Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

Avis de publication: recherche sur le sensible à la nutrition au Ghana

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Renforcement de la nutrition (SUN) et a des réponses 4. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Richmond Aryeetey

University of Ghana

Utilisateur régulier

12 févr. 2016, 16:49

Salut tout le monde,
Je voudrais porter à votre attention, une publication de recherche sur le sensible à la nutrition au Ghana qui est publiée dans "field exchange" N° 51. Vous trouverez cet article sur  http://www.ennonline.net/fex/51/nutritionsensitiveresearchinghana

Je serais ravi d'entendre vos questions sur cet article, quelles perspectives que vous pourriez avoir à ce sujet et aussi ce qui se passe dans la recherche sur le sensible à la nutrition dans votre pays.

Michael B. Krawinkel

professor

Utilisateur régulier

17 févr. 2016, 13:06

Cher Richmond,
Merci de partager votre publication "Field exchange". Félicitations pour cette approche la plus appropriée de combiner la recherche en nutrition, la politique de nutrition, et des projets pour améliorer la nutrition de la population. Votre papier me rappelle encore une fois sur le dicton (modifié) " Apprendre du Ghana signifie apprendre comment les défis peuvent être résolus n'importe où ».

Richmond Aryeetey

University of Ghana

Utilisateur régulier

17 févr. 2016, 23:30

Cher Professeur Krawinkel,
Merci beaucoup pour vos aimables compliments. J'apprécierai vos efforts en faisant circuler le document dans votre réseau pour des commentaires et le partager d'autres expériences similaires.

Joseph Ashong

Utilisateur régulier

19 févr. 2016, 00:43

Article très intéressant! J'ai suivi pour en savoir plus sur la découverte «les nourrissons dans des ménages ayant des jardins familiaux étaient moins susceptibles d'être allaités exclusivement (OR = 0,65; p = 0,04) mais aussi moins à risque d'insuffisance pondérale (OR = 0,53; p = 0,01)". Serait-il juste de dire que votre conclusion est de dire que l'on peut essentiellement réduire la probabilité de femmes pratiquant AME si leurs ménages sont encouragés à faire le jardinage? Je ne serai pas surpris si le jardin de la maison est liée à l'allaitement en général surtout après la période de la FBE. Ma surprise est le lien avec AME. Pourquoi refusent-ils d'allaiter exclusivement si elles sont engagées dans le jardinage? L'autre question est sont moins susceptibles d'allaiter exclusif avanr six mois? ils feront AME jusqu'à quatre mois et ensuite dire d'introduire des aliments - du jardin de la maison, par exemple? L'interprétation de l'observation peut aussi être très difficile, c'est comme dire - ils ne font pas AME mais ils sont très bien parce qu'ils ne deviendront pas sous-alimentées. J'ai essayé de chercher le document complet, mais j'ai obtenu un résumé (il ressemble à un résumé pour une conférence, non?). Pouvez-vous partager le papier / présentation complète avec moi? Pouvez-vous préciser également en outre les conclusions. Je l'apprécie vraiment que ça va vous aider avec notre programmation.

Richmond Aryeetey

University of Ghana

Utilisateur régulier

21 févr. 2016, 23:24

Cher Joseph, Merci de votre intérêt pour la publication. En fait, ce fut l'analyse préliminaire des données de base pour notre projet en Asesewa. Il n'y a donc pas de papier complète, sauf l'affiche (disponible sur demande).

Notez également que ces résultats sur les jardins familiaux ne sont pas des données d'intervention. Il est purement rapporté des constats de base ainsi nous pouvons ne pas atteindre beaucoup d'ente eux. Ce qui est important, peut-être est que quelque chose qui est liée à la propriété des jardins de ménage est défavorable à l'allaitement maternel. Un indice peut-être que le personne qui prend soin est impliquée dans le commerce à la place de l'agriculture familiale typique, et donc elle garde un jardin de la maison.

Cependant, comme je l'ai dit, ceci est une observation et juste une corrélation. Nous devons encore faire des analyses de l'intervention qui comprend les jardins familiaux avec des cultures riches en éléments nutritifs. L'équipe d'étude se fera un plaisir de partager ces résultats dès qu'ils aurons été finalisés..

Retour en haut de page

» Afficher une réponse