (16).
  • Boissons industrielles à base de yaourt transformé : classer avec d'autres boissons et aliments (14) car elles sont généralement riches en sucre et pauvres en produits laitiers.
  • Lait concentré sucré: classer dans «Sucreries» (16).
  • Thé ou café au lait: classer dans «Autres boissons et aliments (14)» s'ils ne sont pas sucrés et avec «Boissons sucrées» s'ils sont pris avec du sucre.

Figure 15: Produits laitiers

 

5- Viande, volaille et poisson / fruits de mer

Ce groupe est parfois appelé «aliments à base de chair». Toutes les viandes, abats, volailles et autres oiseaux et poissons et fruits de mer / crustacés frais et séchés sont inclus. Les oiseaux et mammifères sauvages («viande de brousse»), les serpents, les grenouilles et autres reptiles et amphibiens sont également inclus.

Sur le questionnaire, ceux-ci apparaissent sous forme de trois sous-groupes:

  • Abats rouges
  • Viande et volaille
  • Poissons / fruits de mer.

Abats rouges : foie, reins, cœur ou autres abats (y compris les aliments à base de sang).

  1. Ce groupe comprend différents types de viandes d'abats rouges qui sont généralement riches en fer. En raison de leur teneur élevée en fer, le boudin et d'autres produits sanguins sont également inclus.
      • Boudin, autres produits sanguins
      • Gésier
      • Cœur
      • Un rein
      • Foie
      • Les abats pâles, comme les tripes, ne sont pas inclus car la teneur en fer est beaucoup plus faible. Les tripes et autres viandes d'organes pâles peuvent être classées dans la catégorie «Viande et volaille».

Viande et volaille: Bœuf, porc, agneau, chèvre, lapin, viande de gibier sauvage, poulet, canard ou autre oiseau, foie, rein, cœur, etc., y compris les aliments à base de sang.

  • Toutes les viandes de chair de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'amphibiens sont incluses.
  • Les viandes transformées sont également incluses.
  • Bœuf, chèvre, agneau, mouton, porc, lapin, yack, cerf, antilope, buffle ou autres grands mammifères sauvages (viande de brousse) ou domestiques.

Poisson / fruits de mer: poisson frais ou séché, anguilles crustacés ou fruits de mer

  • Ce groupe comprend les poissons et fruits de mer des milieux marins et d'eau douce.
  • Poisson frais, congelé ou séché, grand ou petit, toutes espèces
  • Poisson en conserve (par exemple, anchois, thon et sardines)
  • Palourdes, moules, huîtres et pétoncles (bivalves)
  • Crevettes, homard, écrevisses et crabes (crustacés)
  • Oursins et concombres de mer comestibles (échinodermes)
  • Poulpe, calmar et seiche
  • Requin
  • Baleine
  • Les œufs de poisson et les escargots ne sont pas inclus et sont classés dans «Insectes et autres petits aliments protéinés (11)».

Figure 16: Aliments à base de chair

 
 
 

6-Oeufs

Oeufs: canard, poulet, caille, autres oiseaux, serpent, varan, etc.

Ce groupe comprend toutes sortes d'œufs d'oiseaux.

  • Oeufs de poule
  • Œufs de canard
  • Œufs de pintade
  • Oeufs de caille

Figure 17: Œufs

 

7- Légumes à feuilles vert foncé

Légumes à feuilles vert foncé : sont les feuilles de manioc, le chou frisé, le phak khad, le phak hom, le phak ihom, le bay man dang, le bay man ton, le phak kut, le phak gnok, le bay mak hai, le phak samek, le phak van, etc. (exclure les herbes mangées en petites quantités).

  • Essentiellement, tous les légumes à feuilles vert moyen à foncé sont riches en vitamine A.
  • Seules les feuilles très légères, comme la laitue iceberg, ne le sont pas.
  • En l'absence d'informations sur la teneur en éléments nutritifs, les feuilles sauvages / fourragères qui sont d'un vert moyen à foncé peuvent être considérées comme riches en vitamine A et sont placées dans ce groupe.

Figure 18: Légumes à feuilles vert foncé à la vitamine A

 

8-Autres légumes et fruits riches en vitamine A

Citrouille, carottes, courges ou patates douces jaunes ou oranges à l'intérieur.

  • N'incluez que les racines, tubercules et autres légumes rouges / jaunes / orange qui sont des sources de vitamine A.

Fruits riches en vitamine A: mangues mûres, papayes mûres, figue, longane, litchee, ananas, tamarin, mangoustan, etc. (fruits locaux riches en vitamine A).

  • Remarque: certains fruits (comme la mangue et la papaye) sont riches en vitamine A lorsqu'ils sont mûrs, mais pas lorsqu'ils sont consommés «verts» ou non mûrs. Lorsqu'elles sont consommées «vertes» (non mûres), la mangue et la papaye doivent être classées dans «Autres fruits».
  • Seules les mangues mûres comptent si elles sont vertes, elles vont dans 10 autres fruits.

Figure 19: Autres légumes et fruits riches en vitamine A

 
 

9-Autres légumes

Autres légumes: tomate, oignon, aubergine, champignons, bambou, mak buap, mak baep, haricots longs, etc.

  • Ce groupe comprend les légumineuses lorsque la gousse fraîche / verte est consommée (comme dans les pois frais, les pois mange-tout, les pois mange-tout ou les haricots verts).
  • Ce groupe ne comprend pas les racines et tubercules «féculents» riches en glucides, tels que les pommes de terre blanches, les ignames blanches, le manioc, qui sont classés dans le groupe «Racines et tubercules blancs et plantains (1).
  • Si le légume est mariné, il NE va PAS ici et entre dans le groupe Autres boissons et aliments (14).

Figure 20: Autres légumes

 

10-Autres fruits

Ce groupe comprend la plupart des fruits, à l'exclusion des fruits riches en vitamine A.

Autres fruits: banane, goyave, figue, longane, litchee, ananas, tamarin, mangoustan, etc.

  • Ce groupe comprend la plupart des fruits, à l'exclusion des fruits riches en vitamine A et des fruits féculents, comme le plantain.
  • Ce groupe comprend les fruits frais et secs, mais n'inclut pas les produits de fruits transformés sucrés; ceux-ci doivent être classés dans «Sucreriess» (16).

Figure 21: Autres fruits

 

11. Insectes et autres petites protéines

Cette catégorie comprend les insectes, les larves / larves d'insectes, les œufs d'insectes, les œufs de poisson , les araignées, les escargots terrestres et de mer et tout autre petit invertébré. Il n'inclut pas les grenouilles, les serpents ou autres reptiles et amphibiens, qui sont inclus dans le groupe «Viande, volaille et poisson». Pour le Laos, cela comprend (Figure 31) les sauterelles, les termites, la chenille de bambou, les guêpes, les libellules, le criquet taupe, le grillon à queue courte, la punaise, les coléoptères du hanneton, le scarabée à cornes, les cigales, les punaises d'eau géantes.

Figure 22: Insectes et autres petites protéines

 
 

12- Condiments et assaisonnements (y compris les légumes condiments)

  • Cette catégorie comprend tous les ingrédients mineurs dans les plats mélangés, qui fournissent principalement de la saveur et qui sont consommés en très petites quantités dans n'importe quelle portion individuelle du plat.
  • Cela comprend les éléments ajoutés à n'importe quelle étape de la cuisson ou lors du service des aliments (par exemple, des garnitures saupoudrées sur un plat pour ajouter de la saveur ou un attrait visuel).
  • Cette catégorie comprend les herbes fraîches ou séchées, les épices, les piments, la racine de gingembre, l'ail, la poudre de poisson, la pâte de haricots, la pâte de haricots fermentés, la pâte de tomates et les graines ajoutées pour la saveur ou pour garnir des plats composés.
  • Comprend également des cubes de bouillon, des «cubes Maggi» et autres articles similaires, de la sauce soja, de la sauce de poisson et de la sauce au poivre. Cette catégorie comprend le sucre lorsque le sucre est ajouté comme arôme aux plats mélangés ou aux accompagnements.

Figure 23: Condiments et assaisonnements

 
 

13-Autres huiles et graisses

Figure 24: Autres huiles et graisses

 

Cette catégorie comprend toutes les autres huiles et graisses solides et liquides, y compris celles d'origine végétale ou animale. Des exemples sont le saindoux, le suif et le beurre (graisses animales solides); margarine et huile végétale hydrogénée; et une gamme d'huiles extraites de noix, graines et céréales.

14-Autres boissons et aliments

Figure 25: Autres boissons et aliments

 

15-Collations salées et frites

Cette catégorie comprend les produits commerciaux hautement transformés, mais aussi une variété de «produits de rue» transformés.

Les exemples comprennent:

  • Chips de manioc, boules de manioc frites, autres collations frites à base de manioc
  • Maïs / chips de maïs / lanières de tortilla frites
  • Chips
  • Chips de pommes de terre
  • Chips de pommes de terre douces
  • Puffs (choux au fromage, choux au maïs / maïs, autres «choux»)
  • Beignets / pâte frite / «pain frit»
  • Samosas
  • Autres grignotines frites, principalement glucides

Remarque: Certains de ces produits (par exemple les samosas) peuvent contenir de petites quantités de viande ou de légumes, mais sont riches en matières grasses et en glucides simples et peuvent souvent être également riches en sodium.

Figure 26: Collations salées et frites

 

16. Sucreries

Figure 27: Sucreries

 

Cette catégorie comprend des produits commerciaux hautement transformés, mais aussi une variété de collations produites et transformées localement et des «aliments de rue».

Inclure tous les aliments à forte teneur en différents édulcorants (par exemple, sucre, sirop de maïs, autre sirop, miel, mélasse ou jaggery), tels que:

  • Biscuits (sucrés)
  • Gâteaux
  • Bonbons (bonbons durs, caramels, «caramels au lait» ou bonbons à base de lait concentré sucré, tout autre bonbon)
  • Chocolats
  • Bonbons à la noix de coco et biscuits sucrés et autres collations sucrées à la noix de coco
  • Biscuits
  • Fruits en conserve au sirop de sucre
  • Bonbons «gommeux» aux fruits, «cuirs» aux fruits
  • Crème glacée
  • Miel
  • Pâtisseries (sucrées, frites ou cuites au four)
  • Bonbons aux graines de sésame
  • Lait concentré sucré

Yibo Wood

Utilisateur régulier

25 août 2020, 15:07

Un article récent du Lancet a montré qu'aucun des métriques diététiques de la SMI - Score de diversité alimentaire (DDS), Score de variété de groupes alimentaires (FVS), Score de diversité alimentaire d'un ménage (HDDS) ou Score de doversité alimentaire de la femme (WDDS) n'a pu montré de preuves solides de la protection des résultats de la SMI (émaciation ou retard de croissance, etc.). Voici le lien vers l'article - https://www.thelancet.com/journals/lanplh/article/PIIS2542-5196(20)30162-5/fulltext

Si vous rencontrez des problèmes pour poster une réponse, veuillez contacter le modérateur à post@en-net.org.

Retour en haut de page

» Publier une réponse