Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Afficher une réponse: 'Seuil d'urgence de la MAS' - OUI ou NON

L'utilisation d'en-net est sujet aux conditions générales .


Chers collègues
L’UNICEF a récemment présenté les nouveaux seuils et la nouvelle terminologie pour le retard de croissance et l'émaciation (GAM uniquement). Pour l'émaciation, les seuils en tant que tels, n'ont pas changé, seule la terminologie de classification a changé. Cependant, la question d'avoir également un seuil spécifique pour la MAS a été soulevée. Et ce n'était pas la première fois. En 2018, lors d'une réunion du GNC à New York, le même sujet était à l'ordre du jour. Diverses personnes ont exprimé des préoccupations pour le cas où nous établissions ces seuils, et d’autres si nous ne le faisons pas. Notez que, par le passé, certaines organisations utilisaient un seuil de MAS de 2% ou de 5%.
Voici quelques-uns des arguments soulevés par certains («juste» ou «faux»).

CONTRE les seuils de MAS :
- la plupart des enquêtes, y compris SMART, sont incapables de démontrer une précision de 2% (intervalles de confiance qui se chevauchent) et
- Il devrait y avoir un autre moyen d'évaluer la vulnérabilité nutritionnelle.
- Le fait d'avoir un seuil de de MAS donnerait aux acteurs plus de raisons de NE PAS intervenir si le seuil n'était pas, par exemple, > 2% (ou quel que soit le seuil choisi).
- Le fait de ne pas avoir ce seuil nous donne plus de flexibilité pour examiner les autres facteurs, par exemple les facteurs aggravants, et pour démarrer les programmes avant que tout seuil d'urgence ne soit atteint.

POUR les seuils de MAS :
- Beaucoup de gens aiment utiliser les seuils comme justification pour démarrer un projet (un seuil peut justifier objectivement un financement, etc.). Après tout, les seuils sont souvent utilisés dans ce but….
-

Nous aimerions encourager un débat parmi les praticiens et en apprendre davantage sur leurs expériences et leurs raisonnements sur ce sujet. Ce débat peut éventuellement faciliter la décision collective de pousser ou non à la mise en place d'un tel seuil.
Nous aimons beaucoup connaître vos options et votre raisonnement à ce sujet.
Cordialement, Mija (et quelques autres collègues praticiens)

S'il vous plaît donnez votre nom exact

Votre email ne sera pas affiché sur le site internet
Optionnel

Votre question sera approuvée manuellement avant d'être publiée sur le site internet. Nous nous réservons le droit de supprimer tout message inapproprié.