Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Notes du Myanmar - une visite conjointe NI & ENN

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Renforcement de la nutrition (SUN) et a des réponses 3. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Holly D. Sedutto

Utilisateur régulier

24 avr. 2017, 12:35

REACH soutient activement les processus de gouvernance de nutrition au Myanmar depuis 2015. En effet, les exercices d'inventaire en matière de nutrition se sont révélés être un excellent point d'entrée pour sensibiliser les acteurs nationaux sur l'importance de l'application d'une approche multisectorielle de la nutrition. Des outils d'analyse complets, mis au point par REACH, sont utilisés pour ces exercices. Cela dit, ces exercices sont dirigés par le gouvernement avec le soutien de REACH, y compris les agences onusiennes partenaires. Ils ont créé une occasion opportune et pratique pour les acteurs de différents secteurs de se rallier autour des problèmes de nutrition avec le nouveau gouvernement, et d'en apprendre davantage sur leurs contributions respectives. Alors que les efforts initiaux étaient axés, en grande partie, sur la sensibilisation en matière de nutrition, les résultats vont servir de plus en plus à la planification et autres aspects de la gouvernance en matière de nutrition. L'engagement de REACH contribue à catalyser et à soutenir le réseau des Nations Unies pour SUN dans le pays, et d'aligner les différents réseaux SUN avec des travaux similaires en cours dans 12 autres pays.

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

26 avr. 2017, 11:44

De Sansan Myint:

La présence de l'initiative REACH (Renewed Efforts Against Child Hunger and undernutrition) de l'ONU dans de nombreux pays a contribué à faire d'importants progrès dans le rapprochement des agences de l'ONU pour coordonner et harmoniser leur soutien aux efforts du gouvernement pour améliorer la nutrition, aux côtés d'autres acteurs engagés dans le Mouvement SUN. Un bon exemple est le Myanmar, où l'initiative REACH a commencé en 2015, et où le Nutrition Stocktaking (Stocks Nutrition) a été pris en charge conjointement par neuf organismes qui forment le Réseau des Nations Unies au Myanmar (PAM, OMS, Banque mondiale, l'UNOPS, la FAO, l'UNICEF, le FNUAP et ONU Femmes). Le Réseau des Nations Unies travaille en étroite collaboration avec le réseau gouvernemental dirigé par le ministère de la Santé et des Sports et composé des ministères de l'éducation ; de l'agriculture, l'élevage et de l'irrigation; de la protection sociale, le secours et la réinstallation ; et de la planification et des finances. Bien que les membres du réseau SUN ont encore leurs programmes et leurs tâches propres à chaque organisme, la nutrition a incité les partenaires du Nutrition Stocktaking à se réunir, planifier et mettre en œuvre des événements importants qui favorisent une plus grande cohérence. En Janvier 2017, les partenaires ont travaillé ensemble pour préparer des mémoires en matière de nutrition à l'occasion d'une visite de haut niveau à un site de projet de nutrition, menée par le conseiller d'Etat, Aung San Su Daw Aung San Suu. La première réunion de coordination nationale sur la nutrition a été présidée par le conseiller d'Etat avec la participation du gouvernement, la société civile, les organisations des Nations Unies et les donateurs. Ce fut aussi un bon exemple de collaboration entre les membres du réseau SUN pour un événement de marque et une étape importante pour la nutrition dans le pays.

L'intérêt accru pour la nutrition et l'engagement pris au plus haut niveau du gouvernement est susceptible de créer rapidement une plus grande demande d'interventions sensibles à la nutrition et spécifiques à la nutrition sur le terrain. Les parties prenantes doivent être prêtes et en mesure de combler les lacunes de capacité car la demande de services est susceptible de surpasser les ressources disponibles, en particulier les ressources humaines.

Le Réseau des Nations Unies pour la nutrition et la sécurité alimentaire, facilité par l'intiative REACH de l'ONU a soutenu le gouvernement sur la mise au point d'un consensus sur les vingt « actions de nutrition de base ». Elles concernent différents secteurs et reflètent un mélange d'actions sensibles à la nutrition et spécifiques à la nutrition, ayant toutes un impact démontré sur la réduction du retard de croissance. La prochaine étape est pour le gouvernement et les réseaux SUN de travailler ensemble pour faire en sorte que les actions soient mises en œuvre de manière adéquate et appropriée pour pouvoir soutenir les cibles et objectifs nationaux en matière de nutrition.

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

27 avr. 2017, 10:59

Un réponse de Charif Said Said:

La future représentation de l'ONU REACH aux Comores va contribuer à faire d'importants progrès dans le rapprochement des agences de l'ONU pour fortifier le lien entre la coopération multilatérale basée par le partenariat gagnant gagnant et non plus perdant perdant et coordonner et harmoniser leur soutien aux efforts du gouvernement comorien pour améliorer la nutrition pour toutes les forces vives de la nation comorienne, aux côtés d'autres acteurs du terrains par exemple le mouvement écologique des l'Afrique Australe et Océan Indien à l’Université des Comores , les Français et Européens d'origine comorienne , membres de l’Organisation de Solidarité Internationale issue de Migration Comorienne de France et d’Europe , et des réseaux de femmes et développement aux Comores et des associations villageoises, des communes et des anciens parlementaires , des préfets, des maires, des conseillers , des cultivateurs des forgerons, des ouvriers et des universitaires presque toutes les forces vives de la nation sont impliquées et engagés viscéralement dans le Mouvement SUN pour défendre un bol alimentaire sain et équilibré pour tous.

Un bon exemple d’école des pratique sociales de référence a été bien éclairé par Myanmar, où REACH a commencé en 2015, est la nutrition Stocktaking étant pris en charge conjointement par neuf organismes qui forment le Réseau des Nations Unies au Myanmar (PAM, OMS, Banque mondiale, l'UNOPS, la FAO, l'UNICEF, le FNUAP et ONU Femmes). Pourquoi ceci n’est pas aussi valable dans les petits Etats Insulaire en Développement et Fragiles comme l’Archipel des Comores où la population est aux alentours d’un million.

Le Réseau des Nations Unies travaille en étroite collaboration avec le réseau du gouvernement dirigé par le ministère de la Santé et des Sports et composé des ministères de l'éducation; Agriculture, élevage et de l'irrigation; La protection sociale, de secours et de réinstallation; et de la planification et des finances. Ces équivalents vous le trouvez aux Comores, citons par exemple l’actuel Secrétaire Général du Gouvernement Monsieur Idaroussi Hamamdi, intéressé par cet œuvre social et solidaire faisant parti des indicateurs de la bonne gouvernance pour inscrire le pays dans la liste des pays émergents en 2030. C’est le cheval de bataille du Président de la République Assoumani AZALI , C’est dinscrire le Archipel des Comores dans la liste des pays émergent en 2030.

En ma qualité de Point Focal National de Santé Environnement et cheville ouvrière de cette mobilisation, je sollicite votre étroite collaboration pour parvenir à la mise en application du vœu pieux le plus cher de l’ex Secrétaire Général B. k Moon. Nous sommes engagés viscéralement derrière Notre Leader et Magistrat suprême de la Nation, Monsieur, le Président de la République, Colonel, Assoumani AZALI .

Ceux qui sont intéressés par cette analyse peuvent nous nous rejoindre dans cet adresses email : charif.sac@gmail.com et pour apporter leur contribution et faire du lobbying auprès de partenaires bilatéraux et multilatéraux et fondations des volontaires.


Ils ont fourni une occasion opportune et pratique pour les acteurs de différents secteurs à se rallier autour de la nutrition dans le cadre du nouveau gouvernement, et d'en apprendre davantage sur leurs contributions respectives. Alors que les efforts initiaux en grande partie axés sur le plaidoyer de la nutrition, les résultats sont de plus en plus nourrissent dans la planification de la nutrition et d'autres aspects de la gouvernance de la nutrition. L'engagement de REACH contribue à catalyser et soutenir le réseau des Nations Unies pour SUN dans le pays, et d'amener les différents réseaux SUN ensemble, avec des travaux similaires en cours dans tout le continent africains et les autres pays du tiers monde

Tamsin Walters

en-net moderator

Modérateur

28 avr. 2017, 09:18

Veuillez consulter l'article du blog auquel le message original fait référence ici :

http://www.ennonline.net/mediahub/notesfrommyanmaranennandnijointvisit

Toutes mes excuses pour ne pas poster plus tôt.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse