Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Fournir des commentaires sur la façon dont les entreprises peuvent aider les enfants en situation d'urgence

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Systèmes humanitaires et a des réponses 4. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Marie McGrath

ENN

Modérateur

2 juil. 2016, 19:33

L'UNICEF et le Global Compact des Nations Unies collaborent à l'élaboration d'orientations pour les entreprises pour protéger et soutenir les droits des enfants et le bien-être avant, pendant et après les crises humanitaires. Le projet de document d'orientation a été lancé pour la consultation publique.

Le document d'orientation a été mis au point en tirant sur la recherche commandée par l'UNICEF à la fin de 2015 qui comprenait une recherche documentaire approfondie et de l'analyse, plus de 100 entrevues avec des intervenants, des conseils techniques d'experts, ainsi que deux enquêtes.

Les entreprises et les autres parties prenantes sont appelées à fournir des commentaires sur le projet en répondant à un questionnaire d'ici le 8 Juillet 2016.

Accéder au projet des directives, passer par le lien vers le formulaire de questionnaire à remplir, note conceptuelle (pour en savoir plus sur le projet et ses objectifs) en ligne .

L'UNICEF et le Global Compact des Nations Unies recherchent également des exemples des politiques commerciales, des pratiques, des projets ou des initiatives développées pour traiter les enfants dans les crises humanitaires. Une sélection de ces exemples seront inclus dans la publication finale. Toutes les informations disponibles sur le lien ci-dessus.

Le document final d'orientation sera publié en Septembre 2016.

Pour des plus amples informations sur la consultation, s'il vous plaît envoyer un courriel: childreninemergencies [at] unicef.org

Sally Etheridge

IBCLC; secretary LCGB

Utilisateur régulier

3 juil. 2016, 12:02

Ceci a été traduit automatiquement.

Je suis très surpris et un peu consterné que l'UNICEF et l'ONU Global Compact tiennent ce questionnaire au cours de la dernière semaine du Ramadan et quand Eid est beeing célébrée par beaucoup de ceux qui pourraient bien vouloir contribuer à cette consultation. Certains de mes collègues qui voudraient contribuer, mais peut-être il est très difficile cette semaine. Cela pourrait-il être renvoyé?

Marie McGrath

ENN

Modérateur

3 juil. 2016, 17:28

Ceci a été traduit automatiquement.

Cher Sally,
Merci pour souligner cela. Nous avons adopté ces préoccupations sur l'équipe de l'UNICEF et je suis sûr qu'ils vont réagir.

Meilleures salutations
Marie

Everlyn Matiri

Utilisateur régulier

4 juil. 2016, 05:21

Ceci a été traduit automatiquement.

Pour renforcer nos connaissances dans le travail dans tous les secteurs thématiques avec différents partenaires, en particulier le secteur privé, Catholic Relief Services (CRS) rassemble des membres du secteur privé, les ONG, les universités et la communauté des donateurs à la Conférence Integrated Nutrition qui se tiendra à Nairobi, Kenya à partir de Novembre 14-16 2016 au apprendre et partager leurs expériences dans "réponse avec le secteur privé pour accroître l'impact de la nutrition". Les leaders mondiaux dans les domaines de la nutrition, l'eau et l'assainissement, l'agriculture, la santé et la petite enfance, l'éducation et le sexe vont se réunir pour partager des outils, des technologies, des pratiques, des modèles commerciaux et des stratégies de partenariat pour améliorer les résultats nutritionnels des populations vulnérables. Il sera intéressant de partager une partie de l'apprentissage du 'de cette conférence dans le rapport de l'UNICEF.

Michael B. Krawinkel

Prof. / Justus-Liebig-University Giessen, Germany

Utilisateur régulier

4 juil. 2016, 12:00

Ceci a été traduit automatiquement.

Comme je l'ai eu l'occasion de parler de partenariats public-privé lors d'un événement de partenariat de l'Agri-Food Network à Rome le 26 Avril, 2016, je partage avec vous ce que le rapport de la conférence a pris de mon discours. Le plein pdf est disponible sur demande par courriel (Krawinkelfb09.uni-Giessen).
«La sécurité alimentaire et la nutrition sont des conditions préalables pour la souveraineté alimentaire à savoir permettre aux gens de couvrir non seulement leurs besoins nutritionnels et de nutriments, mais de jouir de leur droit à l'alimentation et à consommer une alimentation saine et équilibrée. Nutriments concentré produits peuvent contribuer
à mais ne peut pas définir la nutrition. Et d'ailleurs les lacunes connues calorique surconsommation provoque l'obésité et les maladies chroniques non transmissibles ont mis au point dans un double fardeau de la malnutrition dans le monde.
Surmonter les défis de la nutrition nécessitera des partenariats qui améliorent les connaissances des gens sur la nutrition et de soutenir l'utilisation des ressources disponibles localement, à savoir l'accès à divers aliments et l'utilisation rationnelle des suppléments et les aliments enrichis.
partenariats public-privé peuvent contribuer à améliorer la sécurité alimentaire des ménages, y compris l'accès à divers aliments et les connaissances des gens sur la nutrition. Ils peuvent soutenir l'utilisation des ressources disponibles localement et d'améliorer l'utilisation rationnelle des suppléments et des aliments enrichis, par exemple le sel iodé et le supplément de folate pendant la grossesse précoce
Le défi au-delà de la sécurité alimentaire est d'aider les gens à manger un régime avec moins de sucre, moins de sel et moins de matières grasses. L'avenir de la nutrition réside dans les régimes alimentaires riches en fruits et légumes. effets nutraceutiques spécifiques de légumes sont largement sous-estimés, gourde egbitter.
Pour des partenariats efficaces partenaires doivent être ouverts d'esprit pour les approches publiques et commerciales pour surmonter les défis de la nutrition. Les politiciens et les administrateurs doivent fournir les règlements nécessaires et à renforcer les petites et moyennes entreprises
les producteurs et les négociants commerciaux peuvent laisser les défis de la nutrition comme ressenti par le public conduire leur entreprise et éviter la commercialisation de la malnutrition.
Les compétences en communication sont beaucoup mieux développés dans le secteur privé et peuvent être partagées avec les partenaires publics et non-gouvernementales.

Retour en haut de page

» Afficher une réponse