Menu ENN Search
Changer la langue : English Français

ressources humaines pour l'intégration de la santé et de la nutrition et WASH

Cette question a été affichée dans le forum de discussion Questions intersectorielles et a des réponses 0. Rassurez-vous de laisser le sujet inchangé Répondre par email.

» Afficher une réponse

Cornelia Wakhanu

Utilisateur régulier

10 oct. 2013, 16:03

Ceci a été traduit automatiquement.

Je trouve interventions nutritionnelles de travail d'une manière différente dans humanitaire que dans les systèmes de santé publique normales. Manque d'intégration des services au sein de la même santé et la nutrition et aussi laver sur les questions de promotion / prévention. WASH besoin d'avoir seul le personnel de matériel distinct. Ceux-ci permettront d'éviter de santé promoteurs de moins de WASH, promoteurs de la santé en vertu de la nutrition et de la santé des promoteurs dans la santé elle-même dans une seule localité à attendre lors de la sortie avec beaucoup de mises à pied, en raison du financement, ou les autres partenaires ou du secteur public pas en mesure de motiver tous financièrement .
Interventions nutritionnelles humanitaires sont mises en œuvre séparément et tout le personnel employé, vous verrez leurs rôles précisant interventions nutritionnelles. Rarement trouverez-vous quelques urgences intégrant la description de l'emploi avec des tâches de santé menant à de nombreux bénévoles avec des rôles différents dans une localité. Vous trouverez le personnel, même si il ou elle est un personnel de santé par exemple infirmière recrutée en nutrition comme une infirmière de la nutrition, tout est liées à la nutrition, et à part les interventions WASH sera ajoutée mais seulement les questions liées à la nutrition, comme la préparation des aliments. Surprenant assez, l'agent de santé communautaire au niveau du village doit effectuer toutes les tâches de santé et de nutrition contrairement à ces états-majors au-dessus lui, qui est les tâches sont le personnel de santé divided- ou le personnel de la nutrition.
Bien que dans certains domaines ou projets, il ya des communautés de santé et de nutrition combinée due aux donateurs qui soutiennent les activités intégrées et puis il ya des agents de santé communautaires pour la nutrition seul dans les mêmes communautés fondées sur ce que le donateur soutient.
Nous avons vraiment besoin d'éviter la duplication et la place étendre à d'autres zones moins ou sans surveillance à l'intégration des services est une question qui LUCKS encore dans certaines régions.
Ce la plupart du temps apporter manque d'intérêt pour la nutrition et les états-majors aux établissements de santé, avec l'esprit que les autres états-majors ont été recrutés pour la nutrition et lui pour les autres interventions de santé en dépit d'être même profession. Le personnel recruté sera également traiter uniquement des questions liées à NUTRITION en dehors de ceux qui aiment leur profession comme une mission envoyé de Dieu sera évidemment traiter plus la santé mais la documentation ne pourrait pas être fait que les outils de S & E ne spécifiez pas quelque chose du genre. Et si elle est enregistrée nulle part ailleurs et rapporté dans le cadre de la présentation du rapport, seront rarement transmise au département concerné contraire, la plupart du temps, il sera un document mis au rebut avec les déchets et ne peut être tracée.
Mais le défi à relever est la mise en œuvre directe lorsqu'il est remis au secteur public, en raison de l'exigence des bailleurs de fonds ou comme une stratégie de sortie progressive. Les infirmières recrutées pour la nutrition en ce moment est le droit d'exercer la santé et de l'intervention en nutrition comme une politique de santé publique. Cela conduit à des arguments par le personnel pourquoi il en est le cas quand ils sont financés par le donateur ciblant la nutrition seule et pourquoi eux étant différent des précédents employées par les ONG humanitaires (Certains appartenaient à des membres du personnel recrutés des ONG auparavant).
Mes recommandations:
Sur la stratégie de sortie du projet / programme, nous devons inclure dans le plan à l'étape de création pour faciliter la main lisse sur les autres que ce soit les acteurs publics ou privés ou internationaux comme certains l'ont très bien fait cela. Cela évite défis rencontrés sur les tâches-mélange à l'avenir.
Je suis d'avis que nous déléguons les nutritionnistes comme des spécialistes / conseillers à différents niveaux de gestion de la communauté à bureau- comme il est dans les systèmes publics. Les infirmières se nourrissent pour les patients à l'hôpital ou les paramètres, mais la nutritionniste est un spécialiste. Tout comme l'infirmière / sage-femme fait le travail et les obstétriciens / gynécologues / pédiatres / chirurgiens généraux ou spéciaux sont là pour veiller à leur spécialité est là.
Sauf prêt le gouvernement s d'employer les nutritionnistes dans chaque quartier, les mêmes numéros que les infirmières à l'heure actuelle où il ne peut pas arriver à l'heure actuelle en raison du nombre disponible de nutritionnistes et de la nature de leurs rôles aussi.
Il est préférable de nous tous d'éviter de nombreux types de bénévoles quand on effectifs bénévoles peut faire toutes les tâches. Cela rend les organismes publics ou d'autres reprenant pas en mesure de conserver la plupart d'entre eux en raison de la motivation. La duplication des informations / données et le partage des bénéficiaires en particulier ne peut être exclu.

Désolé pour le long post que mon réseau pourrait aller fiables à tout moment et ne pas pouvoir poster en bits.

Merci, Cornelia Wakhanu

Retour en haut de page

» Afficher une réponse