Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

INSCRIPTION MAM pour les femmes enceintes ou allaitantes

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue modérée et a des réponses 12. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Amanullah

Nutrition Assistant

Utilisateur régulier

14 août 2017, 17:58

Cher expert,
Pourquoi nous n'admettons pas les femmes MAM enceintes ou allaitantes dès le premier trimestre ?

URURKA DHALINYARADA GOBOLADA WAQOOYI EE MIDNIMO

Executive /URURKA DHALINYARADA GOBOLADA WAQOOYI

Utilisateur régulier

15 août 2017, 12:42

Les femmes somaliennes ont également des problèmes dans leur vie, y compris la condition de sans-abri, le manque d'eau et de nourriture, donc nous aimerions les aider

Amanullah

Nutrition Assistant

Utilisateur régulier

22 août 2017, 02:37

Cher expert, pourriez-vous répondre à ce sujet, s'il vous plaît

Patrick Shabani

Program Manager/ CRS

Utilisateur régulier

22 août 2017, 12:19

Cela dépend de son état nutritionnel, si son état nutritionnel se dégrade, il doit être inclus dans le programme.
Il existe des critères à considérer pour la malnutrition MUAC

Amanullah

Nutrition Assistant

Utilisateur régulier

22 août 2017, 15:04

Cher Patrick Shabani, je suis originaire du Pakistan et dans le protocole National Guideline, le protocole indique que le programme TSFP était seulement une femme enceinte du 2e et 3e trimestre, pas du 1er trimestre. Ma question est la suivante : pourquoi ne pas admettre les femmes enceintes au premier trimestre, quelle en est la raison ?

Paul

Utilisateur fréquent

22 août 2017, 15:14

Bonjour Amanullah,
Nous utilisons normalement le critère du « 2ème ou 3ème trimestre », car c'est généralement lorsque la grossesse est vérifiable par observation.

Certains programmes / lignes directrices ont également inclus "ou la confirmation de la grossesse par un médecin ou une sage-femme" (désolé je ne peux pas me rappeler d'où vient la référence pour cela).

À ma connaissance, il n'y a pas de raison pour laquelle une femme au premier trimestre de sa grossesse ne peut pas être incluse. En effet, dans les premiers stades du développement embryonnaire, cela serait idéal, surtout si la femme est déjà malnourrie. Le point clé, d'un point de vue de programmation, est que la grossesse soit vérifiable.

J'espère que cela pourra vous être utile.

Paul

Calvin Besong Eta Oben

University of Southampton

Utilisateur régulier

23 août 2017, 15:05

Je suis d'accord avec Paul
Juste pour ajouter quelquechose, c'est au cours du 1er trimestre que les organes sont formés, et une nutrition adéquate est essentielle, donc si cela correspond aux critères d'inclusion, il est souhaitable qu'elles soient ajoutées au programme. Les femmes qui allaitent des besoins physiologiques croissants et devraient être exclues de la même manière. Mon expérience provient d'un milieu humanitaire, je ne sait pas ce qui se fait dans d'autres programmes nationaux de nutrition

Mahamadou Adamou

Nutritionniste

Utilisateur régulier

26 août 2017, 06:56

À mon avis il n'y a pas de raison scientifique. Cependant dans le système sanitaire que je connais les femmes débutent la 1ere consultation prénatal (CPN) après le 1er Trimestre occasion pour l'agent de santé de vérifier l'état de santé de la mère , la confirmer la présence d'une grossesse et vérifier son état nutritionnel.
C'est n'ai qu'en ce moment seulement que si la femme répond aux criteres d'admission qu'elle serait enroulé dans le programme de prise en charge.Il faut aussi signaler que certains produits pour le traitement systématique de la femme enceinte malnutrie ne peuvent être donnes au premier trimestre de la grossesse.

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

31 août 2017, 12:06

Cher Adamou,

Pourriez-vous préciser les produits que vous considérez ne pas être appropriés à donner à une femme enceinte au cours du premier trimestre et en justifier la réponse ? Cela contredit les conseils, par ailleurs, indiquant qu'il est conseillé d'inscrire les femmes enceintes dans un programme le plus tôt possible.

Merci beaucoup,
Tamsin

Paul

Utilisateur fréquent

31 août 2017, 14:43

Bonjour Tamsin,
Je devine que par « traitement systématique », Adamou fait référence aux médicaments. Le mébendazole est contre-indiqué pour les femmes enceintes au premier trimestre. Pour autant que je sache, cela correspond à l'orientation actuelle de l'OMS et des fabricants,

J'espère que cela vous sera utile.,

Paul

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

31 août 2017, 22:19

Merci beaucoup pour la clarification, Paul.

Amanullah

Nutrition Assistant

Utilisateur régulier

20 nov. 2017, 18:17

Merci beaucoup à tous les experts

Ali Ghailan

head of health and nutrition programs

Utilisateur régulier

21 nov. 2017, 12:20

Cher collègue en nutrition

l'aide de prévention de la malnutrition dès les 1000 premiers jours de la vie du nouveau-né (fenêtre d'opportunité selon les principes de nutrition d'urgence) signifie commencer la prévention depuis le moment de la conception jusqu'à l'âge de 2 ans inclus, c'est-à-dire que le premier trimestre devrait être inclus dans la prévention et dans la gestion. Le problème dans notre pays était comment détecter que la mère est enceinte parce que même les femmes non enceintes veulent avoir une ration, donc elles prennent un échantillon d'urine d'une femme enceinte pour prendre la ration, Cela résulte en augmentation du besoin alimentaire et coûté beaucoup au donneur. Il a donc été décidé d'admettre la mère au 2ème trimestre, période à laquelle le gros ventre commence à apparaîtra et l'agent de santé pourra savoir si elle est enceinte ou non.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse