Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

La prise en charge des enfants souffrant de malnutrition aiguë modérée pendant la rupture de la chaine d'intrants.

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Prévention et traitement de la malnutrition aigue modérée et a des réponses 3. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Anonyme 635

Nutritioist

Utilisateur régulier

9 déc. 2016, 12:43

Chers collègues / experts
Nous developpons un programme de supplémentation alimentaire ciblé pour les enfants âgés de 6 à 59 mois pour la prise en charge de la malnutrition aiguë modérée, au milieu du projet, les services sont restés à l'arrêt en raison de la rupture dans la chaine d'intrants pendant presque 2 mois et le chiffre d'enfants dans le programme MAM est raté,
Maintenant, la question est sur la continuité des soins / des services pour les patients actuellement dans le programme, si nous pouvons continuer le programme de traitement des patients à partir de là où nous nous étions arrêtés ou s'il faut les sortir du programme et les réadmettre à nouveau pour le traitement. Mais si sortie, alors avec quelle catégorie (abandon ou transfert ) si abandon, alors que les patients ont respectés leurs visites de suivi, mais la rupture d'intrant était du côté des bailleurs de fonds.
Et si nous poursuivons alors la durée de séjour du programme sera plus élevée que les lignes directrices nationales sur la nutrition

S'il vous plaît guidez-nous en conséquence sur une stratégie de prise en charge plus adaptée

Soyez bénis

Dr Yahya Ghanem

health and Nutrition program officer

Utilisateur régulier

11 déc. 2016, 21:58

Ceci a été traduit automatiquement.

Je pense que vous pouvez poursuivre le programme en cours (si les visites persistent pendant la période précédente dans laquelle vous continuez le suivi et fournir une alimentation conseille et renvoyer toutes les affaires qui se détériorent au SAM ou TFC) et vous pouvez illustrer la cause du long séjour.
si les visites découpées, nous ne savons pas ce que les conditions des enfants et si elles vont continuer dans le programme ou pas si vous pouvez envisager de les re admission ou de nouveaux cas en fonction de leur temps d'absence.
ou si vous savez que les fournitures seront retardés pour plus d'un mois, vous devez transférer les cas au programme le plus proche de sorte que vous êtes du bon côté

Atif

Utilisateur régulier

15 déc. 2016, 06:44

Ceci a été traduit automatiquement.

En plus de ce qu'a dit le Dr Yahaya, son grand temps pour vous de se concentrer davantage sur la composante ANJE pour éviter une nouvelle détérioration de MAM admis les enfants à SAM et en ajoutant de nouveaux cas. Au Pakistan, des lignes directrices nationales PCMA recommande l'utilisation d'un sachet de RUTF (92gm) par jour pour les enfants de MAM en l'absence de TSFP qui est une autre option pour votre compte au cas où vous implémentez Programme PCMA complet.

Mahamadou Adamou

Nutritionniste

Utilisateur régulier

17 mai 2017, 14:33

Il faut continuer la prise en charge pour le traitement systematique(cela permet de prevenir la suvenue d'autres pathologies ) et mettre l'accent sur les conseils nutritionnels surtout a base des produits locaux et aussi la poursuite et le soutien a l'allaitement maternel pour les enfants de 6-23 mois,insister aussi que les meres respectent les rendez-vous .Si vous avez des difficultes pour le mode de sortie s'est parce que votre protocole de prise en charge ne l'a pas prevu. Alors inscrivez la rupture d' Intrant dans la colone observation de votre registre de prise en charge. Pour la duree de sejour il ne serait pas realiste de le calculer car le traite dietetique a fait defaut pendant 2 mois.Il est donc important de faire un consensus entre les differents parternaires pour eviter ces genres de desagrements .
Cordialement.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse